Comment trouver du travail : toutes les aides

On est trop souvent seuls pour trouver un premier emploi ou sortir du chômage. Sans aide et sans argent, les opportunités de trouver un travail correct sont rares. C’est ici qu’interviennent plusieurs aides, pour se former, « se vendre » ou simplement avoir un réseau et améliorer ses chances de trouver un emploi.

Aides pour trouver du travail

La recherche d’emploi peut s’apprendre, pour peu que l’on trouve de l’aide. Une aide précieuse pour tenir le coup moralement et financièrement.

  • Jeunes : débloquer l’embauche avec une première expérience. Stages puis intérim, en attendant d’avoir son « vrai » boulot. La mission locale, dédiée aux jeunes en difficulté, peut proposer la « garantie jeunes ».
  • Chômeurs : retrouver un emploi salarié ou créer son propre emploi. Aides à la mobilité lorsque l’emploi est trop loin, aides à la reconversion professionnelle…
  • Dans tous les cas : Pôle Emploi et certaines associations peuvent accompagner le chômeur dans son projet professionnel. Aides à la formation, au financement et à l’insertion professionnelle….

Pôle Emploi, première aide de l’état pour chômeur

Autrefois, le plein emploi et les opportunités de travail ne manquaient pas. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les emplois sont devenus rares et parfois vides de sens. Sans longues études, la progression de carrière est inexistante.

Sachant cela, l’Etat avec Pôle Emploi, mais également des associations, aident ceux qui veulent travailler, mais pas n’importe comment. Des aides pour trouver un premier boulot, pour changer de métier ou bien lorsque l’on est trop vieux pour être embauché…

Pôle Emploi est ainsi une évidence, c’est le premier lieu où s’adresser pour trouver de l’aide.

Pôle Emploi

👉 Le conseiller de Pôle Emploi est là pour aider le demandeur d’emploi. Mais Pôle Emploi n’a souvent pas une connaissance profonde du métier recherché. Ses aides sont parfois trop génériques pour être pertinentes. De plus, les conseillers sont souvent eux-mêmes surchargés et ne peuvent pas accompagner convenablement les demandeurs d’emploi…

Jeunes : trouver son premier emploi

C’est presque systématique, les offres d’emploi demandent de l’expérience pour le poste offert. Qui n’a pas vu cette annonce caricaturale demandant un jeune de moins de 25 ans avec 10 ans d’expérience ?

Mais alors, comment trouver un emploi sans expérience ?

Blague à part, l’expérience d’un jeune est souvent le fruit d’une succession de stages mal ou pas rémunérés. Des petits boulots, parfois du « travail au black » et pas grand-chose d’autre.

Pour palier à cela, l’état à mis en place, au niveau national et régional, plusieurs dispositifs.

Travailler rapidement

« Pour se faire la main », nous conseillons vivement au jeune de trouver rapidement un emploi auprès d’une agence d’intérim. Il ne s’agit pas de postuler pour l’emploi de ses rêves du premier coup, mais bien d’acquérir un peu d’expérience.

👉 Cette expérience est de nos jours absolument nécessaire pour trouver un emploi sur un site spécialisé comme Monster ou le réseau LinkedIn.

Pour trouver du travail loin de chez soi, il faut pouvoir se déplacer.

Toutes les aides et formations du monde ne servent à rien si le travail est trop loin. C’est ici qu’interviennent deux aides majeures pour l’emploi des jeunes.

👉 Aides au permis de conduire : il est possible pour un jeune de moins de 25 ans d’obtenir un crédit à taux zéro pour payer l’école de conduite. Il s’agit du permis à un euro par jour. Pour les chômeurs, Pôle Emploi peut financer tout ou partie du permis de conduire également.

👉 Aides à la mobilité : la CAF ou Pôle Emploi peuvent financer le déplacement vers un entretien d’embauche ou une formation professionnelle.

Idées pour trouver un travail

La plupart des aides que nous venons de voir concernent des jeunes en difficultés. Nous parlons des habitants en zone rurale ou mal desservie en transports publics, des jeunes sans diplômes ou en sérieuses difficultés économiques.

Mais et pour les autres ? Doivent-ils se débrouiller seuls ? Non, bien sûr, voici quelques pistes :

Les établissements de formation proposent souvent de l’aide à l’emploi.

Ces pistes sont minces, nous en avons conscience. L’Etat estime peut-être que les diplômés peuvent se débrouiller seuls. Les aides que nous venons de voir nous semblent, chez eKonomia, bien insuffisantes.

L’ARPE, l’Aide à la Recherche du Premier Emploi, fut une aide de courte durée. Cette aide financière avait été créée spécifiquement pour aider les jeunes diplômés à trouver leur premier travail. Elle fut supprimée en 2019. L’argument ? Qu’elle pouvait faire doublon avec la « Garantie Jeunes », qui vise pourtant un public bien différent…

Il faut désormais, pour le jeune diplômé, attendre qu’il soit en « grande précarité » selon les termes du site Service Public, pour qu’il puisse prétendre à une aide. Ça peut arriver très vite, si le jeune en question à dû payer ses études avec un crédit étudiant

Travailleurs
Avec l’âge, certains métiers pénibles ne peuvent plus être exercés. Il faut alors pouvoir se reconvertir…

Chômeurs : aides pour se réinventer professionnellement

Nous venons de le voir, les aides existantes concernent principalement les jeunes, ou bien les personnes en grande précarité. Un chômeur de longue durée doit souvent pouvoir se réinventer. Il s’agit pour lui de s’adapter au marché du travail de sa région.

Mais sans argent, la tâche est difficile.

Les portes du crédit ne sont pourtant pas toutes fermées.

👉 Un chômeur peut trouver des financements pour l’aider à trouver un emploi. Un crédit pour réparer ou acheter une voiture ou une moto, un crédit pour payer une formation…

👉 Trouver un financement avec l’Allocation de Solidarité Spécifique, en fin de droit au chômage n’est pas impossible. L’aide est similaire pour tout chômeur de longue durée ou au RSA.

Certains chômeurs veulent radicalement changer de vie. Ne supportant plus leur profession ou ne voulant plus être salariés, ils décident soit de créer leur propre entreprise, soit carrément changer de métier.

👉 Changer de métier et reconversion professionnelle : la plupart des aides prennent la forme d’un crédit, afin de financer une formation. Il ne s’agit pas spécialement d’une aide réservée aux chômeurs, les salariés pouvant également prétendre. Pôle Emploi de son côté, propose aussi des aides à la reconversion.

👉 Chômage : aides et crédits pour créateurs d’entreprise. Dans la « France d’entrepreneurs » voulue par les pouvoirs publics actuels, et par l’évolution de notre société, les aides à la création d’entreprise sont nombreuses. Des associations accompagnent les créateurs, de l’idée au financement de l’entreprise.

👉 Les personnes handicapées peuvent trouver de l’aide auprès du CAP emploi le plus proche de leur résidence. Ces organismes de placement spécialisés accompagnent les personnes en situation de handicap dans leur recherche, mais également dans leur maintien dans l’emploi.

Associations pour trouver un emploi

Exclu de la société et souffrant d’isolement, le chômeur de longue durée peut entrer en dépression, le faisant entrer dans un cercle vicieux. Il est vital de ne pas rester seul. Un petit coup de pouce peut faire toute la différence.

C’est le but d’associations dédiées à la lutte contre le chômage, reconnaissant par-là que l’emploi est le tremplin vers l’inclusion et le bien-être.

Nous en avons listé quelques-unes :

Solidarités Nouvelles face au Chômage SNC : présente dans toute la France, SNC accompagne individuellement chaque chômeur qui lui en fait la demande. C’est une association totalement indépendante et laïque. De plus, elle œuvre à la création « d’emplois solidaires » pour les chômeurs de trop longue durée.

Société Saint-Vincent-de-Paul : la SSVP propose dans toute la France, parmi d’autres actions, un « accompagnement vers l’emploi ». Il s’agit de soutenir dans leurs recherches les personnes sans emploi, ou bien de les aider à créer leur entreprise.

Activ’Action : association présente en France et en Belgique, elle propose des ateliers destinés aux chômeurs. Ces ateliers sont là pour aider à se prendre en main et à retrouver confiance en soi.

Visemploi : cette association basée à Paris aide les chercheurs d’emploi avec un accompagnement gratuit, afin de leur redonner confiance.

ACE, accompagnement des chercheurs d’emploi : une autre association basée à Paris. Elle propose d’apprendre aux chômeurs à chercher un travail, à élaborer un CV ou une lettre de motivation.

Questions / Réponses

Pourquoi je ne trouve pas de travail ?

Le manque de motivation dans les recherches, des attentes irréalistes face à ses compétences ou une mauvaise préparation à l’entretien d’embauche sont trois des principales raisons qui expliquent les difficultés pour trouver un emploi.

Qui peut m’aider à trouver un emploi ?

Pôle Emploi est la principale aide au moment de chercher un travail. A ses côtés, des associations et les missions locales peuvent aider le chômeur à mieux « se vendre » et retrouver confiance.

Comment faire pour trouver du travail rapidement ?

Pour mettre toutes ses chances de son côté, il faut faire de la recherche d’emploi… un job à plein temps. Une recherche planifiée et adaptée aux entreprises que l’on vise.

Article rédigé par

Issu d'une famille modeste, Farid a toujours pensé que le Savoir pouvait faire aussi la différence sur les difficultés financières, et qu'il fallait le partager.

Notre sélection
Voir l'offre
Floa BankVoir l'offre
Orange BankVoir l'offre
younited credit Voir l'offre
Cetelem Voir l'offre
Cofidis Voir l'offre