Crédit coopératif : banque solidaire, socialement responsable – Banque pour pauvre?

eKonomia » Le Prêt » Crédit Coopératif : banque solidaire qui aide les pauvres?

Le Crédit Coopératif est une banque qui en France se réclame de la Finance Solidaire, comme l’affirme si bien son site : « Banque de l’économie sociale et de la finance solidaire ». Rien de moins, on est en droit de s’attendre à une vraie démarche solidaire, alternative et généreuse envers les plus démunis, qui pour beaucoup sont FICP, fichés à la Banque de France, ne pouvant plus du tout obtenir de crédit.

La finance solidaire et éthique est à l’origine une idée simple : issue du microcrédit fondé par Muhammad Yunus, elle veut aider ceux qui ne peuvent pas obtenir de financement dans le circuit bancaire classique. De plus, une finance éthique ne donne pas de crédit à des secteurs d’investissement considérés comme étant néfastes, comme la fabrication d’armes ou l’énergie nucléaire, par exemple.

Qui est le Crédit Coopératif ?

Le Crédit Coopératif

Le Crédit Coopératif

Comme son nom l’indique, le Crédit Coopératif est une banque coopérative, c’est-à-dire que ses propriétaires sont des sociétaires, et que la banque doit servir au mieux leurs intérêts. Chaque sociétaire, chaque personne a ainsi une voix, ce n’est pas le nombre de parts qui vont déterminer de son influence dans l’entreprise. Il n’y a pas d’actionnaire à rémunérer chaque année. Dans le cas du Crédit Coopératif, les sociétaires sont des associations, des petites entreprises, des collectivités…

C’est une banque ancienne, fondée en 1893, sous le nom de « Banque des associations ouvrières ». A l’origine, cette banque finançait les coopératives ouvrières, autour d’un projet, là où les autres banques ne les accompagnaient pas. Le Crédit Coopératif s’est ainsi spécialisé dans le financement des associations ou des mutuelles, qui relevaient de la même philosophie…

Ce n’est qu’en 1984 que le Crédit Coopératif devient une banque au sens strict du terme, avec des activités bancaires semblables en tous points aux autres banques de détail classiques. Quatre ans plus tard, avec l’association la NEF, la société financière de la NEF est créée, bien connue dans le milieu de la finance solidaire, venant en aide aux sociétés éthiques et écologiques.

C’est en 2002 qu’un tournant majeur a lieu dans l’histoire du Crédit Coopératif : désormais, la banque de l’économie sociale fait partie du groupe Banque Populaire, une banque coopérative également. De plus, même si 80% des parts sociales appartiennent aux sociétaires, les 20% restants sont la propriété de Natixis, la banque de financement de BPCE (groupe Banque Populaire Caisse d’Epargne).

Sur le papier, cette banque, fondée sur des principes éthiques, semble coexister avec un groupe bancaire tout ce qu’il y a de plus classique, BPCE, qui ne partage pas forcément de la même vision « solidaire ».

Le Crédit Coopératif, l’investissement socialement responsable

Le Crédit Coopératif peut se targuer d’être l’un des plus anciens acteurs de l’économie solidaire, avec des fonds « solidaires » créés dans les années 1980, venant en aide aux associations de lutte contre la faim et la pauvreté. La tradition ne s’est pas arrêtée, et aujourd’hui, le Crédit Coopératif vient en aide, grâce à ses membres et ses clients, à de nombreuses associations de bienfaisance.

Le Crédit Coopératif possède plusieurs fonds ISR avec le label Novethic, qui permettent à un particulier d’investir avec une démarche éthique et solidaire. Avec sa société d’investissement Ecofi Investissements, ce sont 10 fonds ISR, dont 8 labélisés. Le Crédit Coopératif a également le label « Finansol », depuis 2006. Le Crédit Coopératif semble avoir une vraie démarche éthique, qui n’est pas pour déplaire, surtout à notre époque. En servant de « banque » à la  société financière de la NEF, le Crédit Coopératif s’inscrit clairement dans une démarche de banque alternative et totalement transparente. Si Cantona aurait du corriger son appel, il aurait pu demander aux français de déposer leur argent dans cette banque. Sauf que ce n’est pas si simple, et lorsque l’on parle d’argent, l’élan solidaire est tout de suite moins vif, surtout si on n’est pas gagnants avec le changement.

