L’ADIE, aide, accompagnement et prêt de la dernière chance pour entrepreneur

Pour les personnes au chômage ou au RSA qui ont un projet d'entreprise viable mais qui n'ont pas d'argent, l'ADIE permet d'obtenir un crédit là où les banques refusent de prêter.

ADIE, le crédit solidaire pour créer son entreprise

ADIE, c’est l’association pour le droit à l’initiative économique. Cette association lutte pour que monsieur et madame tout-le-monde puissent avoir les moyens de créer leur propre activité. C’est l’ADIE qu’il faut démarcher en premier lieu pour obtenir un microcrédit, bien utile pour pouvoir commencer à travailler.

Les aides de l’ADIE

  • Financement de création d’entreprise, jusqu’à 10.000 euros.
  • Financement d’un permis de conduire ou d’une voiture pour le travail, jusqu’à 5000 euros.
  • Accompagnement gratuit : formations, coaching…

A savoir : l’ADIE vous prête de l’argent si 1) elle croit en votre projet et 2) vous avec un garant pour au moins la moitié de la somme empruntée à l’ADIE. Pas pour tout le monde !

Logo de l'ADIE
ADIE, association pour le droit à l’incitative économique

ADIE, crédit pour auto entrepreneur

Par son format, le microcrédit, l’ADIE finance nécessairement des petites entreprises. C’est le crédit adapté à ceux qui n’ont pas beaucoup d’argent à investir, et qui n’ont pas de banques pour les accompagner.

Un crédit taillé pour les chômeurs et pour ceux qui n’ont pas ou plus de revenus.

Un porteur de projet sur quatre se lance sans financement ou avec moins de 2000 euros, avec près de 40% de chômeurs ! Il existe un réel besoin d’aider ces personnes au niveau financier.

L’ADIE, accompagne les entrepreneurs, les aide, dans leur organisation, dans la mise en relation avec des fournisseurs ou de potentiels clients, ou encore à trouver des « parrains » qui veulent bien aider cette jeune société en devenir.

Exemple d’entreprise financée

Imaginons Rose, fleuriste au chômage. Elle vient d’avoir l’idée de faire une petite entreprise qui fleurirait les tombes pour les vieilles personnes qui ne peuvent plus se déplacer. Il lui faut donc une petite camionnette pour faire son travail, mais impossible de trouver un organisme prêteur pour se lancer dans l’aventure. L’ADIE est typiquement l’entité qui aidera Rose à obtenir l’argent nécessaire, jusqu’à 10 000 euros.

Il faut par contre avoir une caution, quelqu’un qui se porte garant pour vous de la moitié de la somme. Si votre entourage croit en votre projet, c’est une garantie pour l’ADIE supplémentaire.

En résumé, le prêt de l’ADIE pour un projet d’entreprise :

MontantDurée de remboursementTaux fixePaiement différé
Jusqu’à 10.000 eurosDe 6 à 36 mois7,45%Possibilité de différer le 1er paiement de 3 mois

Le taux fixe de 7,45% est en accord avec ce qui se pratique par les organismes de crédit classiques.

Le problème de l’ADIE, c’est la contribution qu’elle demande de 3 à 5% du montant du prêt pour son propre financement. Elle applique des taux d’intérêts équivalent aux banques, se différenciant uniquement de celles-ci par l’octroi du prêt. L’ADIE prêtera plus facilement qu’une banque si vous croyez en votre projet et qu’il semble solide. C’est le revers de la médaille d’une plus grande facilité d’obtention de crédit

C’est un crédit solidaire, parce que même si vous êtes chômeur de longue durée ou au RSA, si l’ADIE croit en vous, vous pouvez obtenir votre prêt.

Il existe également des associations régionales de crédit, de finance solidaire, par exemple celle du Languedoc Roussillon, l’AIRDIE, ou l’association des Financeurs Solidaires, la FINANSOL.

Crédit voiture ADIE

C’est le financement le plus emblématique de l’ADIE. Ce « financement mobilité » permet de financer ses besoins de mobilité pour se rendre au travail ou pour trouver un emploi.

C’est un crédit disponible pour ceux qui ne peuvent pas obtenir de prêt bancaire classique.

Ce prêt n’est pas réservé aux chômeurs. Quelque soit la situation professionnelle (intérimaire, CDD, étudiant…), l’ADIE peut financer :

Comme le crédit est limité à 5000 euros, la voiture est presque nécessairement d’occasion.

MontantDurée de remboursementTaux fixe
Jusqu’à 5.000 eurosDe 12 à 36 mois7,45%

Comme pour le prêt pour créer une entreprise, le taux d’intérêt fixe est à 7,45%, à rembourser au maximum sur 36 mois.

