credit à deux : le co emprunteur

eKonomia » Comment ça marche, le crédit? » credit à deux : le co emprunteur

Acquérir un bien de valeur importante à deux personnes est fort heureusement réglementé, et permet de se simplifier la vie au moment d’obtenir un prêt bancaire. En revanche, ceci implique des devoirs et des contraintes, que nous allons voir dans cet article sur le co-emprunteur.

Financer un très gros achat n’est pas chose simple pour la plupart d’entre nous. Rares sont ceux qui peuvent acheter leur maison sans avoir à faire un crédit. Presque tout le temps, un gros achat, et à fortiori un achat immobilier, se fait à deux. L’union fait la force, comme on dit, et se mettre à deux permet d’obtenir de meilleures conditions d’achat et de crédit.

Qu’est ce qu’un co-emprunteur ?

Lorsque l’on veut faire un emprunt bancaire à plusieurs, généralement à deux, les personnes « associées » dans cet emprunt sont désignées comme étant des co-emprunteurs. Les deux personnes vont signer le contrat de prêt, et sont toutes les deux tenues aux mêmes obligations : rembourser le crédit solidairement. Il existe plusieurs profils de co-emprunteurs, suivant leur relation à l’achat. Juridiquement, le co-emprunteur est identique à l’emprunteur. En général, il s’agit du conjoint : dans le cas d’un achat immobilier, c’est normal que ceux qui vont vivre sous le même toit soient solidaires face au crédit.  Mais l’emprunt à deux n’est pas limité aux époux ou concubins : il peut également s’agir d’un parent, d’un ami ou toute autre personne ayant signé le contrat. Pour calculer le droit à prêt, le banquier utilisera alors les différentes données des deux emprunteurs, que ce soit les revenus, la situation familiale et professionnelle ou les dettes.

Évolution des prix à la consommation, des loyers, des prix des logements anciens et des revenus - indice 100 en 2000

Évolution des prix à la consommation, des loyers, des prix des logements anciens et des revenus - indice 100 en 2000

Co-emprunteur et co-acquéreur ? Faut-il acheter pour être co-emprunteur ?

Il est possible que l’un des deux co-emprunteurs ne désire pas acheter le bien. Dans une telle situation, le co-emprunt ressemble à une caution solidaire, permettant à l’emprunteur principal d’obtenir un crédit qu’il n’aurait pu avoir seul. Le banquier fait le calcul de droit à prêt, on l’a vu, sur l’ensemble des revenus des emprunteurs. Pour lui, les deux devront payer le crédit. Mais les deux emprunteurs peuvent s’arranger entre eux pour savoir qui va payer effectivement le crédit. Mais attention ! Si celui qui paye le crédit, l’emprunteur principal, ne peut plus assumer, le co-emprunteur devra s’acquitter de la dette à la place de l’emprunteur principal.

Ce cas de figure est assez courant, lorsque les parents veulent aider leurs enfants : ils deviennent co-emprunteurs, s’engageant ainsi à rembourser la banque en cas de défaillance. En ne se portant pas co-acquéreur, sans avoir leur nom sur l’acte de vente, ils n’ont pas de droits de propriété sur le bien acheté : pas le droit de vendre l’appartement en cas de défaillance des enfants ! Ce type d’accord est passé entre un père et son fils par exemple : le père devient co-emprunteur sans se porter co-acquéreur, et laisse donc le fils rembourser seul le crédit. En règle générale, il vaut tout de même mieux pour un parent qui peut aider son enfant de se porter coacquéreur du bien immobilier, tout en contribuant au remboursement du crédit.

Pacs, Mariage et co-emprunteur

Contrairement au concubinage et à l’union libre, un pacs et à plus forte raison un mariage engage les conjoints à être solidaires l’un de l’autre, pour le meilleur et pour le pire, comme on dit. Il existe, comme chacun sait, plusieurs types de contrats de mariage, impliquant divers degrés de « solidarité » entre les époux. Il est donc très important de faire attention à son régime matrimonial, son contrat de mariage, avant d’emprunter, seul ou à deux : les divorcés obligés de payer les dettes de leur ex sont très nombreux !

