Effet de levier : “prêt” pour trader

Investir en bourse ou en cryptomonnaies, mais sans argent? Avec une petite somme de départ, on peut multiplier le total investi grâce à l'effet de levier. C'est un mécanisme qui permet d'obtenir un « prêt » pour acheter. Si ça se passe mal, il faudra rembourser ce prêt quand même, avec des conséquences catastrophiques... Si ça se passe bien, les gains peuvent être conséquents !

Effet de levier
Bien formé, bien préparé, le trader peut gagner beaucoup d'argent avec l'effet de levier.
  1. Effet de levier, comment ça marche?
  2. Effet de levier : la notion de marge
  3. Les avantages et les risques de l’effet de levier
  4. Le principal : se former !

Le trading est une activité qui nécessite de la clairvoyance. Pour bien “trader” et atteindre ses objectifs, il est indispensable d’adopter des stratégies adaptées en fonction des produits financiers concernés. En toute logique, l’investissement n’est pas possible sans capital. Néanmoins, le trading est accessible aux investisseurs ne disposant pas de grandes ressources financières. Pour ce faire, une stratégie spécifique est employée. Il s’agit du trading sur marge, qui est possible grâce à l’effet de levier.


Si vous vous intéressez au trading, vous devez parfaitement maîtriser l’effet de levier. C’est un mécanisme qui permet de décupler ses gains, mais qui peut s’avérer risqué lorsqu’il est mal utilisé. Voici donc un décryptage de l’effet de levier en trading.

Effet de levier, comment ça marche?

Vous le savez sans doute, le levier est un système qui permet de multiplier un effort. En trading, l’effet de levier est tout simplement un mécanisme qui permet d’accroître sa capacité d’investissement. Cet outil offre la possibilité à l’investisseur de faire un grand nombre d’opérations, dont les montants peuvent excéder le capital disponible sur le compte de trading.

En clair, l’effet de levier permet au trader de dépenser plus d’argent qu’il n’en a initialement mobilisé pour le trading.

Ce mécanisme offre donc la chance aux investisseurs qui n’ont pas des capitaux très élevés d’espérer gagner plus d’argent.

Si vous envisagez de vous former et d’apprendre le trading, l’utilisation de l’effet de levier est l’une des premières choses qui vous seront enseignées. Et pour cause, c’est un mécanisme qui offre beaucoup d’avantages aux traders expérimentés comme aux débutants qui savent s’y prendre. Prenons l’exemple d’un investisseur qui a un capital de 100 euros. Un effet de levier de 50 multipliera son capital par 50. La capacité d’investissement du trader sera alors de 5 000 euros. Mais d’où proviendraient les 4 900 euros qui se seraient ajoutés au capital du trader ? Cette somme est prêtée à l’investisseur par un broker ou un courtier en ligne.

Définition : le courtier (ou broker en anglais) c’est celui qui, en échange d’une rémunération, achète ou vend sur les marchés pour le compte d’un investisseur.

Le mécanisme de l’effet de levier se caractérise par une situation de débiteur à créancier pendant la négociation de produits financiers. Le trader est le débiteur, tandis que le broker est le créancier. En clair, vous, en tant que “trader” (la personne qui achète) devez de l’argent au broker. Lors de la négociation, le courtier doit préciser le montant nécessaire pour couvrir le risque d’une marge pour chaque actif. L’effet de levier est alors déterminé en fonction de ce montant et du risque à prendre.

Par exemple, une marge indispensable de 1 pour 50 correspond à la valeur de 1€ de marge disponible pour ouvrir une position de 50€. La marge est alors de 1/50 et l’effet de levier accepté par le courtier est de 50. Par conséquent, les potentiels gains et pertes de l’investisseur seront multipliés par 50.

De façon générale, ce sont les traders qui ont de l’expérience qui se permettent d’investir avec un effet de levier élevé. Généralement, les investissements dans les produits dérivés tels que les “futures” sur indices et les CFD (contrats sur la différence) sont suivis d’un effet de levier. Les brokers du Forex n’hésitent pas à proposer des effets de levier très importants aux investisseurs. Si vous voulez trader, vous devez alors bien cerner les notions d’effet de levier et de marge.

Réunion de traders
L’effet de levier permet de multiplier les gains… et les pertes. Il faut être sûr de son coup, non pas parce qu’on a un feeling, mais parce qu’on a étudié la question, et qu’on a de réelles compétences en trading.

Effet de levier : la notion de marge

La notion de marge est intimement liée à celle d’effet de levier en trading. La marge est le capital mobilisé sur le compte de l’investisseur et qui est utilisé pour une position donnée, selon l’effet de levier. Par exemple, si vous décidez d’acheter un lot de 50 000 unités sur la paire de devises EUR/USD, vous devrez débourser 50 000 €. Mais avec un effet de levier de 100, la marge pour cette prise de position est de 500 € (soit 50 000 € divisés par 100). De facto, vous pourrez trader en n’ayant que 500 € comme capital initial. On parle alors de trading sur marge.

Dans la plupart des cas, les plateformes de trading affichent la marge disponible, la marge utilisée, ainsi que l’évolution de la marge en fonction des gains et des pertes.

