Risques du trading en ligne

Tout investissement comporte une part de risque. Cet avertissement, vous l'avez certainement déjà entendu ou lu chez votre banquier ou sur un site de trading en ligne. Mais quels sont les risques que l’on encourt concrètement en investissant en bourse ? Le trading en ligne est-il par définition une arnaque ? Explications.

Risques du trading en ligne
Réussir à ne pas perdre de l'argent en faisant du trading n'est pas simple

Par , à jour le

Sommaire

  1. Qu’est-ce que le Trading ?
  2. Trading en ligne et arnaques
  3. Que faire en cas de litige ?
  4. Les erreurs de trading à éviter
  5. Les précautions à prendre au trading

Qu’est-ce que le Trading ?

Avant toute chose, entendons-nous bien sur ce qu’est le trading. Terme anglo-saxon associé aux fantasmes les plus fous, le trading désigne en réalité tout simplement le fait d’investir sur les marchés boursiers.

Si certains traders sont salariés d’une institution financière, nombre d’entre eux sont des traders indépendants qui exercent pour leur compte propre. Internet ayant grandement contribué à la démocratisation du trading en ligne, les traders indépendants sont de plus en plus nombreux.

Il suffit en effet d’un équipement très basique pour se lancer dans le trading aujourd’hui :

  • Une connexion à Internet,
  • Un ordinateur, smartphone ou tablette,
  • Une plateforme de trading,
  • Un compte de trading.

Vous l’aurez compris, l’investissement en bourse est à un clic de l’aspirant trader. La connexion à Internet et le smartphone sont en effet des équipements courants et les plateformes de trading sont généralement gratuites et très simples à télécharger, de même que l’ouverture d’un compte de trading chez un courtier en bourse se fait directement en ligne.

Trading en ligne et arnaques

Victime de son succès auprès des investisseurs particuliers, le trading en ligne s’est vu attirer de nombreux sites de trading frauduleux. Ces derniers se présentent comme des courtiers en bourse sérieux mais n’ont pour but que de dépouiller leurs victimes sans même avoir investi leur capital sur les marchés.

Le mode opératoire de ces faux courtiers est classique. L’aspirant trader ouvre un compte de trading sur l’un de ces sites. Il dépose un capital de base et commence à passer des ordres. Voyant des gains crédités sur son compte, il effectue un premier retrait qui se passe sans problème. Il est ainsi mis en confiance et dépose d’avantage d’argent, sur les conseils de son faux courtier. Là, les fonds sont bloqués, le courtier devient injoignable et le site n’est même souvent plus en ligne.

Face à l’ampleur des arnaques au trading, l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), l’organisme de régulation française, n’a de cesse de mettre en garde les particuliers sur ces sites de trading frauduleux. Elle publie notamment une liste noire de ces faux courtiers notamment de Forex et d’Options Binaires et la met à jour régulièrement.

Cette arnaque au faux investissement est suivie de près par l’arnaque à la fausse récupération des fonds. Quoi de plus logique en effet que de proposer à ces victimes de récupérer leurs fonds bloqués !

Là encore, l’AMF met en garde les particuliers contre ces fausses promesses et les invite à vérifier sur le site de l’Orias si leur interlocuteur est bien agréé et autorisé à proposer ses services.

Que faire en cas de litige ?

Pour assister les particuliers arnaqués par de tels sites frauduleux ou en situation de litige avec un courtier agréé, l’AMF a mis en place sur son site un formulaire en ligne de demande de médiation afin d’assister les victimes dans la résolution de leurs litiges.

logo de l'AMF
L’autorité des marchés financiers protège les investisseurs des fraudes.

L’AMF souligne que ce service est totalement gratuit et rappelle à ce sujet qu’aucune entité réglementée n’est habilitée à proposer à des particuliers des services de résolution de litiges ou de récupération de fonds. Elle appelle donc à la prudence quant aux entreprises privées, souvent basées à l’étranger, qui proposent de tels services contre rémunération. Elle conseille de ne pas donner suite et de faire opposition auprès de sa banque si l’on a déjà transmis ses coordonnées bancaires.

L’action de l’AMF se concentre sur les sociétés régulées en France et en Europe. Dans le cas d’un litige avec une entité basée dans un autre pays, elle recommande de porter plainte auprès du parquet du tribunal de grande instance du pays concerné. La consultation d’un avocat spécialisé en finance est alors recommandée.

Dans tous les cas, il faut savoir que si les versements à une entité frauduleuse ont été effectués par carte bancaire, alors il est possible pour les victimes de se retourner contre leur banque pour manquement à leur devoir de vigilance.

Les erreurs de trading à éviter

Il ne faut cependant pas limiter le trading en ligne à ces arnaques notoires. Elles existent, certes, mais il existe heureusement des courtiers en bourse sérieux, régulés par des autorités de régulation institutionnelles comme l’AMF pour la France ou la FCA pour l’Angleterre.

Pour éviter l’une des pires erreurs de trading, à savoir signer avec un broker frauduleux, il suffit donc de vérifier sur le site du Regafi (Registre des Agents Financiers) si votre courtier est bien autorisé à exercer en France.