Avis sur le crédit voiture ADIE

C’est un crédit compétitif avec ce que l’on peut voir chez les prêteurs « classiques ». C’est la contribution de 3 à 5% du montant du crédit demandée pour le fonctionnement de l’ADIE qui plombe un peu la « compétitivité » de l’ADIE.

Sans la contribution, le prêt de l’ADIE aurait été compétitif, même avec Cetelem, Cofidis ou votre banque. Mais nous parlons ici d’un montant assez faible au final, même en prenant la contribution de 5% de 5000 euros financés, il ne s’agit toujours que de 250 euros en plus des intérêts versés.

La réponse à la demande de crédit, pour une association d’aide financière, est relativement rapide. Moins de deux semaines suffisent pour obtenir l’argent du prêt.

On ne vient pas à l’ADIE parce qu’elle aurait de meilleurs taux d’intérêt, ce n’est pas le cas si on prend en compte le total du coût du crédit. On vient à l’ADIE parce que plus personne ne prête.

Refus de prêt de l’ADIE

L’ADIE refuse d’octroyer un prêt si :

En cas de refus, il n’y a pas de recours. Il faudra continuer de travailler pour un patron.

Il n’y a pas de prêt ADIE sans garant.

Crédit solidaire

En France, on a pas encore commencé notre entreprise, on est déjà surtaxés, on doit payer, payer et encore payer pour pouvoir commencer son activité. L’initiative personnelle est ainsi muselée et bridée. Alors comment faire pour financer son propre emploi ?

Les personnes qui n’ont pas la chance d’avoir un emploi stable ou un héritage rencontrent les pires difficultés pour pouvoir créer leur entreprise, même si leur idée est géniale et pleine de bon sens. Lorsque l’on est au RSA, ou juste au chômage, quelle est la banque qui veut bien prêter de l’argent pour que l’on puisse créer son emploi ?

Pour pallier à cela, Muhammad Yunus inventa au Bangladesh le « microcrédit », un crédit d’un tout petit montant accordé a des personnes qui n’avaient même pas de compte bancaire, mais qui avaient des projets. En France, ce microcrédit est une forme de financement différente, prévue pour les personnes qui n’ont pas accès au crédit, mais qui veulent investir dans leur projet professionnel.

Les autres aides financières

Le microcrédit professionnel de l’ADIE peut compléter d’autres aides sociales ou prêts solidaires. C’est notamment le cas du microcrédit social, le prêt NACRE, les prêts à taux zéro, les prêts d’honneur octroyés par la CAF ou le réseau Entreprendre par exemple. L’un des partenaires principaux de l’ADIE est naturellement Bpifrance, actif sur la garantie des prêts.

Lire également : Aides et crédits pour entreprises

Avis sur l’ADIE

Qu’est ce qu’un crédit solidaire? Un crédit qui n’a pour seule vocation que d’aider. Ou du moins, c’est son principe de base. L’ADIE joue ce rôle en France, sans être une institution de charité. L’ADIE permet à ceux qui veulent créer leur entreprise, mais qui n’arrivent pas à obtenir un crédit de la banque, d’obtenir un financement pour démarrer leur activité professionnelle.

Le principal reproche que l’on peut faire à l’ADIE, c’est de travailler comme une banque, mais avec des frais supérieurs. « Sur le dos des pauvres », diraient certains.

Mais il faut bien comprendre que l’ADIE n’est pas vraiment une institution caritative. Elle prend des risques en finançant des personnes qui ne sont a priori pas solvables.

Questions / Réponses

Qui a le droit à l’ADIE ?

Tout le monde a le droit à l’ADIE. Chômeurs, salariés, RSA, retraité ou interdits bancaires… En revanche, il s’agit d’un crédit pour ceux qui n’ont plus accès au crédit classique. Les taux d’intérêt sont bien plus importants avec l’ADIE.

Est-ce que le prêt de l’ADIE est ouvert aux FICP ?

Les personnes fichées au FICP doivent téléphoner au 0 969 328 110 (appel non surtaxé). Elles seront mises en relation avec un conseiller ADIE qui étudiera la viabilité du projet.

Est-il possible de faire un deuxième prêt ADIE ?

Oui, si les besoins de l’entreprise le justifient.

Quel est l’âge maximum ?

Il suffit d’être majeur. Il n’y a pas de limite d’âge pour bénéficier d’un prêt ADIE. Il est par conséquent ouvert aux retraités entrepreneurs.

Article rédigé par

José a travaillé au marketing de grandes sociétés financières. Ceci lui a donné ses premiers contacts avec les difficultés que pouvaient rencontrer les demandeurs de crédit.

Notre sélection
Voir l'offre
Floa BankVoir l'offre
Orange BankVoir l'offre
younited credit Voir l'offre
Cetelem Voir l'offre
Cofidis Voir l'offre