Quelle solidarité avec le Crédit Coopératif ?

Quand on décide de donner de l’argent à une œuvre caritative, on choisit suivant ses goûts, ses impressions. On va donner de l’argent à la lutte contre le cancer parce qu’un oncle en est mort récemment, ou au secours catholique, ou aux restos du cœur…

Avec le Crédit Coopératif, nous aidons en permanence des associations partenaires de la banque. Nous parlons ici par exemple de la fondation Abbé Pierre, ou de la fondation Nicolas Hulot, de l’UNICEF. C’est bien sûr très bien, mais imaginons que vous vouliez aider plus précisément une association en particulier ?

Le Crédit Coopératif vous propose certains produits financiers, avec lesquels vous pourrez diriger votre générosité plus concrètement vers des associations partenaires de la banque. Elles sont nombreuses, et il y en a pratiquement pour tout le monde. L’action du Crédit Coopératif, en leur servant d’organisme bancaire, est vitale pour ses associations. Mais non, rien de particulier pour une association qui ne serait pas partenaire du Crédit Coopératif.

Entendons nous bien : le Crédit Coopératif aide des associations, pas les particuliers, clients de la banque. C’est une règle qu’il faut comprendre avant de démarcher le Crédit Coopératif.  Le Crédit Coopératif, hormis ses principes éthiques et son soutient appuyé aux associations humanitaires, agi comme une banque tout ce qu’il y a de plus classique dans son fonctionnement au quotidien. Et c’est peut-être ici que réside le premier point pouvant porter à confusion. Non, le Crédit Coopératif n’est pas une banque pour pauvre, ou pour interdits bancaires.

Crédit Coopératif pour interdit bancaire ?

Faire un crédit

Trouvez sur eKonomia la solution adaptée à vos besoins de financement

Si nous sommes en difficultés financières, une idée qui peut venir à notre esprit, c’est d’aller voir des banques « solidaires », qui pourraient nous aider, là où notre banque refuse. Le Crédit Coopératif, comme banque qui communique sur son engagement solidaire et responsable est en première ligne des banques pouvant prétendre à ce rôle. Malheureusement, le Crédit Coopératif n’est pas une institution de charité au sens propre du terme. C’est une banque, qui doit rendre des comptes à ses sociétaires, et qui ne peut pas se permettre de prendre des risques financiers à outrance. La gestion efficace de l’argent qu’on lui confie est une de ses principales missions, comme toute banque.

Pas de crédit pour les interdits bancaires !

Si vous êtes en plein redressement, avec un dossier de surendettement, le Crédit Coopératif va très probablement vous refuser l’ouverture d’un compte. Votre situation personnelle est un cas risqué, qui ne sera peut-être pas profitable à la banque, et qui donc pourrait perturber le financement des associations, des sociétaires. Le Crédit Coopératif peut par contre diriger la personne en difficulté vers des associations qui seront plus adaptées à apporter leur soutien que la banque en elle-même. Inutile de s’y déplacer si on est FICP ou à la recherche d’un microcrédit donc. Mieux vaut regarder du coté de l’article « comment avoir un crédit interdit bancaire » de notre site.

Produits bancaires solidaires et éthiques du Crédit Coopératif

Si vous êtes quelqu’un qui a une conscience éthique, et surtout très désireux de retirer votre argent d’une banque avec peu de scrupules pour faire du profit, le Crédit Coopératif est sans doute le bon choix. Il existe aujourd’hui peu d’alternatives, mis à part peut-être la Banque Postale, un poids lourd du secteur bancaire, qui, contrairement au Crédit Coopératif, dispose du réseau d’agences le plus dense de France.

