Investir en Bitcoin et cryptomonnaies : placement à haut risque, gros potentiel

Après l’éclatement de la bulle spéculative du Bitcoin et les autres cryptomonnaies, bon nombre « d’investisseurs » se sont éloignés de cette « monnaie ». Néanmoins, il est toujours possible de gagner de l’argent si on a le goût du risque. Le tout est de comprendre qu’il est possible de faire fructifier ses investissements même quand la valeur baisse, et de ne pas investir ce qu’on ne peut pas se permettre de perdre.

Banquiers de Wall Street
Faire du trading de cryptomonnaies, une activité très risquée, mais potentiellement très rentable si on sait ce qu'on fait !

Par , à jour le

Sommaire

  1. L’emballement pour les « cryptos »
  2. Qu’en est-il aujourd’hui du potentiel des cryptodevises en termes de placement ?
  3. Les risques associés aux placements sur les cryptomonnaies
  4. L’avis des « spécialistes » de la finance
  5. Quelles solutions pour investir sur les cryptomonnaies en minimisant les risques ?
  6. Trading de CFD sur le Bitcoin

Nota Bene : le trading de cryptomonnaies est à réserver à ceux qui veulent y passer beaucoup de temps, à se former, à s’informer et surtout capables de garder la tête sur les épaules. Une affaire d’experts.

Sur eKonomia, nous savons que beaucoup de nos lecteurs, qui ont des problèmes d’argent, seraient tentés de se lancer dans le monde du trading, et pourquoi pas dans celui du bitcoin et des autres cryptomonnaies. C’est la plupart du temps une grossière erreur, que nous allons expliquer.

Nous croyons très fortement aux cryptomonnaies, et espérons qu’elles viendront un jour remplacer nos monnaies fiduciaires (euros, dollars), mais pour l’heure, force est de constater que les tentatives d’arnaques et la spéculation règnent en maîtres.

Cet article est une approche au monde hautement spéculatif du trading de cryptomonnaies, vous voilà avertis !

L’emballement pour les « cryptos »

L’ensemble de la sphère économique, y compris les investisseurs rodés sur les secteurs traditionnels, s’est intéressée aux cryptomonnaies lorsque celles-ci ont démontré leur potentiel inégalé de rendement. En prenant le train en marche au bon moment, certains ont en effet multiplié leur investissement par 10, voire plus, le tout en moins d’un an. C’est là que les banques, les états et les médias ont commencé à s’intéresser à ce secteur tout aussi méconnu que lucratif. Les régulations et campagnes de dénigrement se sont alors mises en place pour dissuader les investisseurs de placer leur argent ailleurs que dans les secteurs classiques de l’économie.

La chute rapide du Bitcoin, suite à l’éclatement de la bulle, a permis d’appuyer la démonstration, dissuadant ainsi les néophytes de se pencher plus avant sur la question. Dans les faits, ce n’est pas si simple car il est tout à fait possible de tirer parti d’un marché baissier, tout autant que d’un marché haussier. Vous l’aurez compris, certains ont donc multiplié par 10 dans un sens, puis dans l’autre. Toutefois, là où les gains sont maximaux et rapides, les pertes le sont tout autant.

Pour se convaincre de la volatilité des cryptomonnaies, je vous invite à consulter régulièrement CoinMarketCap. J’y vais quotidiennement, et voir une devise prendre 10 ou 20% en une journée est quelque chose de banal, tout comme perdre 10 ou 20% !

chandelier japonais
Un chandelier japonais, un graphique utilisé en analyse technique. Si c’est du charabia pour vous, alors vous mesurez la longueur de la formation que vous avez à faire avant de vous lancer dans le trading, a fortiori dans celui des cryptos !

Qu’en est-il aujourd’hui du potentiel des cryptodevises en termes de placement ?

Il n’y a pas de réponse toute faite concernant le sens de l’évolution de ces dernières, mais les possibilités d’en tirer parti restent intactes. Pour bien comprendre comment ces placements fonctionnent, il faut d’une part une vision globale des cryptomonnaies elles-mêmes, et d’autre part une compréhension du risque qui reste le pendant du potentiel de gains.

Les risques associés aux placements sur les cryptomonnaies

L’un des principaux risques de l’investissement sur une cryptomonnaie est sa disparition pure et simple. De nombreuses petites cryptomonnaies, les « alt coins » (alternatives au Bitcoin) ont en effet une durée de vie limitée. Elles ne trouvent pas preneur sur le marché et leur désaffection conduit soit à leur disparition, soit à la stagnation de leurs cours. Concernant les devises majeures, à commencer par le Bitcoin, leur disparition semble toutefois plus qu’improbable.

Les tiers de confiance, c’est à dire les plateformes qui permettent d’acheter, de vendre ou de trader sur les marchés de devises numériques sont également un nœud du problème. Le cas de MTGox, dont la banqueroute a entraîné la disparition de milliers de comptes et donc du placement de tous ses utilisateurs, en est l’un des exemples les plus criants. Qui dit tiers de confiance dit également sécurisation, et la sécurité reste une problématique majeure dans le secteur des cryptomonnaies.

Une solution pour minimiser les risques est de stocker soi-même ses cryptomonnaies sur un « wallet », un portefeuille virtuel protégé par un mot de passe complexe. Cependant, toute sécurité a ses failles, et les cybercriminels redoublent d’ingéniosité pour atteindre leurs buts. Ainsi, les arnaques se multiplient sur les réseaux sociaux par exemple. De pseudo spécialistes proposent des placements juteux ou des conseils, leur seul objectif restant de voler les personnes assez naïves pour leur faire confiance.

L’avis des « spécialistes » de la finance

Les acteurs classiques de la finance vous le diront (pratiquement) tous : investir dans les cryptomonnaies est une mauvaise idée. Le banquier proposera par exemple des placements nettement plus sûrs et présentant un potentiel de gain attractif. Ce sont parfois ces mêmes spécialistes qui s’enthousiasmaient avant l’éclatement de la bulle internet. Le recours à un portefeuille d’actions leur rapporte de l’argent, il est donc tout à fait normal qu’ils essaient de vendre leurs produits.

Il est aussi évident que ces personnes découvrent les cryptomonnaies et que tant qu’ils n’auront pas un produit à proposer sur lequel ils peuvent prendre une marge, ils déconseilleront ce secteur d’investissement. De plus on peut aussi penser que si leur expertise sur le secteur était si brillante, ils ne travailleraient certainement plus en tant que conseillers financiers.

Quelles solutions pour investir sur les cryptomonnaies en minimisant les risques ?

Outre-Atlantique, où l’on est plus réactif sur les opportunités, les banques ont déjà mis en place des « futures » liées au cours du Bitcoin. Ici, le produit est à l’abri du risque de hacking, de vol et il est de plus totalement régulé. Car c’est bien le problème pour les acteurs institutionnels de la finance, les cryptomonnaies sont dérégulées et non-centralisées : aucune banque centrale ne décide du marché, il s’auto-régule lui-même, selon le principe même de « la main invisible », si cher au capitalisme.

Si la part de protection technique est assurée, il est amusant de constater que cela se fait par le biais de futures, produit qui n’exclut en rien la part de risque intrinsèque au trading. Le trading de futures nécessite l’ouverture d’un compte dédié permettant d’intervenir sur le marché US. Les gains réalisés seront taxés en tant que plus-values boursières.

Trading de CFD sur le Bitcoin

Les brokers de CFD n’ont pas attendu pour investir sur le marché des cryptos. Ces professionnels savent qu’il y a de bons investissements à faire, malgré les risques. Pour une personne commune, il est tentant de s’y mettre aussi, mais il ne faut pas oublier qu’il faut, avant de se jeter dans l’arène, avoir a minima des compétences assez poussées en trading.

Pour ce faire, le mieux est de s’exercer sur des simulateurs. On peut ainsi par exemple s’exercer au trading de Bitcoin sur Vestle.fr. Le plus sage est donc d’aborder cette activité sur un compte de démonstration en argent fictif, le temps de se familiariser avec l’interface et le fonctionnement des CFD, ce que Vestle permet de faire. Pour ceux qui s’en souviennent (ou qui ont vu leurs pubs…), Vestle, c’est l’ancien iForex, mais dans une version largement améliorée, plus proche des débutants.

Les CFD ou « Contracts For Difference » permettent ainsi d’investir sur un actif (paire de devise, indice, action, matière première…) par le biais d’un contrat défini à la hausse ou à la baisse. Dans les faits, l’investisseur ne possède pas l’actif, juste le contrat. Lorsqu’il revend son contrat, c’est la différence entre le prix d’achat et le prix de vente qui constitue le gain ou la perte.

Ce type de produit financier présente plusieurs avantages :

  • Le trader peut utiliser un effet levier. Un levier x10 sur un CFD à 100€ revient à trader 1000€ pour un investissement qui reste de 100€
  • Les brokers sont régulés par des organismes européens

Finalement, avant de devenir un apprenti trader, je conseille une vidéo de l’excellent Thami Kabbaj. Il nous y explique les raisons qui nous poussent à perdre de l’argent.

N’investissez de l’argent dans le trading qu’une fois les outils totalement maîtrisés ! Tout l’intérêt d’utiliser une plateforme de simulation du trading est là, il n’y a pas d’argent facile, il n’y en a jamais eu, et encore moins en bourse.

Vous avez aimé ? Partagez à vos amis !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 vote(s), moyenne : 5,00 de 5)
Loading...

Investir en Bitcoin et cryptomonnaies : placement à haut risque, gros potentiel : l'avis d'eKonomia

eKonomia - la finance du quotidien
Trading de cryptomonnaies, oui, mais seulement après une très bonne formation

Attention : nous rappelons à nos lecteurs que le trading doit être réservé aux personnes très bien formées, qui savent exactement ce qu’elles font. Trop de personnes crient à l’arnaque à cause de pertes importantes d’argent, alors qu’elles ne maîtrisaient tout simplement pas les outils de trading. Tout l’avantage des comptes de démonstration est là, il permet à tout un chacun de se former, de prendre le temps avant de se lancer dans ces investissements risqués certes, mais à très fort potentiel.

Encore une fois : il ne faut jamais investir ce qu’on ne peut pas se permettre de perdre !

Je cite Vestle.fr :

86% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant sur des CFD avec Vestle. Vous devriez évaluer si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.


Il n’existe donc pas d’argent facile. La très forte hausse du Bitcoin en 2018 a attiré énormément de personnes qui n’étaient pas préparées au monde de la finance, et encore moins aux cryptomonnaies, par définition très volatiles. La chute des cryptomonnaies l’a confirmé, ceux qui savaient ce qui se passait ont gagné sur tous les tableaux : en misant sur la hausse au bon moment, puis à la baisse. On comprend que le nerf de la guerre, c’est avant tout l’information, et d’être au courant de ce qui se passe sur les marchés.

Avant de se risquer au trading, mieux vaut ainsi très bien se former et y passer beaucoup de temps grâce à une plateforme permettant de faire des simulations. En ayant toujours à l’esprit qu’autant il est facile de garder la tête froide lorsqu’il n’y a aucun risque, autant investir ses économies « pour de vrai » peut faire prendre de très mauvaises décisions, l’émotion prenant le pas sur le rationnel.

L’effet de levier permet des gains considérables, mais également des pertes considérables, d’où l’importance de la formation, ne serait-ce que pour apprendre à mettre en place des « stop loss »…

Suivez-nous sur facebook

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. La responsabilité des auteurs d'eKonomia ne pourrait être retenue en cas de mauvaise décision financière résultant des informations publiées en ligne.



Forum : participez à la discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas encore de commentaires...


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer