Chèque vacances CAF : avantages de l’ANCV

Le chèque-vacances est un titre de paiement permettant à son détenteur de payer les dépenses qu’il compte réaliser dans le cadre de ses loisirs ou de ses vacances. Souvent rencontrés en entreprise, la CAF peut aussi en délivrer sous certaines conditions.

Chèque vacances CAF : avantages de l'ANCV
Les chèques vacances ont été créés afin de permettre au plus grand nombre de se payer des loisirs ou des vacances.

Sommaire

  1. Le chèque-vacances, pourquoi faire ?
  2. Quelles sont les dépenses prises en compte ?
  3. Vacances CAF ou VACAF : toutes les aides
  4. Les conditions d’obtention des chèques-vacances CAF
  5. Montant des chèques
  6. Comment connaître votre droit ?
  7. Dans quels cas les chèques-vacances sont-ils inutilisables ?

Certaines Caisses d’Allocation Familiales attribuent des chèques-vacances aux ménages qui ne disposent pas des ressources suffisantes pour partir en vacances. Cet avantage n’est donc pas (encore) national, mais peut se retrouver chez de nombreux employeurs et d’autres partenaires sociaux comme les CCAS par exemple. L’absence de chèque vacances dans une CAF ne signifie pas pour autant qu’elle n’aide pas au départ en vacances, grâce au dispositif VACAF.

Un carnet de chèque-vacances.
Un carnet de chèque-vacances.

Le chèque-vacances, pourquoi faire ?

Le chèque-vacances existe depuis 1982. Il permet désormais aux ménages défavorisés de s’offrir des loisirs et quelques jours de vacances. Il a connu de nombreuses réformes depuis sa création, mais il n’a jamais dévié de son objectif. Le chèque-vacances fait en sorte que les Français puissent faire du tourisme en famille. Il permet aussi aux enfants de partir dans un camp de vacances. C’est l’ANCV (Agence nationale des chèques-vacances) qui se charge d’émettre les chèques-vacances.

Exemple de chèque-vacances
Exemple de chèque-vacances

Validité du chèque vacances

La validité du chèque vacances CAF est de 2 ans. Même s’il est passé de date, le chèque peut être échangé dans les 3 mois qui suivent sa date de péremption. Il sera alors encore valide 2 ans. Chaque carnet de chèques comporte des coupures de 10, 20, 25 et 50 euros. Bien qu’il soit nominatif, il peut être utilisé par le conjoint de son titulaire, par ses parents ou ses enfants.

Pour les adeptes des réservations et des achats en ligne, l’ANCV leur propose des e-chèques-vacances émis en coupures de 60 euros. C’est tout de même plus pratique à l’heure de réserver son billet de train, en sachant qu’aujourd’hui, pratiquement tout se fait sur Internet.

e-chèque-vacances
Pour s’en servir sur Internet, il faut remplir les informations qui y sont présentes sur le site marchand, et renseigner le code de sécurité du chèque, visible après grattage.

Quelle est la part prise en charge par la CAF ?

Depuis 2019, les bénéficiaires n’ont plus besoin de demander leurs chèques auprès de leur CAF, car celle-ci leur notifie leur droit automatiquement. La CAF envoi un bon de commande à remplir et à réexpédier si les allocataires sont intéressés. Les bénéficiaires recevront leur carnet par voie postale quelques semaines plus tard.

La CAF prend en charge le montant des chèques-vacances à hauteur de 45 % à 80 %. Le reste sera progressivement déduit des prestations mensuelles de l’allocataire. Il existe également la possibilité d’être ponctionné directement sur son compte bancaire.

Quelles sont les dépenses prises en compte ?

Le domaine d’utilisation des chèques-vacances est très large. Ils peuvent servir pour le paiement partiel ou intégral de certaines dépenses réalisées au cours d’un séjour touristique en France ou même dans un autre pays de l’Union européenne. Il peut s’agir entre autres :

  • des titres de transport, (billets de train, avion, location d’un véhicule…)
  • du péage d’autoroute (à travers le badge Liber-t),
  • de la réservation d’un séjour all inclusive,
  • de l’hébergement dans un gîte ou dans un camping par exemple,
  • des repas.
Fonctionnement du chèque-vacances. Source: ANCV
Fonctionnement du chèque-vacances. Source: ANCV

Un chèque qui favorise les loisirs

Les allocataires peuvent payer leurs loisirs avec leurs chèques-vacances. Ici aussi, leur cadre d’utilisation est très vaste allant de l’inscription dans un club de sport à la location de matériels pour la pratique d’une activité.

Les dépenses culturelles sont également éligibles. Les chèques peuvent être utilisés pour l’achat des tickets de musée, pour voir un spectacle ou pour visiter le zoo entre autres.

Attention : il faut savoir que les professionnels ne sont pas tenus de rendre la monnaie si le montant du chèque qui leur est remis est supérieur au total de la facture.

Comment utiliser les chèques-vacances ?

Ces moyens de paiement ne peuvent être écoulés qu’auprès des établissements qui les acceptent.

Logo de l'ANCV
Logo de l’ANCV

Pour savoir si un commerce est agréé, il suffit de repérer le macaron le désignant sur sa devanture. Le site de l’ANCV répertorie d’ailleurs la liste des professionnels partenaires pour permettre aux allocataires de localiser rapidement les prestataires éligibles dans leur ville de destination.

Vacances CAF ou VACAF : toutes les aides

La VACAF a pour ambition de permettre aux familles de passer des vacances ensemble, ou du moins de laisser leurs enfants aller en colonie de vacances. Il n’y a pas de démarche à faire pour profiter de ce dispositif, puisqu’un courrier est envoyé aux allocataires pour les informer de leurs droits.

La VACAF se décline en plusieurs aides qui sont l’AVF, l’AVS, l’AVEL, l’AVEN et l’AALS. Leur montant est directement versé chez le professionnel qui hébergera l’allocataire et sa famille. Sur place, ces derniers n’auront plus qu’à s’acquitter de la différence sur leur facture.

L’Aide aux vacances familiales ou AVF

Cette aide couvre la France métropolitaine uniquement et s’adresse aux ménages modestes avec un ou plusieurs enfants âgés de moins de 20 ans.

Elle peut être utilisée pour la réservation d’un séjour dans un camping partenaire, dans un gîte ou dans des centres familiaux, que ce soit en pension complète ou en demi-pension. La durée peut-être comprise entre 2 et 14 nuitées.

La VACAF a établi un catalogue qui recense plus de 3 600 professionnels agréés pour aider ses allocataires à trouver le prestataire qui leur convient. L’utilisation de cet outil facilite grandement l’organisation de leurs vacances, puisqu’il leur permet de faire leur choix en se basant sur plusieurs critères.

famille partant en vacances
Illustration de la brochure informative de la CAF

Ils peuvent par exemple spécifier qu’ils veulent se rendre à la mer, à la montagne ou à la campagne. Les familles qui désirent partir à la découverte du terroir ou de la richesse patrimoniale d’une région peuvent ainsi s’en servir pour trouver les meilleurs hébergements à proximité de leur lieu de destination.

Elles ont d’ailleurs la possibilité d’affiner leur recherche en choisissant leur type d’hébergement idéal tel qu’un mobil-home, une maison ou un appartement par exemple et de spécifier les équipements souhaités comme la piscine ou la télévision. Cette base est assez complète, puisqu’elle recense aussi les établissements aménagés pour les personnes souffrant d’un handicap.

Que faire après avoir trouvé l’adresse idéale ?

Après la validation de sa recherche, l’allocataire verra une liste d’hébergements s’afficher sur son écran, et il suffira alors de choisir celui qui correspond le mieux à ses besoins. Il devra ensuite contacter le centre retenu afin de s’assurer que le logement est libre à ses dates de vacances. Il en profitera également pour demander le coût de son séjour. Sa réservation ne sera effective que lorsqu’il aura payé un acompte. Il s’acquittera du solde à son arrivée ou quelques semaines avant cette date.

A savoir : les vacances subventionnées par les chèques-vacances ne peuvent être organisées que pendant les congés scolaires. Seule dérogation : si les enfants du ménage ont moins de 6 ans ou qu’ils ne fréquentent pas encore l’école.

Pour y voir plus clair, la CAF du Nord a élaboré une courte vidéo pour savoir comment obtenir de l’aide aux vacances familiales.

L’aide aux vacances sociales ou AVS

Elle s’adresse aux personnes qui n’ont jamais profité de vacances en famille et qui ont besoin d’une aide pour l’organisation de leur voyage. Des agents chercheront leur hébergement à leur place en fonction de l’affectif du groupe et effectueront leur réservation. Ils les aideront également à accomplir les modalités nécessaires, notamment le paiement de l’avance et du solde aux dates prévues.

L’AVEL ou l’Aide aux vacances enfants locales

Ce dispositif local permet aux enfants ou adolescents de passer quelques jours de vacances dans une colonie de vacances partenaire de la VACAF de leur choix.

L’AVEN ou l’Aide aux vacances enfants nationales

Ce système donne l’opportunité aux enfants et aux adolescents de faire un séjour dans un centre de vacances VACAF se trouvant n’importe où en France.

L’AALS ou l’Aide aux loisirs séjours courts

Elle prend en charge une partie des frais de vacances des enfants des allocataires qui souhaitent passer un séjour de 5 nuits au maximum dans un centre de loisirs agréé par la CAF.

Les conditions d’obtention des chèques-vacances CAF

Les conditions d’octroi des chèques-vacances diffèrent d’un département à l’autre. Leurs conseils d’administration respectifs se penchent chaque année sur les nouvelles mesures à prendre pour optimiser leur budget et pour faciliter les départs en vacances des allocataires.

D’une manière générale, la délivrance de ces titres suit les règles suivantes :

  • seuls les allocataires sont éligibles, à condition qu’ils aient des enfants ;
  • leur quotient familial ne doit pas dépasser un certain plafond. Plus celui-ci est faible et plus leur montant sera conséquent ;
  • il faut que le séjour doit être effectué en famille ou que les enfants soient envoyés en colonie de vacances.

A savoir : les chèques ne peuvent être dépensés que pendant les vacances scolaires.

Montant des chèques

La CAF calcule le montant des chèques en se basant sur les ressources du ménage, sur son effectif, sur le nombre d’enfants à charge et aussi sur le type d’hébergement choisi pour ses vacances.

Cette évaluation s’effectue chaque année, puisque les revenus des foyers peuvent évoluer au cours des 12 derniers mois. Nous présentons ci-dessous des exemples du montant des chèques-vacances accordés par quelques départements.

Cas de la CAF du Var

Un allocataire doit avoir quotient familial se situant entre 251 et 700 euros pour toucher des chèques-vacances. Si ce quotient est compris entre 251 et 400 euros, la CAF prendra en charge 70 % du voyage. La part supportée par la caisse sera de 60 % si ce quotient se situe entre 401 et 700 euros.

Cas de la CAF de l’Isère

Le quotient familial est plafonné à 720 euros. Un seuil est également défini concernant le montant maximal des frais pris en charge par la caisse.

Elle paiera ainsi 70 % des dépenses d’un allocataire si son quotient familial est de 440 euros. La somme prise en charge sera de 610 euros au maximum.

Si le quotient est inférieur ou égal à 620 euros, la participation de la CAF est de 60 %, plafonnée à 480 euros.

Enfin, elle prendra en charge 40 % du montant des chèques si le quotient familial atteint 720 euros. Le montant de son coup de pouce sera dans ce cas plafonné à 330 euros.

Cas de la CAF des Yvelines

La part prise en charge de la CAF sera de 450 euros au maximum pour les foyers ayant un quotient familial se situant entre 0 et 500 euros.

Son coup de pouce sera de 300 euros si ce quotient est compris entre 501 et 600 euros.

Comment connaître votre droit ?

Comme il a été précisé plus haut, la CAF informe par courrier de l’éligibilité aux chèques-vacances. Une fois que les allocataires sont en possession de leur carnet, ils devront réserver le plus vite possible pour disposer d’un hébergement adéquat dans leur région de destination.

Les bénéficiaires ont aussi la possibilité de réaliser des simulations pendant la recherche de leur logement. Plusieurs scénarios sont possibles, qu’ils souhaitent loger dans un gîte ou dans mobil home, qu’ils choisissent une pension complète ou une formule demi-pension.

Vacances en famille
Les vacances en famille ne devraient pas être un casse-tête !

Dans quels cas les chèques-vacances sont-ils inutilisables ?

Le titulaire de chèques-vacances ne pourra pas les utiliser pour payer son séjour s’il compte loger dans une pension de famille ou chez des proches, s’il veut descendre dans un hôtel ou s’il veut rejoindre sa résidence secondaire.

Ne sont pas éligibles non plus les séjours linguistiques, les classes vertes, les cures thermales ou encore les séjours sportifs.

Article rédigé par

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

12345 (1 votes, moyenne : 5,00 de 5)

Comparez les crédits

faire une demande de crédit