Rembourser un crédit quand il n’y a pas de contrat de mariage

Lorsqu’aucun contrat de mariage n’a été célébré, ce qu’on appelle « communauté réduite aux acquêts » qui correspond à la plupart des mariages en France, les dettes contractées par l’un des deux époux engage les biens de la « communauté » et les biens propres de l’emprunteur. La communauté de biens correspond à tout ce qui a été acheté par les époux, ensemble ou séparément depuis le jour du mariage : un achat de logement après le mariage fait ainsi partie de la communauté de biens. Les biens propres du conjoint qui n’a pas emprunté, ce qu’il possédait déjà avant de se marier ne sont ainsi pas mis en péril. Dans le cas de l’achat d’un bien immobilier, il est très rare qu’un banquier accepte d’accorder son crédit sans la signature des deux conjoints.

L’article 1415 du Code Civil nous dit : « chacun des époux ne peut engager que ses biens propres et ses revenus, par un cautionnement ou un emprunt, à moins que ceux-ci n’aient été contractés avec le consentement exprès de l’autre conjoint qui, dans ce cas, n’engage pas ses biens propres ».

Rembourser un crédit avec un mariage en communauté universelle

Avec la communauté universelle, tous les biens des deux conjoints sans exception sont mis en commun. Les époux sont totalement solidaires, y compris pour des erreurs commises par l’un des deux vis-à-vis du crédit. C’est, on s’en doute, le régime le plus dangereux au niveau individuel.

Rembourser un crédit avec un mariage en séparation de biens

Un mariage en séparation de biens n’engage que le conjoint qui achète, comme en union libre. Il est parfaitement possible pour une personne mariée sous ce régime d’avoir un autre co-emprunteur que son conjoint. Ce régime matrimonial est le moins risqué à titre individuel, n’engageant que les biens de l’emprunteur et non ceux du conjoint.

Faire un crédit séparément avec son conjoint ?

Il est possible, pour acheter un même bien immobilier, que chacun des emprunteurs fasse un crédit de son coté, séparément. Par exemple Monsieur demande un prêt à sa banque, la Société Générale par exemple, en utilisant son PEL (plan épargne logement) et Madame fasse de même auprès de sa banque à elle, par exemple BNP Paribas. Le crédit demandé par chacun est ainsi plus petit pour acheter l’appartement ou la maison. Le crédit est obtenu à condition que l’autre conjoint obtienne également le crédit. Cette solution n’est pas très répandue, et n’est pas forcément très avantageuse : ce sont deux crédits à négocier, deux contrats, et un « profil risque » plus compliqué. Il est en effet avantageux d’emprunter à deux auprès d’une seule banque.

Faire un crédit

Trouvez sur eKonomia la solution adaptée à vos besoins de financement

Crédit plus facile à obtenir en couple

Au moment d’attribuer un crédit, le banquier calcule le profil de risque des emprunteurs qui se présentent à lui. Ce calcul est très souvent fait sur des critères obscurs, le banquier lui-même pouvant parfois ignorer quels sont les variantes de l’attribution d’un crédit. Ce qu’il faut savoir, c’est l’importance donnée au « risque » au moment de faire une demande de crédit. Plus un profil, une personne, présente des risques de défaut de paiement, de ne pas pouvoir rembourser son crédit, plus elle aura du mal à obtenir son financement. Pour palier aux risques plus importants, on augmente en général les taux d’intérêts que le demandeur de crédit devra payer.

Emprunter à deux permet de diminuer les risques de défaut de paiement. Si par exemple un des deux conjoints se retrouve au chômage, le conjoint qui travaille peut prendre le relais dans le remboursement. Il en va de même pour les dépenses de vie communes : en mutualisant les coûts, comme le gaz, l’électricité ou le loyer, un couple a moins de charges à payer que si les conjoints vivaient séparément. Il est ainsi systématiquement avantageux de faire une demande de prêt à deux, plutôt que seul, au-delà du simple fait de pouvoir emprunter des sommes plus importantes d’argent.

Pour savoir à quelle somme un demandeur de crédit peut prétendre, plusieurs critères sont pris en compte : le taux d’endettement, le reste à vivre et l’apport personnel. Lorsque l’on fait une demande de crédit en couple, c’est l’ensemble des revenus et des dettes qui seront pris en compte. Les sommes étant plus importantes, le droit à prêt est lui aussi plus important. Quand on fait un crédit à deux, on peut acheter plus grand, vu que le financement est plus conséquent.

Crédit sans co-emprunteur

Nous avons vu qu’il est plus simple de faire un crédit à deux, et que par conséquent, il est plus difficile de faire un crédit sans co-emprunteur, de faire un crédit tout seul. Bien sûr, qui dit « difficile » ne dit pas impossible, ce qui compte au final, ce sont les revenus, selon l’éternelle règle des 1/3 : la mensualité de crédit ne peut pas dépasser un tiers des revenus mensuels. Tous les crédits que l’emprunteur rembourse sont comptés. Il est donc possible d’acheter sans co-emprunteur, du moment qu’on a les moyens d’acheter seul.

Conséquences d’acheter à deux ?

En devenant co-emprunteur, on obtient des droits, mais aussi et surtout des obligations. Avant toute chose, il faut savoir qu’il est possible d’emprunter en couple, mais aussi d’emprunter à plusieurs, en faisant participer par exemple les parents ou les amis. Chaque co-emprunteur est solidaire, en cas de défaillance de paiement des mensualités : être co-emprunteur est beaucoup plus lourd en responsabilités que de se porter simplement caution. La désignation « emprunteur principal » n’est là que pour nommer celui qui va effectivement payer la mensualité de crédit, mais ne veut pas dire qu’il a moins de responsabilités vis-à-vis de la banque que les autres co-emprunteurs.

Etre co-emprunteur, c’est s’engager à payer le crédit à la place de l’emprunteur, tout simplement. Les droits qu’un co-emprunteur peut avoir sont essentiellement liés à son éventuel statut de coacquéreur, c’est-à-dire qu’il est également propriétaire du bien acheté.

Arrêter d’être co-emprunteur

Un prêt important dure en général  de nombreuses années, il n’est pas rare de voir un crédit immobilier aller jusqu’à 25 ans ! Dans ces conditions, il n’est pas aisé de savoir de quoi sera fait le futur, et ce qui semblait une bonne idée peut s’avérer problématique dix ans plus tard. Il est possible, lorsque l’on était co-emprunteur, de ne plus l’être, mais sous conditions, tout dépend de ce que voudront faire les anciens conjoint.

Que se passe-t-il en cas de séparation, de divorce quand on est co-emprunteur?

Personne, au moment de se marier, ne peut garantir qu’il finira sa vie avec son conjoint. Plus d’un tiers des mariages finissent en divorce ! Mais même si on est divorcés, ceci ne signifie pas que les contrats de crédit prennent fin automatiquement. Il faut qu’il y ait volonté des anciens époux de mettre fin à leurs crédits ensemble.

Pour ne plus avoir à être co-emprunteur, la solution la plus souvent utilisée est le remboursement par anticipation du crédit. Le crédit étant soldé, il prend fin et n’oblige plus personne. Cette solution est possible lorsque l’on peut rembourser le crédit : souvent, les anciens conjoints font des nouveaux crédits séparément pour pouvoir rembourser l’ancien crédit, ou, s’ils n’ont pas les moyens, décident de vendre leur ancien logement pour solder le crédit.

On peut également demander à la banque de reporter la totalité du crédit en cours sur l’un des co-emprunteurs. Ceci n’est possible que si le co-emprunteur restant présente les garanties suffisantes pour assumer seul le crédit, ou avec un nouveau co-emprunteur. La banque n’est pas obligée de faire ce report. L’essentiel ici est de rassurer la banque sur la solvabilité de l’emprunteur restant, soit avec des revenus suffisants pour assumer seul le crédit, soit avec un nouveau co-emprunteur, soit avec une nouvelle hypothèque.

Une solution beaucoup plus rare, pour ne pas dire quasiment impossible, peut faire en sorte que la banque accepte de retirer l’un des co-emprunteurs du contrat de crédit, sans contrepartie ni garantie supplémentaire. Personnellement, je ne me souviens pas d’avoir vu ce cas de figure, mais légalement, c’est une possibilité, selon l’article 1210 du Code civil : « Le créancier qui consent à la division de la dette à l’égard de l’un des codébiteurs, conserve son action solidaire contre les autres, mais sous la déduction de la part du débiteur qu’il a déchargé de la solidarité ».

Co-emprunteur et FICP

Faisons simple : une personne fichée à la banque de France ne peut pas devenir co-emprunteur. Une personne FICP est une personne interdite de crédit. Si l’un des deux époux se retrouve fiché, les conséquences pour l’autre conjoint dépendront du régime matrimonial choisi, mais la banque demande systématiquement des informations sur le conjoint.

Si le crédit immobilier fait conjointement a provoqué le fichage à la Banque de France, ce sont les deux co-emprunteurs qui se retrouvent fichés, puisque aucun des deux n’ont pu assurer le remboursement du crédit. Si un emprunteur ne peut pas rembourser, mais le co-emprunteur oui, il n’y a pas de fichage également : la banque, étant payée, ne communique pas d’incident de paiement à la Banque de France.

Différence entre caution et co-emprunteur

Nous avons dit plus haut dans l’article qu’un co-emprunteur s’engageait beaucoup plus qu’une personne qui se porte caution. En effet, la personne qui se porte caution peut se retourner contre l’emprunteur, que ce soit pour garantir le paiement d’un loyer ou pour garantir le remboursement d’un crédit immobilier. En clair, ça veut dire que le garant, la personne qui se porte garant peut trainer en justice l’emprunteur qui aurait manifestement lésé le garant. Ce n’est pas le cas du co-emprunteur, qui ne dispose pas de protections juridiques suite au défaut de paiement de l’emprunteur.

On ne devient pas co-emprunteur à la légère ! Lorsque l’on achète à deux, il y a des choix qu’il faut prendre en compte, suivant notre profil de demandeur de crédit. Notre conseil ici est de devenir uniquement co-emprunteur si en même temps, on devient coacquéreur. Si on ne désire pas devenir coacquéreur, et que l’on souhaite juste aider l’emprunteur, le mieux est de devenir un garant, d’être caution bancaire.


Recherche
Newsletter eKonomia

Faire une recherche sur eKonomia

Conclusion - credit à deux : le co emprunteur

Avis rédigé par eKonomia
Le moyen le plus sûr de faire un crédit, c'est de le faire à deux. Revue des avantages et inconvénients.

L'union fait la force. Cette maxime n'a jamais été aussi vraie que lors d'un achat immobilier. Il est beaucoup plus simple d'acheter lorsque nous sommes deux à emprunter.

Suivez-nous : TwitterfacebookRSS


Derniers commentaires pour “credit à deux : le co emprunteur”

  1. Jérôme dit :

    bonjour nous avons fait un crédit avec mon ex épouse elle étant emprunteuse et moi co emprunteur nous somme séparer et en installe ce de divorce c’est elle qui paye la maison je voudrai acheter un bien est il possible? cordialement

  2. Helene dit :

    Bonjour en 2008 mon ex concubin a fait un crédit a la consommation et je suis co empreinteur séparée depuis 2009 il n a pas payé ce crédit du coup je suis fichée en banque de France . Il commence seulement a repayer le crédit mais je suis fichée jusqu en 2015 , j ai refait ma vie et nous aimerions acheter une maison !! Puis-je me désolidariser de ce crédit pour ne plus être interdit de crédit merci

  3. Trehard dit :

    Bonjour
    J’ai acheter une maison avec mon ex en 2011 nous nous sommes séparés peu de temps après, les prélèvements mensuel pour le remboursement du prêt se font sur son compte et moi je lui redonne la moitié chaque mois, lui il est emprunteur et moi co empruntrice je voudrais savoir si je suis vraiment obligé de payer ? je ne vis plus dedans ni rien !

    Merci de votre réponse.

  4. Pascale MATHIEU dit :

    Bonjour,
    Mes parents ont souscrit un prêt à la consommation (pour travaux dans leur maison)ensemble. Papa était le co-emprunteur, et il vient de décéder. Il a souscrit a une assurance décès (contrat à l’appui), mais l’organisme de prêt nous confirme que non. Que devons-nous faire? Maman doit elle continuer à payer la totalité de la mensualité d’origine?
    Par avance MERCI de votre réponse et aide
    Bien cordialement

  5. Corinne dit :

    bonjour,
    nous avons acheté un appartement avec mon conjoint, à deux.
    Celui ci va me quitter et me propose de rester dans cet appartement à condition que je rembourse le crédit mensusel à 100%. Il me reste la moitié du crédit à financer, lors de la vente, puis-je dire au notaire que j’ai financé les deux tiers afin d’avoir un partage non de moitié mais 2/3 et 1/3 ?

  6. Rodrigue dit :

    Mon conjoin et empreinteur et moi co empreinteur mais nous n avons pas de compte commun bois avons chacun notre compte a la même banque en cas de séparation en etant juste pacse et que que l échéance du crédit et de 450€ par moi et que mon conjoin a toujour payer sans me recalame 1 centime est ce posssible de ne plus être co empreinteur et qu il gère sont credit comme il la toujour fais ? Sans obligatoirement paser par le notaire car le notaire demande beaucoup de frais pour uniquement enlever un nom sur des papiers je trouve même que c’est excessif et c’est même de l abus.

  7. Marion dit :

    Bonjour,
    J’écris ce commentaire suite au paragraphe « Co-emprunteur et co-acquéreur ? Faut-il acheter pour être co-emprunteur ? »

    Mon conjoint et moi souhaitons acheter une maison, or nous ne remplissons pas les conditions nécessaire pour un prêt. Mon père est prêt à se porter co-emprunteur (et il en a les moyens). Mais les banques nous le refuse sous prétexte qu’il ne sera pas sur l’acte de propriété…

    Je crois que les politiques bancaires ont changé à ce sujet!

  8. david dit :

    bonjour j ai acheté une maison en 1996 avec mon ex conjoint separé depuit 2009
    je vais passe » devant notaire pour liquidation seule mon salaire a toujour rembourser le prét avec mon seule salaire ( pas marié )
    elle avait signé comme coenpreinteur
    faut t il que je lui rembourse la moitié de la maison
    de plus elle a vécu 1 ans sen paye » de loyer
    merci
    urgent

  9. Michel dit :

    Bonjour, j’ai souscris un rachat de crédit il y a 5 Ans avec mon ex ( co emprunteur) qui m.a quitte il y a 3 ans.c’est prélevé sur mon compte depuis toujours . Suis je en droit de lui réclamer quelque chose ? Sachant qu’il me rester encore 5 ans à payer

  10. steve chagnon dit :

    j’ai signé une hypotheque avec ma conjointe de fait ,nous nous somme laissé ,est ce qu’elle doit payer l’emprunt avec moi meme si elle ne reste plus avec moi ,il faut dire que j,ai une nouvelle conjointe ..

  11. marbos dit :

    bonjour;je suis divorcee depuis 2ans nous avons fais un credit au deux non depuis le départ cé moi qui rembourse;je continue a le payer mais jai repris mon nom de jeune fille é le credit me trouve pas du faite de mon nom de jeune fille:je voudrais savoir si je continu a le payer:je voudrais leur envoyer un nouveau rib car je change de banque mais il mon dis qu il savait pas si je pourrais a continuer a payer acar ses au non dépoux je dois quoi faire en sachant que ce pret un un regroupemen de pret pour achat de la maison de mon ex é vu que cé la guerre jaimerais a ne plus payer cela et til possible,merci de votre réponse;

  12. LAURENCE dit :

    Mariés sous le régime de la séparation de biens, nous sommes co-emprunteurs sur un pret immobilier depuis 2004 et c’est sur mon compte que sont prélevées les échéances correspondant à nos deux parts. En début de mois, mon mari me remboursait la moitié qu’il me devait à ce titre. Il ne le fait plus depuis le mois de mars 2013. Que puis-je faire pour récupérer le montant correspondant à ces échéances non reçues ? Dois-je demander à la banque d’intervenir ? à un avocat ?

  13. Martine dit :

    Nous avons souscrit un prêt ensemble avec mon époux emprunteur et moi même co- emprunteur, mon époux vient de décéder et avait souscrit une assurance décès.
    quels sont mes droits, dois je continuer à rembourser le crédit?

  14. pierre dit :

    je suis separe depuis 3 ans nous n’etiont pas marié .nous avions fait un crédit que je regle tous les mois. mon ex vient etre au chomage. elle veut faire marcher l’assurance chomage .soit disant que l’assurance du credit rembourserais une partie du remboursement mensuel elle qui ai co emmprunteur de ce credit

  15. kaça chipe dit :

    avec mon ex mari nous avons acheteé un apartement dont j’étais co emprunteur.après notre divorce il a vendu l’appartement normalement après la vente de l’appartement le notaire ne doit t il pas pas solder le crédit restant auprés de la banque qui nous avait fait le crédit??? merçi de votre réponse .cordialement

  16. lye dit :

    bonjour,
    voilà il y a 5 ans je me suis portée co-emprunteur du credit de mon ex.
    nous nous sommes separé il y a 3 ans et avons un enfant, à ce jour je suis malheureusement au rsa lui travail et gagne plus de 2000 par moi mais voilà il paie pas et c’est moi qui est 533 par moi qui paie frais plus reprise du reste du credit sur mon compte car je veux surtout pas etre au ficp.
    y a t’il une solution pour lui remettre a lui car ct pour lui le credit.
    merci de votre aide

  17. Igora dit :

    Bonjour,
    Mon compagnion vient de faire une demande de crédit. Nous sommes concubin ou comme on dit union libre. Nous ne sommes ni pacsé ni marié, nous avons chacun une declaration separé. Nous avons deux enfants.Et nous partagont les frais de loyer, escolarite.

    Le service de crédit lui demande mes relevés banquaires et mon certificat de salaire du mois dernier.Ce crédit ne me concerne en rien et je me demande pourquoi ils veulent tous ces renseignements sur moi.Je ne souhaite pas etre co-emprunteur
    Y a-t-il un risque pour moi si le crédit lui est accordé et qu’il n’arrive pas à payer ses mensualités?

    Enfin, quels sont les risques si je me porte cautionnaire?
    Merci pour votre aide
    Cordialement

  18. frossard rene dit :

    Bonsoir
    Mon amie avec qui je suis pacsé depuis aout 2010 a fait un pret avec assurance décès en decembre 2011 pour l’achat d’un camping car
    Lors de la demande de pret j’ai signé comme co-emprunteur
    En cas de décès de ma partenaire à qui appartiendra le véhicule ?
    1) A son fils héritier ?
    2) A moi son partenaire pacsé et co-emprunteur ?
    Merci pour votre réponse

  19. J.Francois dit :

    bonjour ma soeur et ma mere ont fait un crédit ma mère et co emprunteur .ma soeur a déménager avec sa copine et ma mère est rester dans la maisons ma soeur se retrouve sans travail et veut louer la partie arrière et la partie de devant a ma mère qui est co emprunteur et paye dejas une parties de crédit comment peut elle remédier a sa sachant que ma soeur veut lui louer 700e ou mettre ma mere dehors merci de votre aides

  20. corinne dit :

    bonjour

    mon conjoint est divorce et a 2 enfants de mon cote a moi j’ai une fille avec un ex mari.Nous aimerions emprunter a 2 pour un achat immobilier,mais vu que mon conjoint a fait une grosse « fleur » a son ex compagne en lui cédant sa part immobilière;on voudrais qu’une fois que nous seront décédés,le bien ne revienne qu’a ma fille.
    Est-ce possible ?

  21. vidali dit :

    bonjour,en entreprise en nom propre je deposè le bilan en 1999 liquide en 2004 on ma vendu ma maison en2011 mon epouse et co emprenteur poursuivi par le credit logement vient d’etre condamnè apayer le solde pourriez vous me donner un conseil merci

  22. Coffi Yves dit :

    Mes amis et moi nous nous sommes contitués en trois afin de bénéficier d’un crèdit solidaire. Quel type de contrat pourrons nous être soumis? Pouvons avoir un exemplaire? Merci

  23. yaya dit :

    bonjour moi et mon mari avons fais une acquisition d un appartement en vefa dans le neuf nous avons signer le pret tout et accepter il ny a pas de probleme a ce niveau par contre nous somme toujours pas passer chez le notaire et ma question c’est que voila aujourdhui je suis au chomage depuis 1 semaine maintenant que peux t il se passer sachant que je ne dois pas le dire car jai peur quil annule le pret a cause de sa ?

  24. patrick dit :

    bonjour,j ai un dossier de surendettement,escque je peux me porter caution,pour ma commpagne qui empreinte seulle,pour acherter une maison,j ai une carte bancaire et un chequier, merci pour votre reponce

  25. charles dit :

    mon fils a contracte un pret pour lequel j’ai signe en tempss que co emprunteur il a honore ses traites pendant quelques mois avant d’arreter de payer la justice c’est donc retournee contre moi et malgre un proces j’ai ete obligee de rembourser la banque plus les frais de justice.Ce monsieur c’est deliberement arrete de travailler afin de ne plus faire face a ses obligations.Quel recours me reste t il sachant que sa dette s’eleve encore a plus de 15000 euros que j’ai 84 ans et que parfois je compte mes petits sous pour pouvoir faire face .Ce monsieur n’a jamais eu a rendre de compte a la justice ue faire ??????

  26. karine dit :

    Ma question,

    Mon compagnion vient de faire une demande de crédit en ligne.Il l’a faite en tant que concubain.Le service de crédit lui demande mes relevés banquaires et mon certificat de salaire du mois dernier.Ce crédit ne me concerne en rien et je me demande pourquoi ils veulent tous ces renseignements sur moi.
    Y a-t-il un risque pour moi si le crédit lui est accordé et qu’il n’arrive pas à payer ses mensualités?
    Merci pour votre aide
    Cordialement

  27. escarpe dit :

    je suis en concubinage depuis 1993 nous avons acheter une maison je suis coenprunteur nous allons nous separer quel sont mais droit sur cette vente

  28. boulard dit :

    bonjours,

    Vie en union libre, mon conjoint en redressement judiciaire depuis 2009. Nous avons acheté une maison en 2007,le banquier nous a accordé le prêt juste en regardant son bilan de l’année et sachant que j’allais me retrouvée au chômage 2 mois après.
    Bref!, j’ai retrouvée du travaille. Mon conjoint lui est endetté jusqu’aux os, et comme il est insolvable, la banque se retourne contre moi,et demande la totalité du prêt de la maison.
    A l’heure actuelle, j’ai fait une demande a la Banque de France, et suis obligée de vendre la maison, sachant que je dois baissé le prix tout les 3 mois et en avril 2013, si elle n’est toujours pas vendu, la banque nous la saisie et la vend aux enchères.
    Si j’arrive à vendre la maison, ma par sera ou pas payer totalement, et pour lui, moitié de la somme à la banque et l’autre moitié à la chambre de commerce, et comme il n’est toujours pas solvable, la banque de France m’a recommendé de refaire un dossier de surendettement pour finir de payer sa dette bancaire.

  29. nizou dit :

    mon ami avec qui je ne suis ni pacsé ni marier, construit une maison avec comme co emprunteur son père .quel sera dans le futur mes droits sur cette maison

  30. Nathalie dit :

    Bonjour,
    Le mari de ma mère fait des crédits de plus en plus important, en plus il est malade, il a une maladie dégénérative. Ma mère qui est à la retraite vient juste de s’apercevoir des dettes de son mari, que doit elle faire pour se protéger? En plus, elle ne comprend pas comment il peut faire pour les crédits, vu qu’il ne peut plus s’exprimer et que c’est par sa banque qu’il a ces crédits mais avec la carte Accord fournit par sa banque.
    Pouvez-vous aider ma mère qui ne pourra pas payer car elle paye déjà la maison de retraite de ma grand-mère et je ne voudrai pas qu’elle se retrouve à la rue quand son mari ne sera plus la?
    Merci pour votre réponse en espérant que j’ai bien résumé la situation.

  31. PRIVARD Claude dit :

    nous avons fait un pret relais et notre maison actuelle a été prise pour caution
    que se passe t’il, si nous ne pouvons remboursé le crédit
    il vont prendre notre bien pris pour caution et le vendre
    mais que se passe t’il si le produit de la vente est inférieur au pret
    exemple si je doit 200 000 € et que la vente n’a rapporté que 180 000 € es ce que c’est l’organisme de cautionnement qui a perdu 20 000 € et peut-il engagé une poursuite envers nous pour récupéré ces 20.000 €

  32. triste dit :

    Bonjour

    Ma question est la suivant veuillez y répondre uniquement si vous êtes sur a 100% de la réponse.
    Je souhaiterais savoir si une personne fiché lors d’une signature de contrat de prêt loca pass pour une caution et garantie de paiement de loyer peut devenir co emprunter ou pas. Si ou veuillez me fournir une justificatif dirons mous légale sur la base d’un texte de loi.