Outre les arnaques auxquelles est confronté le trader en ligne, l’investissement en lui-même comporte intrinsèquement une part de risque. Pour limiter ce risque inhérent à tout placement financier, il convient d’éviter les erreurs de trading les plus courantes :

  1. Ne pas se former suffisamment,
  2. Ne pas utiliser de plan de trading,
  3. Mal gérer les risques,
  4. Ne pas définir de bons objectifs,
  5. Perdre de vue son objectif initial.

Avant d’investir en bourse, il est primordial de se former à la bourse ; le trading ne s’improvise pas. C’est un véritable travail qui demande de longues heures d’analyse et l’élaboration de stratégies élaborées.

Pour limiter ses pertes et maximiser ses gains, il est important de suivre ce qu’on appelle un plan de trading. Ce plan est une liste des choses à faire et à ne pas faire concernant sa stratégie de trading et son « Money Management ».

Toujours pour limiter ses pertes, il est capital de bien gérer les risques et donc d’abord de définir les risques que l’on est prêt à prendre. Cela est essentiel pour déterminer aussi bien le montant du capital à investir que le niveau de l’effet de levier à utiliser.

Dans la même optique, il faut savoir déterminer le montant que l’on est prêt à risquer par position. 1 à 2 % du solde par position sont des objectifs raisonnables, de même que 5 à 7 % du capital total.

Enfin, il faut garder en tête la raison pour laquelle on s’est lancé dans le trading, pourquoi on a mis en place tel investissement. Passe-temps ou véritable source de revenus, garder en tête son objectif initial permet d’atteindre le but recherché.

Les précautions à prendre au trading

le cri de munch
Les émotions, pire ennemi de l’investisseur

De manière générale, pour se lancer dans le trading en évitant les arnaques malheureusement fréquentes sur Internet, en limitant les risques inhérents à l’investissement et en maximisant les chances de gains, on peut suivre les grands principes suivants :

  1. Choisir un courtier régulé,
  2. Ne jamais investir plus qu’on ne peut se permettre de perdre,
  3. Savoir gérer son stress,
  4. S’entraîner sur un compte de démonstration,
  5. Profiter du compte risque limité.

On ne le répétera jamais assez, il faut choisir un courtier en bourse régulé, notamment par l’AMF ou la FCA. Vérifier qu’un courtier est régulé et autorisé à proposer ses services en France est simple, rapide et gratuit.

Autre surprise pour les novices, il faut savoir gérer son stress et ses émotions. Le trading est en effet une activité stressante pour différentes raisons, qui vont simplement de la peur de perdre de l’argent à la pression que l’on peut se mettre en cherchant à “se refaire” après une perte. La pratique du trading demande donc de savoir rester maître de ses émotions.

Pour cela, il n’y a pas de secret : il faut se former, pratiquer et pratiquer encore et toujours. Une bonne formation initiale est indispensable mais pas suffisante pour se lancer dans le trading sereinement en limitant les pertes. L’idéal est de pratiquer d’abord sur un compte de démonstration avant d’investir en mode réel. Un compte démo permet en effet de s’entraîner à trader aux conditions réelles du marché mais avec un capital fictif, donc sans prendre aucun risque. Une fois que l’on se sent prêt, que l’on a mis en place une stratégie efficace, alors on peut passer au mode réel.

Enfin, il ne faut pas hésiter à opter pour un compte risque limité. Ce type de compte de trading limite le montant des pertes potentielles au montant du capital investi. Autrement dit, on ne peut pas perdre davantage que l’argent que l’on a placé. Avec un stop loss automatique et un effet de levier maximal limité, il devient impossible de se retrouver ruiné en investissant une somme raisonnable.

Pour aller plus loin

Banquiers de Wall Street
Faire du trading de cryptomonnaies, une activité très risquée, mais potentiellement très rentable si on sait ce qu’on fait !

Risques du trading en ligne : l'avis d'eKonomia

eKonomia - la finance du quotidien
Avant de se lancer dans le trading, il faut prendre ses précautions !

Si les risques au trading sont une réalité, qu'ils relèvent de pures arnaques, de litiges avec un courtier régulé, où tout simplement du risque inhérent à tout investissement, ces risques peuvent être largement réduits en appliquant de simples règles de bons sens.

Bien choisir son courtier en bourse, investir une somme d'argent raisonnable ou encore opter pour un compte risque limité sont des décisions à la portée de tout investisseur particulier et permettent de trader en toute sérénité sans risquer de se ruiner.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. La responsabilité des auteurs d'eKonomia ne pourrait être retenue en cas de mauvaise décision financière résultant des informations publiées en ligne.

Si cet article vous a aidé, pouvez-vous nous évaluer sur TrustPilot, pour nous aider en retour ? Merci ! Pour commenter, demander de l'aide, vous pouvez le faire sur notre page et notre groupe facebook
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore de votes, aidez-nous !)
Loading...


D'autres articles pour vous aider


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer