L’or physique : un investissement viable autant qu’un placement fiable

En temps de crise, acheter de l’or en lingots, en barres ou en pièces est un réflexe. L’or donne une sécurité absolue à celui qui le possède, à l’abri des aléas du monde de la finance, des guerres ou de l’inflation. La rentabilité n’est pas le principal objectif, même si parfois de belles plus-values peuvent se faire. Pour nous en parler, nous avons fait appel aux experts Godot & Fils.

or physique, investissement et placement
L'or a toujours eu de la valeur, aujourd'hui comme hier.

Sommaire

  1. L’or physique en tant que valeur refuge
  2. L’or physique d’accord, mais sur quel support miser ? Quel type d’or acheter ?
  3. Ce qu’il faut savoir avant d’investir dans l’or

De tous temps, les métaux précieux et en particulier l’or physique ont été admis comme réserve de valeur.

Un statut ayant toujours cours de nos jours, voire même plus que jamais en raison de la survenance de crises dont la fréquence semble aller croissant.

On achète de l’or pour sécuriser un patrimoine.

Il ne sera ici traité que d’or physique en ce que l’or papier n’offre pas les mêmes garanties du fait de son intangibilité et de sa dépendance aux institutions chargées de son émission.

L’or physique en tant que valeur refuge

Du fait de son statut de réserve de valeur, l’or physique peut être échangé où que ce soit sur le globe et sa valeur ne variera que peu car admise universellement. Aussi, qu’il soit détenu sous forme de barre, lingot ou pièce, la probabilité pour se voir opposer un refus au moment de la vente est minime, ce qui n’est évidemment pas le cas des devises pour ne citer que cet exemple.

Pourtant, au delà de l’universalité de l’or physique, c’est surtout son statut de valeur refuge qui séduit. Ainsi, dès lors qu’une crise d’ordre politique, géopolitique, sociale ou environnementale survient, l’or physique s’en nourrit. Prenons l’exemple d’un mouvement inflationniste qui n’est autre qu’une période de dévaluation d’une devise. Ne serait-ce que sur le siècle dernier, on en dénombre près d’une dizaine mais nous n’en citerons ici que quelques exemples.

De 1982 à 1990, le Mexique a connu une inflation non négligeable qui a eu pour effet de faire passer le prix de l’once d’or (soit 31,10g) de 8 000 pesos à 1 025 000 pesos. Quelques années auparavant, le Japon avait également connu une inflation de 1945 à 1950 lors de laquelle le prix de l’once d’or physique avait bondit de 140 yens à 12 600 yens. Enfin, plus récemment, soit de 1989 à 2000 la Russie avait vu le prix de l’once d’or passer de 1 600 roubles à 8 120 000 roubles.

Ces exemples illustrent parfaitement la stabilité de l’or physique, la notion même de valeur refuge renvoyant à un investissement offrant des garanties de sécurité en temps de crise. Si l’investissement dans l’or physique offre une telle sécurité, c’est en raison du fait que les investisseurs délaissent les investissements jugés plus risqués en temps de crise pour s’orienter vers les plus fiables.

Masque mortuaire de Toutankhamon
Le masque mortuaire du pharaon Toutankhamon, bel exemple de la valeur éternelle de l’or.

Un capital confiance

Contrairement aux idées reçues, l’investissement dans l’or physique n’est pas l’apanage des plus aisés ni des plus âgés. C’est en tout cas ce qui ressort d’une enquête réalisée en août 2017. Celle-ci identifie la tranche des jeunes de moins de 35 ans comme premiers détenteurs d’or physique devant celle des seniors plus de 65 ans, un constat surprenant quand on sait que ces tranches sont loin de représenter les plus aisés.

Par ailleurs, face à des produits d’épargne en déclin – en particulier l’exemple de l’assurance-vie qui n’offrait en 2016 plus qu’un rendement moyen compris entre 1,5% et 1,8% contre 8% il y a 10 ans – le placement dans l’or physique conserve sa troisième place après l’immobilier et l’assurance-vie. Ce n’est plus qu’une question de de temps avant que ce qui reste le produit d’épargne préféré des français (l’assurance-vie) soit relégué à la troisième place, ce qui ferait de l’or le second placement alternatif préféré des Français.

Toutefois, les Français plaçant leur capital dans l’or physique ne sont pas dupes. Le rendement est évidemment minime et requiert de la patience car n’offrant des opportunités de plus-value qu’à moyen ou long terme, c’est pourquoi il est important de ne pas être trop assidu dans la consultation des cours de l’or et de ne pas se laisser décourager par les fluctuations si celles-ci ne prennent pas la direction souhaitée.

Pourtant, il est possible de réaliser de belles culbutes en investissant dans l’or physique, ce fut le cas pour ceux qui ont senti le vent tourner et ont franchi le pas en juillet 2004 lorsque l’once d’or évoluait autour de 324 €. Si ces derniers ont saisi l’opportunité et revendu en septembre 2012, ils ont empoché la coquette somme de 1 373 € soit une multiplication de leur investissement par 4,2.

L’or physique d’accord, mais sur quel support miser ? Quel type d’or acheter ?

L’or d’investissement est défini à l’article 298 sexdecies alinéa 2 du Code général des impôts. Comme son nom le laisse deviner, est tout indiqué dans le cadre d’un investissement.