Le Crédit Coopératif propose plusieurs produits, adaptés aux besoins de ses clients. Le plus grand absent est à mon sens le rachat de crédit, qui n’a donc pas d’offre dédiée. Impossible d’aider quelqu’un qui risque de se retrouver en surendettement ! Les différentes situations sont étudiées au cas par cas, avec des méthodes qui peuvent varier d’agence en agence, semble-t-il. On ne trouvera donc pas de rachat de crédit solidaire, et encore moins un rachat de crédit pour interdit bancaire au Crédit Coopératif. Je vous l’avais dit que le Crédit Coopératif n’était pas destiné à aider ceux qui ont des problèmes d’argent ! En tout cas, pas ses clients.

La banque solidaire agit finalement comme une banque commerciale classique, avec les mêmes produits dans leur ensemble. On peut bien sûr y ouvrir un compte de dépôts, avec un carnet de chèques et une carte bancaire Visa, y compris la Visa Premier. Disponibles également, des comptes sur Livret, de l’épargne logement (PEL ou CEL), des placements, de l’assurance-vie. La gamme est complète, et très appuyée par, il faut le dire, BPCE.

L’originalité du Crédit Coopératif réside dans le partage des revenus. Par exemple, le Crédit Coopératif reverse une petite somme d’argent à une association de votre choix (parmi celles proposées par la banque) à chaque mouvement de votre carte bancaire. Ou alors elle propose des Livrets, où les intérêts sont reversés à des associations également. Ce sont des gestes symboliques, mais c’est un début, n’est ce pas ? Là où il commence à y avoir un problème en fait avec le Crédit Coopératif, c’est une fois sorti de la logique solidaire de la part du client, lorsqu’il faut utiliser réellement les services bancaires, pour financer un projet ou pour nous aider en cas de coup dur…

Les services bancaires du Crédit Coopératif

Le Crédit Coopératif, on l’a vu, propose des comptes bancaires, d’épargne, tout ce qu’il y a de plus classique. Mais, au vu des nombreuses critiques trouvées ici et là sur différents sites de discussion, il semble que le Crédit Coopératif montre ses limites professionnelles au moment où on utilise effectivement leurs services pour réaliser un projet.

De nombreuses PME se plaignent en effet d’un manque de réactivité et de facilités, pourtant nécessaires au bon déroulement de l’activité économique d’une entreprise. La principale critique que l’on pourrait leurs faire est évidente : le Crédit Coopératif est une petite banque, et par conséquent a un réseau d’agences limité. Difficile d’avoir une agence près de chez soi, et pour cette raison, le pendant Internet du Crédit Coopératif, Coopabanq, semble lui très réactif et compétitif. Chaque agence a son mode de fonctionnement, les banques, c’est avant tout une histoire de personnes. Certaines personnes seront très contentes de leur banque, grâce à un conseiller personnel qui suit les dossiers depuis des années, d’autres en seront très insatisfaites, à cause d’un refus (peut-être légitime), ou d’une mauvaise relation personnelle.

Par contre, ce qui ne dépend pas vraiment des personnes en agence, c’est l’organisation antédiluvienne, avec des horaires non adaptés aux personnes ayant des horaires de bureau traditionnels. Lorsque l’on a une vie active, c’est difficile de prendre une demi-journée pour venir voir son banquier, alors qu’on aurait plutôt dû être en train de travailler, de s’occuper de son entreprise. Reproches retrouvés en vrac : dédain, manque de ponctualité, de suivi. Un client mécontent se plaint par exemple du manque de rapidité pour obtenir une réponse à sa demande de crédit, ou pour faire valoir ses droits à prêt avec son CEL…

Si tout le monde décide d’aller du jour au lendemain au Crédit Coopératif, pour punir les banques traditionnelles, le Crédit Coopératif aurait probablement du mal avec le succès rencontré. S’ils sont déjà débordés aujourd’hui, ce qui pourrait expliquer leur manque de réactivité, imaginez avec beaucoup plus de clients ! Le public est de toute façon de plus en plus intéressé par cette autre façon de voir la finance et la banque, et en voulant jouer un rôle social simplement en choisissant mieux sa banque, le Crédit Coopératif en bénéficie.