Mécanismes de sécurité

Certes, les brokers se rendent disponibles pour prêter de l’argent aux investisseurs afin qu’ils puissent faire du trading sur marge. Mais ils n’acceptent pas que les pertes de leurs clients dépassent le capital réel qui se trouve sur leurs comptes de trading. Lorsque les pertes atteignent le capital du trader, le courtier fait un appel de marge (“stop out”).

En d’autres termes, le broker ferme aussitôt les positions pour empêcher le trader de continuer à perdre de l’argent alors qu’il n’a plus de capital.

Les avantages et les risques de l’effet de levier

Avant de vous lancer dans le trading sur marge, vous devez faire le point des avantages et inconvénients du mécanisme.

Les avantages de l’effet de levier

Si l’effet de levier intervient souvent dans les discussions dans le monde du trading, c’est bien parce qu’il est important pour les investisseurs. Les avantages de ce système sont considérables lorsqu’il est bien utilisé. Avec le trading sur marge, vous pouvez trader avec un petit capital. Dans les faits, vous n’aurez pas besoin de payer tout le prix d’un produit. Il vous suffira de faire appel à un broker disposé à vous accompagner. Aussi, avec l’effet de levier, les dispositifs financiers sont moins coûteux que d’ordinaire. Leur échange se fait donc plus facilement entre les traders. L’effet de levier permet aussi de continuer à acheter et à vendre des produits, même avec un capital qui s’amenuise. Son avantage ultime est qu’il offre la possibilité à l’investisseur de gagner plusieurs fois le montant de son dépôt initial.

Les risques de l’effet levier

Tout trader ne peut que se frotter les mains lorsqu’on lui parle des atouts de l’effet de levier. Mais il doit garder à l’esprit que les risques de ce mécanisme sont aussi importants que ses atouts. S’il est mal utilisé, l’effet de levier peut faire perdre beaucoup d’argent au trader et l’obliger à fermer son compte de trading. Bon nombre de débutants font l’erreur de choisir des courtiers qui proposent les effets de levier les plus élevés. Le risque qu’ils courent est qu’ils peuvent tout perdre à cause des fluctuations sur le marché boursier par exemple. Pour profiter de l’effet de levier, il est donc indispensable d’apprendre en amont le trading grâce à une formation prodiguée par des experts en la matière.

Le Service de Règlement Différé

L’effet de levier s’applique aussi bien sur le Forex que sur le marché des actions et des produits dérivés. Si vous choisissez d’investir dans les actions, vous pouvez bénéficier d’un effet de levier grâce au SRD (Service de Règlement Différé). Avec ce système, pour réaliser une opération à une date donnée, le paiement est effectué le dernier jour du mois boursier. Avant d’investir avec le SRD, vous devez signer un accord avec un courtier ou une banque qui joue un rôle d’intermédiaire. Si vous voulez prendre une position, vous devez déposer une garantie. La garantie équivaut à une quantité d’actifs qui pourra vous permettre d’acheter davantage d’actifs plus tard. L’effet de levier maximal sur le SRD est de 5. C’est beaucoup moins que ce que l’on peut retrouver sur le Forex ou sur le marché des produits financiers dérivés.

Le Forex

Sur le Forex, l’effet de levier a une importance capitale. Les brokers ne rechignent pas à accroître la capacité d’investissement des traders. Vous pouvez bénéficier d’un effet de levier qui monte jusqu’à 100 sur le Forex, ce qui est considérable. Si vous vous tournez vers les produits dérivés précisément, vous aurez à traiter avec des options.

Pour rappel, une option est un droit d’acheter ou de vendre un actif sous-jacent à un prix déterminé durant une période donnée.

L’achat ou la vente d’options permet d’utiliser un effet de levier qui multiplie les variations de l’actif sous-jacent (action, matière première, indice, etc.) à la hausse ou la baisse. Pour avoir des options, vous devez déposer une garantie (la marge) auprès de l’intermédiaire. Celui-ci vous prêtera alors la somme d’argent nécessaire pour investir. Vous pouvez avoir un effet de levier de 10 pour une option.

Le principal : se former !

Vous n’avez pas tout compris au SRD ou au Forex? Alors peut-être que vous n’êtes pas encore tout à fait prêt à investir sur les marchés boursiers. Je ne saurais que trop vous conseiller de regarder des tutoriels sur Youtube pour commencer. Là-bas, vous pourrez acquérir les rudiments, au moins les différentes définitions à connaître. En outre, les formations en trading peuvent se compléter avec des exercices pratiques sur des comptes virtuels.

Avant de vous lancer dans le trading sur marge et de vous servir de l’effet de levier, prenez le temps de vous entraîner avec un compte virtuel, de démo. Un compte de démonstration permet de simuler des investissements avec du “faux argent”. On en trouve sur certaines plateformes de trading. En simulant, on peut se rendre compte de notre préparation, au moins technique, à l’investissement. Mais sachez, en guise de conclusion, qu’il existe un autre facteur à prendre en compte : le mental. Au moment d’investir avec du “vrai argent”, avec vos sous à vous, les décisions deviennent moins évidentes à prendre. L’enthousiasme, les émotions, le risque, tout ceci se mélange dans nos têtes et perturbent notre jugement. Avant de trader, il faut donc apprendre à se connaître, et avancer petit à petit.

L’effet de levier? Une fois qu’on a appris à se connaître.

Article rédigé par

comparateur de rachat de crédit
Comparer nos meilleures offres de regroupement de crédits