Barres et lingots d’or

Ces supports doivent être caractérisés par un poids supérieur à 1g et par une pureté supérieure à 995 millièmes. De nouveaux formats de lingots baptisés lingotins ont été introduits, les rendant accessibles aux investisseurs plus modestes. Il est donc possible de sécuriser son capital en plaçant dans des formats tels que 1g, 2g, 5g, 10g, 1 once, 50g et 100g.

lingots d'or
Des lingots d’or, sagement stockés pour l’avenir.

Les pièces d’investissement

Les pièces doivent justifier d’un titre de pureté supérieur à 900 millièmes, elles doivent avoir été frappées après 1800 et bénéficier ou avoir bénéficié d’un cours légal dans leur pays d’origine. Les pièces d’investissement bénéficient d’un potentiel non négligeable du fait de leur prime. La prime renvoie à la différence constatée entre la valeur intrinsèque de la pièce (son poids en métal précieux) et le prix auquel la pièce va être négociée sur le marché.

Cette prime varie du fait de la dimension historique et culturelle de la pièce. Ces pièces sont nombreuses, les plus emblématiques étant le célèbre Louis d’or ou le 20 Francs Napoléon. On peut aussi citer le Krugerrand sud-africain, le Panda or chinois, le 20 dollars US, le 50 pesos ou encore le 20 Francs Suisse… Ce sont ces pièces qui offriront le plus d’opportunités de rendement d’où le fait qu’elles soient recommandées dans le cadre d’un investissement tandis que le lingot siéra plus à une logique de placement, n’offrant que peu de rentabilité (hors fluctuations des cours).

Once moderne

Aux côtés des pièces d’investissement, on peut évidemment citer les onces modernes qui elles, ne bénéficient pas de prime mais sont caractérisées par un titre de pureté supérieur à celui des pièces d’investissement. Là encore, elles seront plus adaptées au placement bien qu’offrant plus d’opportunités de plus-value que les lingots et barres d’or. Il s’agira de pièces telles que la Philharmonique de Vienne, l’American Eagle, la Maple Leaf canadienne ou encore la Britannia anglaise, pour ne citer que celles-ci. Celles-ci ont également été déclinées dans des formats plus accessibles tels que le 1/10 once, le 1/4 once ou le 1/2 once.

Pièces de collection

Enfin, la dernière catégorie que l’on peut qualifier sont pièces de collection, généralement émises par les Mint (ateliers de frappe nationaux). Elles occuperont une place décorative ou esthétique mais ne sauraient être acquises dans une logique de rentabilité car leur aspect esthétique impacte le prix de vente, souvent décorrélé de leur valeur intrinsèque. Ces pièces sont nombreuses et ne peuvent par conséquent pas être toutes citées mais le travail des ateliers de frappe est remarquable et mérite que l’on s’y attarde, notamment celui de la Monnaie de Paris, de la Perth Mint ou encore de la New Zealand Mint. Elles doivent être considérées comme des œuvres d’Art.

Ce qu’il faut savoir avant d’investir dans l’or

  • Le capital n’est pas garanti, sa valeur fluctue suivant les marchés
  • Pas de revenus pour ce placement, seule compte la plus-value
  • Les pièces d’investissement, grâce à leur prime, sont adaptées à ceux qui cherchent la rentabilité
  • Les barres et lingots sont à réserver à ceux qui veulent thésauriser en prévision d’un avenir incertain
Klondike
Les berges de la rivière Klondike, lieu de la Ruée vers l’or à la fin du XIXe siècle. L’espoir de trouver ce métal précieux attira de très nombreuses personnes dans ces contrées inhospitalières du Yukon au Canada.

L’expertise Godot & Fils

Il est courant de débuter dans l’investissement et de ne pas trop savoir vers quelle pièce ou lingot s’orienter, rien de plus normal ! Les équipes Godot & Fils sont à votre service et vous accompagneront dans votre premier investissement. Une fois votre capacité d’investissement prise en compte, vous aurez le choix entre plusieurs références choisies selon vos critères et desiderata.

A l’inverse, si vous souhaitez procéder pour la première fois à une revente de votre or physique, nous procéderons à une expertise gratuite de vos biens pour vous proposer un prix déterminé sur la cotation du jour.

Fondée en 1933, la maison familiale Godot & Fils déploie aujourd’hui son savoir-faire dans plusieurs comptoirs mais aussi en ligne par l’intermédiaire de son site achat-or-et-argent.fr.

Lire également, du même auteur

Investir en pièces de monnaie : la numismatique, valeur refuge ?
Pour beaucoup, il vaut mieux avoir un trésor en pièces anciennes qu’un compte en banque. On les comprend.

L'avis d'eKonomia

Posséder de l’or, sécurité absolue

Au lieu de dire « acheter » de l’or, nous devrions plutôt dire échanger des euros contre de l’or. Nous avons toujours autant « d’argent », mais il n’est pas sur du papier ou sur un compte bancaire pouvant souffrir de la dévaluation. Il faut en revanche penser à le conserver en sécurité. Certains auront un coffre à la maison, avec le risque de se faire cambrioler, d’autres vont préférer payer des sociétés spécialisées pour le garder en lieu sûr, pourquoi pas en Suisse.

Si vous êtes de ceux qui pensent que les années à venir risquent d’être très difficiles, avec la montée des nationalismes ou la fin de l’euro, l’or est fait pour vous. Sur eKonomia, nous ne voyons pas l’avenir aussi sombre, mais conseillons vivement à la diversification du patrimoine, que l’on soit riche ou pauvre. L’or physique est accessible à tous, on peut s’acheter un lingot d’or de 1 kg à 35 000 euros ou un lingotin de 5 g d’or à 200 euros.

Article rédigé par



D'autres articles pour vous aider