Cette banque, sur certains aspects, donne l’impression d’une association, avec sa dose d’amateurisme et de bonne volonté, mais aussi d’employés « petits fonctionnaires », qui font le minimum. On est loin des grandes banques commerciales très agressives mais aussi réactives, où l’employé a des objectifs à tenir. C’est une banque qui au final semble convenir parfaitement aux associations, avec qui le Crédit Coopératif a une longue histoire de collaboration.

En contrepartie, le Crédit Coopératif, contrairement à ce que l’on pourrait croire, est une des banques les moins chères du marché, sur un grand nombre d’opérations bancaires habituelles. C’est naturel lorsque l’on est une banque qui n’est pas tournée vers le profit à tout prix.

Pourquoi aller chez le Crédit Coopératif ?

Pour ma part, c’est vite vu : on va au Crédit Coopératif, parce qu’on ne veut plus permettre aux grandes banques de faire n’importe quoi avec notre argent. Pour les punir d’avoir mal géré la crise, ou pire, de l’avoir provoquée ! On y va également avec l’idée que notre argent peut contribuer à changer le monde, chacun à son échelle, en investissant dans des fonds éthiques et socialement responsables. En revanche, je suis beaucoup moins convaincu par l’argument solidaire, où une partie de nos intérêts sont reversés à des associations. Il y a, à mon sens, d’autres moyens d’exercer sa générosité, comme par exemple donner directement aux associations humanitaires de notre choix, que ce soit le téléthon ou la croix rouge.


Recherche
Newsletter eKonomia

Faire une recherche sur eKonomia

Conclusion - Crédit Coopératif : banque solidaire qui aide les pauvres?

Avis rédigé par eKonomia
Le crédit coopératif est une banque fonctionnant sur le principe de la solidarité. Mais est-ce une banque aussi efficace que les autres?

On ne va pas au Crédit Coopératif dans l’espoir d’obtenir un crédit alors qu’on est au RSA, ou en surendettement. Le Crédit Coopératif sera par contre totalement disponible pour financer des projets écologiques, et viables, avec un bon plan de financement.

Evaluation : 2/5

Suivez-nous : TwitterfacebookRSS


Derniers commentaires pour “Crédit Coopératif : banque solidaire qui aide les pauvres?”

  1. Roland dit :

    Bonjour,

    Je prends connaissance de cet article car j’aimerais demander un crédit à ma banque, le crédit coopératif.
    Je ne suis pas surpris de lire qu’ils sont plus khalife à la place du khalife… Toutes les personnes que je rencontre me disent que la banque a durci le ton avec ses clients, un changement abrupte intervenu depuis environ 1 an. Il semble qu’elle soit en train d’épurer la clientèle « basse », comme les employés sous contrat précaire, les populations qu’ils jugent à risque tel que les + de 60 ans ou ceux en recherche d’emploi.
    Je pense en partir et retourner dans une vraie banque avec un service physique. Leurs tarifs ne sont pas moins élevés que la plupart d’autres banques dites sérieuses.
    J’y suis allé pour le message « étique » et « moral » mais en tant qu’association, il faut voir comment le chargé de clientèle vous traite. La limite de la vulgarité…
    Enfin, par expérience, ce n’est pas un « service » que je conseille car très décevant.

