Crédit et FICP : solutions pour les interdits de crédit

Le crédit FICP est disponible sous certaines conditions, qui déterminent le type de financement possible. Chaque profil doit être étudié pour qu'un prêt adapté puisse être envisagé : minicrédit, microcrédit, prêt sur gage et rachat de crédit.

Comment faire un crédit pour FICP
Obtenir un crédit FICP, c'est comme prendre une forteresse : très difficile.

Même en étant « interdit de crédit » et incapable de sortir du fichage de la Banque de France, il est possible sous certaines conditions d’obtenir un « prêt FICP ».

Crédit FICP : ce qu’il faut retenir pour faire un crédit à nouveau

  1. En premier lieu, il faut tenter de se déficher du FICP : rembourser ses dettes.
  2. Pour les petites sommes, le minicrédit est possible. L’organisme prêteur ne vérifie pas le FICP.
  3. Les propriétaires de leur logement peuvent tenter de faire un rachat de crédit FICP.
  4. Certains microcrédits, apparentés aux aides sociales, sont possibles.
  5. Le prêt sur gage est envisageable, si on a quelque chose de valeur.

Exceptionnellement, sur étude minutieuse du dossier, certains organismes peuvent prêter au FICP, sous forme de crédit renouvelable ou minicrédit. Il faut savoir que les organismes de crédit sont maîtres de leurs prêts, le FICP étant une information qui leur est donnée, pas une obligation.

Offres de crédit FICP

Organisme de créditAvis
Floa Bank☀ Pas de frais de tenue de compte
☀ Prêt personnel, crédit renouvelable et minicrédit
Voir l’offre
Cofidis☀ Crédits accessibles Voir l’offre
cashperMinicrédit accessible Voir l’offre

Pour faire un crédit, le mieux, c’est de ne pas être fiché !

La première étape pour avoir accès à nouveau au crédit après un fichage, c’est donc de ne plus être fiché au FICP. C’est très facile à écrire, c’est autrement plus difficile à faire. Il faut pour cela rembourser toutes les dettes qui ont provoqué le fichage à la Banque de France, que ce soit le crédit immobilier, le crédit renouvelable et n’importe quelle autre mensualité de prêt.

Mais la plupart du temps, tout rembourser ou tout renégocier est juste impossible.

Minicrédit FICP

Les véritables offres de crédit en ligne pour FICP sont rares, et limitées à un type de crédit bien précis, peu risqué pour les banques : le minicrédit.

En dessous de 200 euros, aucun contrôle FICP n’est effectué auprès de la Banque de France. Par ailleurs, pour le code de la consommation, au vu des faibles montants engagés, le minicrédit n’est même pas un crédit à la consommation.

Lire : Minicrédit : le crédit en moins de 24 h, pour tous.

Attention : Floa Bank propose une offre de minicrédit, le « Coup de Pouce« , mais c’est une imitation de minicrédit. Coup de Pouce n’est pas accessible aux FICP, contrairement à Cashper ou Finfrog.

Rachat de crédit

Il s’agit pour l’établissement proposant ce service de racheter les crédits qui ont provoqué le fichage, et de baisser les mensualités en échange d’une durée de remboursement plus longue. Il faut pour cela, comme pour tout crédit, justifier de revenus stables, un emploi en CDI étant l’idéal.

Attention : le rachat de crédit FICP est pratiquement réservé aux propriétaires de leur logement. Le logement sert de garantie hypothécaire au prêt. Pas de rachat de crédit FICP locataire.

Lire : Rachat de crédit FICP.

Si vous recherchez un crédit immobilier FICP, vous pouvez oublier tout de suite. Ce prêt n’existe pas.

Bon à savoir : interdit bancaire et FICP

Techniquement, une personne fichée au FICP n’est pas interdit bancaire, mais interdite de crédit. L’interdiction bancaire au sens légal, c’est l’inscription au FCC. On y est inscrit après avoir abusé d’un moyen de paiement.

Les personnes « interdit bancaire » ont fait des chèques sans provision ou ont utilisé une carte bancaire abusivement. On quitte le fichage au FCC aussi vite que l’on régularise la situation, contrairement au FICP.

Lire : solutions de crédit pour interdit bancaire

Microcrédit pour FICP

Pour lutter contre l’exclusion sociale et venir en aide à des personnes en détresse, il existe le microcrédit social. Il octroyé principalement par des associations. Ce microcrédit est destiné à aider des personnes qui ne peuvent plus s’en sortir autrement. Le plus souvent pour retrouver un travail ou payer des dépenses familiales vitales, notamment les frais de réparation d’une voiture, comme nous l’évoquons dans notre article sur le crédit auto pour FICP.

Lire également : comment faire une demande de microcrédit social et crédit rapide du CCAS, aide sociale urgente

Les microcrédits ne sont pas des dons, le demandeur devra toujours tout rembourser. Mais ces organismes prêtent là où plus aucune banque ne prête. Très proches des personnes en difficulté, les associations savent pourquoi elles prêtent, car elles connaissent les situations personnelles dans le détail.

Inutile ainsi de croire que l’on peut obtenir un crédit sans avoir fait connaissance avec l’association et exposé son problème personnel.