    Merci de répondre dans un délai des plus bref.

    Cordialement

  33. Eliane, dit :

    Bonjour,

    Ma question: Mon compagnon et moi même (nous sommes concubins)avons acheté une maison dont nous sommes acquéreurs pour moitié indivise chacun. Nous avons fait un crédit pour lequel nous sommes « conjoints et solidaires. Mais le remboursement est effectué tous le mois sur le compte personnel de la banque de mon compagnon. Dans nos arrangements personnels, j’approvisionne un compte commun de ma banque d’une certaine somme chacun: pour ma part, la moitié du montant du crédit en plus,et pour sa part, la moitié du montant du crédit en moins. Ainsi en pratique, nous participons tous les deux au remboursement du crédit.

    Aujourd’hui, la séparation est imminente et les tensions sont perceptibles. La maison va être vendue ou bien mon compagnon va racheter ma part.

    En raison du remboursement en cours du crédit à la banque par mon compagnon, seulement (sur son compte personnel), a t-il des droits que je n’ai pas ? Suis-je en porte-à-faux d’une manière ou d’une autre?

    Merci pour votre réponse.

  34. titi dit :

    ma concubine ne peut plus régler sa part du remboursement de pret (organisme bancaire) pour le remboursement de notre maison – nous ne sommes pas mariés ni pacsés – si elle est fichée à la bque de france est ce que moi je le serai aussi malgré que je rembourse de mon côté tous les mois ma part à bonne échéance – que va t il se passer – que dois je faire ? Je ne peux régler les 2 parts – merci de votre réponse -

  35. tartine dit :

    Si votre mari paye seul le crédit immobilier, vous ne serez pas inquiétée. Mais attention ! vous resterez solidaire du remboursement jusqu’à expiration de la dette, et si un jour votre futur ex mari ne paie plus c’est vous aussi qui serez saisie par la banque (ou la maison de crédit). Si vous n’êtes plus en mesure de payer, il y a déclenchement des suretés par le ou les créanciers : cautionnement initial (parent, ami), saisine des biens mobiliers et sur les rentes, pensions salaire ect..pouvant aller jusque la saisie des biens immobiliers, sauf que dans ce cas des saisies, il y a jufement et ordre exécutoire par voie de huissier. Cà prend du temps, car de nombreuses propositions de conciliation sont en général proposées. De toute façon,les créanciers s’adresseront toujours à celui qui est le plus solvable des deuxOr, vous dites que votre futur ex a un travail fixe. Maintenant une indivision rest toujours possible devabt notaire ; vous renoncez à la proppriété en demandant avant au créncier le droit de vous désolidariser. Cet action doit ^tre sous seing privée par la banque, puis assermentée par acte notarial.

  36. colson dit :

    Mon fils avait besoin d’un pret pour l’achat de sont véhicule. Je me suis porter entant que co-emprunteur 1 an plus tard il passe en commission de surrendettement le plan de redressement a été accepté par tous or a ce jours l’organisme de credit dont je suis co-emprunteur me reclame les mensualliter en attendant le démarage du plan et ma ficher en banque de france pour incident de payement ont il le droit est un abut de pouvoir de cette organisme et quel sont les reccours

    merci de vôtre aide

  37. herve dit :

    bonjour,
    en 2005,ma femme a obtenu un pret bancaire pour acheter son commerce,j ai signe le contrat de pret comme co emprunteur
    en 2005 la banque ne sait jamais renseigne sur nos ressources,nous etions tous les 2 sans revenu depuis decembre 2004
    ma femme a depose le bilan en 2010,maintenant la banque se retourne contre moi,
    nous vivons maintenant en location avec ma retraite de 1200e mensuel
    qu esce que je dois faire
    merci pour votr aide

  38. Sandrine dit :

    Ma question.
    En instance de divorce, je n'ai plus de revenu. Mon mari est co-emprunteur et a un travail,,un revenu fixe. Puis-je arrêter de payer le crédit sans avoir le risque d'avoir des problèmes??
    Merci pour votre réponse

Laisser un commentaire