  2. aide dit :

    bjr je viens de voir cette page et cela m’interesserait si vous pouviez m »aider je suis surendettée et fichée a la banque de france jusqu’en 2018 mais la mon mari et moi ne pouvons plus rembourser nos crédits qui me harcèlent au téléphone.Un mr ma fait une très grosse donation voila on a tous régler mais la on ai bloqué avec la banque atlantique pour le recours pour faire le virement il demande trop je suis avec un avocat qui lui non plus ne peux plus nous aidé.Tout ce passe au bénin mais mèmle la bas dérogation ou procuration ne marche pas et je ne sais plus quoi faire avant que la banque de porte plainte contre moi il me faudrait 6000 euros alors je vous demande votre aide pour que je puisse avoir cette donation et pouvoir tout régler merci mes salutations les plus distinguées Mme Dupin

  3. Glum dit :

    Moi je suis au crédit coop, j’y ai plusieurs comptes (épargnes et courant) et ça se passe très bien, d’où mon étonnement concernant le témoignage d’ezzie et les pertes de chèques et autres facturations abusives… Pour ma part, dès qu’un incident se profile, un conseiller m’appelle ou m’envoie un e-mail et hop je fais les mouvements qu’il faut. Ils sont très réactifs, je n’ai pas du tout ce sentiment de « petits fonctionnaires »… On ne cherche pas à nous vendre des produits à tout va, les taux d’emprunt sont corrects (je compare les prêts immo en ce moment) et le côté responsable social et environnemental rassure.
    Leurs clients sont plutôt militants et contrairement aux autres banques, il me semble que leur objectif n’est pas d’attirer le consommateur lambda qui ne verra pas la différence entre mettre son épargne dans une assurance-vie dégoulinante de pétrole et d’huile de palme ou choisir réellement dans quoi il veut le placer.
    Autrement dit, si vous cherchez des placements juteux sans considération autre, si vous ne vous souciez pas du système, de l’environnement, de la société et de ses dérives, passez votre chemin, c’est clair qu’une autre grosse banque multinationale vaudra largement plus le coup… pour l’instant…

  4. Talou dit :

    Bonjour,
    Je vais me faire certainement mal voir, mais je voudrais dire à  »Fabre » que-en lisant son témoignage – je n’ai pas été surprise qu’il n’ait pas obtenu de prêt:un chef d’entreprise incapable d’écrire 3 mots de suite sans faire de fautes (et pas des moindres, ex: sa au lieu de ça ; je peuT ; etc…)ne semble pas très crédible. L’orthographe, ce n’est pas qu’une question d’avoir reçu une éducation de favorisé etc… c’est aussi une question de réflexion et de raisonnement.

    fabre dit :
    bonjour j ai cree une entreprise de service a la personne depuis 2011 sa fonctionne bien mais par manque de moyen je ne peut développer etant endetter j aurais besoin d aide pour pouvoir assurer ma structure et enfin me sortir de cette impasse merci au plaisir de vous lire

  5. cooperative zaza dit :

    bonjour,
    nous sommes d’une coopérative ouvrante dansl’apiculture et valorisation de produits de terroir, et de fait de la difficulté d’acceder au crédit banquaire en raison de l’absence de genre des garantis exigés par les banques commerciales classiques,et pour procuder à la lbellisation de nos produits, nous besoines d’un credit pour le fond de roulement et frais des analyses et exigences de caie des charge, SVP on cherche un credit avec taux d’interet normal et remboursable sur 5 ans minimum et merci à tout le monde

  6. fabre dit :

    bonjour

    j ai cree une entreprise de service a la personne depuis 2011 sa fonctionne bien mais par manque de moyen je ne peut développer

    etant endetter j aurais besoin d aide pour pouvoir assurer ma structure et enfin me sortir

    de cette impasse

    merci

    au plaisir de vous lire

  7. ezzie dit :

    bonjour,
    j’ai fait une expérience avec le crédit coopératif et je ne peux que vous dissuader d’aller dans cette banque,
    ils ne font rien d’éthique, c’est une vitrine vide et tout le fonctionnement est identique à une autre banque, voir pire même, car hypocrite et manipulations sont leurs sports favoris,
    ils m’ont tout fait : mensonges sur les dates d’encaissements des chèques et violation de la règle de l’obligation de vous informer préalablement d’un incident de paiement,
    perte et vol de remise de chèque avec mensonges honteux, en vous faisant comprendre que pour 70€ vous risquez gros de vous opposer à eux
    refus d’encaissement de remise espèces lors de la présentation d’un chèque qui a été mis en opposition le lendemain par le même conseiller clientèle…
    résultat plus de 3500€ en un an de frais et prélèvements illégaux sur mon compte…
    ça se terminera au tribunal courant 2014, je vous tiendrais au courant si cela vous intéresse

  8. pigeonxxl dit :

    donc le crédit coopératif est aussi un autre dérivatif de la « caisse d’épargne »… « caisse d’épargne » tel un sacerdoce elle est toujours engagée dans des actions de « générosité » , caritatives , sportives , récréatives , sociales , médicales , musicales aussi …alors la , dans l’art ils en connaissent un sacré rayon , mais il ne faut pas s’y tromper ce sont des champions pour nous faire avaler de vrais poisons ! « caisses d’épargne et banques populaires » les 2 faillitaires , le couple infernal , le mariage d’urgence en 2008 imposé par l’Elysée ou l’union branlante d’un borgne et d’un manchot , réunis pour la vie par le biais des supers actions natixis , avec la complicité de c.n.p. l’assureur de malheur , du crédit foncier , a cette sinistre équipée il faut aussi rajouter aussi la complicité de la main invisible étatisée , ils sont pourris jusqu ‘a la moelle et jusqu’à la moelle ils peuvent vous rincer ! concrètement c’est + de 5000 euros en-Volés avec tout ce que ça a entrainé pour dans d’autres poches allés se poser ou encore autrement un rendement exceptionnel sur + de 14 ans , car piégé a ne pas retirer …de moins 60% ! 3 saletés concoctées : 1999 nuances 3d boosté par dynamique + , 2001 doublo , 2006 natixis , un petit bonheur était espéré , une bande de truands en col blanc en avaient décidé autrement ! remarquez quand on constate qui étaient a la direction de l’organisation pendant la période concernée , véritable mafia politico financière , on comprend maintenant un peu mieux ou l’on avait posé les pieds ! en vous signalant aussi qu’initialement le 03.12.1999 ce n’était pas des actions qui avaient été demandées …la suite vous l’avez deviné ! écureuil cette maudite bestiole est un véritable DANGER pour la société !

  9. maman es c 2fille dit :

    Bjrrr Salem je suis une maman seule avec 2 fille je cherche a déménager c urgent!!! Jai besoin d aide pour une caution 560eur + 1er mois loyer 560 égal 1120eur plus garant es pou un camion déménagement je suis seule es sans famille es ami si ya encore des personne qui on du coeur es gagne en fesan du bien alors jai besoin de vous sincèrement !!!!!! A l aide !!!!! Mes princesses es leur maman a besoin de votre énorme coeur es gentillesse jvs en prie..merciiii

  10. adam dit :

    Bonjour,je suis chef d’équipe dans une moyenne entroprise des bâtiments.Depuis,presque 2ans je suis en maladie,après 3 opérations toujours des infections.Je deux enfants et 200euros par mois pour manger.ons vie pas,ons survie.

  11. bonpetit dit :

    bonjour cela fait deux ans que je souffre financièrement car je n’arrive pas à m’en sortir. j ‘ai un crédit de 20000 et je rembourse 450 euros sur mon salaire 1000 euros mensuel. je sollicite une aide par personne de 10cts pour attendre 4000euros pour alléger mes mensualités car j’ai deux enfants et je n’arrive plus .
    merci de votre soutien.

  12. sainte-rose dit :

    bonjour
    j ai un projet pour reprendre un cormmerce , voir avec le credit cooperatif banque , pour le financement .
    merci
    sainte-rose

  13. raffin dit :

    bonjour nous sommes un couple avec 4enfants mon mari travaille a temp complet et moi regulierement en interim et saisonnierement dans les vignes nous ommes interdit bancaire et j aurais voulu un pret pour me remettre a jour dans mes loyers de 2000euros es ce possible

  14. elodie dit :