L’organisme le plus connu d’aide au retour à l’emploi par le crédit est sans conteste l’ADIE. Elle vient en aide à des personnes qui ne peuvent plus faire de crédit, mais qui ont un projet extrêmement solide de création d’entreprise.

Finalement, le principal instrument de l’Etat pour venir en aide aux personnes en difficultés financières, c’est la CAF. La Caisse d’Allocations Familiales propose des « crédits CAF », des prêts d’urgence permettant aux familles de s’équiper d’un minimum de meubles ou de réparer sa voiture, par exemple.

Crédit FICP rapide : la solution du prêt sur gage

bague mise en gage
Mettre en gage ses bijoux de famille est parfois la seule solution face aux coups durs de la vie.

Le besoin urgent d’argent n’est la plupart du temps pas compatible avec la lenteur des banques et des établissements de crédit. Ceci est encore plus vrai lorsqu’il n’est plus possible d’emprunter « normalement » suite à des problèmes financiers graves.

Pour faire vite, la solution la plus efficace est le prêt sur gage.

En échange d’un objet de valeur qui sert de garantie au prêteur, on obtient une somme d’argent. Cette alternative au crédit est préférable à la vente de l’objet, si on est sûr de pouvoir rembourser.

Avant de faire un prêt sur gage, il faut donc être sûr de ses capacités de remboursement. Il ne faut pas oublier que le crédit octroyé en échange du bien mis en garantie est toujours inférieur à la valeur du bien. S’il n’est plus possible de rembourser l’emprunt, on perd de l’argent. Il aurait alors mieux valu vendre directement l’objet de valeur.

En surendettement, l’urgence est de rembourser ses dettes. Il ne faut jamais oublier qu’en laissant empirer la situation, elle peut se retrouver face aux huissiers. Elle ne pourra plus alors faire de prêt sur gage.

Une technique similaire est la « vente à réméré ». En vendant son logement, tout en y restant en tant que locataire, on peut éponger ses dettes. On pourra racheter la maison plus tard, si les finances personnelles s’améliorent. C’est la solution de la dernière chance pour les propriétaires qui souhaitent continuer d’habiter dans leur logement.

Crédit Renouvelable FICP

Avant de se retrouver inscrit au FICP, le crédit renouvelable (autrefois revolving) était le plus simple à obtenir des crédits à la consommation. Après le fichage, c’est une autre histoire.

Le crédit renouvelable n’est pas directement accessible au FICP. Mais des sociétés comme Floa Bank (ex Banque Casino) ou Cofidis promettent, dans leur argumentaire publicitaire, d’étudier tous les dossiers, y compris les FICP.

Sous certaines conditions, de façon limitée, une telle facilité de paiement est envisageable. Mais de notre point de vue, il faut l’utiliser avec le maximum de prudence. Un écart de trop, si facile à faire, et c’est les huissiers à la porte.

Banque pour FICP

Il n’existe pas à proprement parler de banque acceptant d’octroyer un crédit classique aux personnes inscrites au FICP. On peut malheureusement voir sur Internet de nombreuses sociétés le faisant croire, généralement des courtiers moins scrupuleux ou des sites soi-disant informatifs sur le crédit. On trouvera ainsi plus rapidement un particulier de son entourage acceptant de faire un prêt entre particuliers qu’une banque faisant un crédit à la consommation à une personne inscrite au FICP.

Les seules offres sérieuses de crédit sont des rachats de crédit. Après une étude de la situation personnelle du client, l’établissement bancaire décide, ou pas, de faire une proposition de rachat de crédit. Il faut savoir que ce rachat de crédit permettra de se faire déficher du FICP, et ainsi sans doute éviter un dossier de surendettement.

Dans l’impossibilité de faire un rachat de crédit en ligne, il est possible de faire appel à courtier spécialisé FICP.

Organisme de prêt pour FCIP à l’étranger

Si une banque ne prête pas en France, il est peut-être envisageable d’obtenir un crédit à l’étranger, d’autant plus que les banques étrangères ne peuvent pas interroger le fichier FICP, ignorant tout d’un éventuel fichage de leur client.

Lire : comment obtenir un crédit à l’étranger

Mais il ne faut pas trop espérer non plus : la banque à l’étranger aura les mêmes exigences qu’en France, et souvent encore plus. Il faudra sans doute une domiciliation du salaire, avoir quelques années d’ancienneté au sein de la banque et prouver d’un attachement au pays étranger, que ce soit un bien immobilier ou un emploi.

En Résumé

Questions / Réponses

Comment obtenir un crédit FICP

Le crédit va dépendre de votre situation. Pour un petit coup de pouce, le minicrédit est adapté. Pour un gros problème, le rachat de crédit est envisageable, si vous êtes propriétaire. Pour une aide suivie, il faudra regarder du côté du microcrédit social.

Quelles sociétés prêtent au FICP

En théorie, aucune, à part les minicrédits en dessous de 200 euros. De façon réaliste, seuls ceux qui ont un bien à mettre en garantie (gage, hypothèque) peuvent obtenir un crédit FICP.

Comment sortir du FICP

Soit en remboursant les dettes qui ont provoqué le fichage, soit en attendant la durée légale du fichage, 5 ans.

Article rédigé par

José a travaillé au marketing de grandes sociétés financières. Ceci lui a donné ses premiers contacts avec les difficultés que pouvaient rencontrer les demandeurs de crédit.