    Bo.jours mon ça a du beaucoup être u.
    Je suis en l’impossibilité de payé certaine dette.
    Je suis fiché au interdit de chéquier et une agence de crédit ma annoncé que jetait interdit bancaire. Ce mois ci je me suis fait que 500 euro et c’est pas sa qui va remboursé mes dette. Je cherche avec du mal q
    uelqu’un ou un ogarnisme qui.peux me prêté 1500 euro. J’ai un chèque qui n’est passé qui etait destiné à un huissier pour mon loyer ,si je ne le réglé pas je serai à la rue dans moins dun mois

  15. lolo dit :

    Excuser moi elle m a fait 100000euros de dette j ai mal taper mais c est déjà bien énorme

  16. lolo dit :

    Bonjour je suis moi aussi dans une situation très difficile en effet je me retrouve endetter banque de France alors que je n ai aucun credit, je suis divorcer et et j ai su apres ma separation que mon ex femme a contracter a mon insu 18 credits a la consommations pour un Total d environ 200 000 euros en imitant ma signature falcifiant mes feuilles de paye de quoi aller en prison pour un bout de temps mais malheureusement la justice en a décider autrement ils m ont condamner a payer 30000 euros comment peut on me condamnér pour quelque chose donc je n ai été pas au courant et le pire c est qu elle s en sort madame ,rien a payer puisque elle travail pas moi je suis condamné a payer pendant 8 années je ne peux rien construire avec ma nouvelle amie c est une justice malgré mes présences au tribunal pour me défendre je souhaiterais moi aussi demander de l aide 1 euros par personnes si 30000 personnes le font je suis sorti de cette injustice et je pourrais enfin revrivre
    Aider moi s il vous plait
    Merci

    Lolo

  17. Ettahri dit :

    Bonjour à tous,
    1 mai 2013
    Ettahri dit :

    Je suis marié et deux enfants , Sarah 4ans et Ema 2ans.
    En 2010 j ai créé mon entreprise dans la rénovation de l habitat et le 12/12/2012 j ai été obliger de déposer le bilan ,cessation de payement ,liquidation judiciaire .Merci la crise!
    Ma femme en dépression ,je me retrouve seul à gérer tout se stress et à essayer de trouver des solution afin de retrouver une vie normal.Notre appartement Va partir en saisi si je ne paye pas, on nous a déjà saisi tous se qu il y avait dedans et le pire se sont les jouet des enfants de mes petite filles devant eux en plus ,sans scrupule.
    Je n aurai jamais penser me retrouver un jour dans cette situation ,on a contracter une dette d environ 200 000 euros .
    Suite à tous ça , ma femme et mes enfants sont chez ses » »parent et cela fais presque 4 mois que ne les es pas vu , ma femme et mes enfants me manque terriblement . Je suis prêt à tous donner pour être au prêt d eux, me couper un doigt s il le faut .
    Ah ! Se que j ai oublié de dire , c est que ma femme est originaire de corse sud et ils sont tous la bas !
    Et comme je n ai auqu un revenu je n ai pas les moyen de les voire .
    Je vous en supplie , tous se que je vous demande c est de l aide si tous les membre m envoyai juste 1 ou 2 euros par personne je pourrai m en sortir .
    1 euros ce n est peut être pas grand chose , mais 1 euros + 1 euros cela peu me sortir de cette enfer.
    Alors je vous le demande à genou aidez moi je vous en supplie à diffuser se message à tous les membre de France
    Je peux vous fournir toute les preuves de ma bonne fois .
    Je vous laisse mes coordonner .:
    Moner Ettahri
    Résidence d artagnan
    5 avenue de la richardiere ,Appt 341 ,Bt D
    49300 cholet
    Tel : 06 12 99 90 44
    Merci de votre compréhension
    Aidez moi
    Aider moi
    Aider moi
    Merci a tous

  18. Mayala ishaka alain dit :

    Bonjour, Je suis homme avec un enfants. Je voudrais vous demander une aide selon votre volonte.
    Merci de votre comprehension

  19. mayala ishaka alain dit :

    Bonjour,
    Vous driez vous m’aider avec 2000$ ou plus.

Laisser un commentaire