eKonomia

Crédit pour handicapé : comment avoir un prêt pour invalide

Lorsque l’on est handicapé, on a déjà suffisamment de problèmes dans sa vie. La société en général a un devoir d’entraide salutaire envers les personnes qui, pour une raison ou pour une autre, ont plus de risques dans leur travail, dans leur capacité a avoir une rémunération ou un crédit.

Fauteuil roulant
Avoir un crédit quand on est sur un fauteuil roulant ?

Le handicap, frein financier

Rare est l’employeur qui parie sur un handicapé, au vu des contraintes que cela impose parfois : l’entreprise n’est pas équipée pour avoir une personne à mobilité réduite dans ses locaux, par exemple (le fauteuil roulant ne passe pas très bien dans les escaliers…), ou un aveugle… Face à ce risque, les sociétés financières spécialistes du crédit pénalisent bien souvent les personnes handicapées, fort malheureusement, et à fortiori encore plus lorsque le pays traverse une période de crise économique sans précédent. Alors… que faire si on a besoin d’un crédit? Ne serait-ce que pour acheter cette fameuse voiture spécialement équipée pour ceux qui ont un handicap! Ou pour acheter sa maison, comment faire pour obtenir un crédit immobilier? Ou pour obtenir un crédit santé qui puisse payer le traitement révolutionnaire qui pourrait estomper les effets du handicap, mais qui n’est toujours pas pris en charge par la sécurité sociale?

Difficile de convaincre une société privée que rien ne force ou oblige à prêter de l’argent d’accorder un crédit aux personnes qui présentent ainsi un risque accru au niveau professionnel : ce sont plutôt les assureurs qui vont se jeter sur les personnes handicapées, leur proposant des assurances hors de prix. L’Allocation aux Adultes Handicapés, l’AAH, qui fin 2015 était au maximum de 807,65 euros permet d’apporter une modeste sécurité financière.

La convention AERAS

L’état a, par le biais de la convention AERAS, tenté d’apporter une première solution au problème. AERAS pour « S’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé ». Elle vise à apporter des solutions aux difficultés rencontrées par toute personne ayant ou ayant eu un grave problème de santé, notamment un handicap. Signée entre l’état, le secteur bancaire, les associations de malades et les assureurs, elle est en vigueur depuis 2007. Elle vise à remplacer l’ancienne convention Belorguey, désuète et qui ne remplissait clairement pas ses objectifs : en 2004, seules 35 000 personnes présentant un risque de santé aggravé sur les 7 millions que compte la France avaient obtenu une assurance pour leur crédit!

Les emprunts visés par la convention AERAS :

  • crédit immobilier pour handicapé, pour acheter une maison ou un appartement
  • crédit à la consommation pour handicapé dédié, pour acheter un frigo par exemple
  • crédit professionnel pour handicapé, pour créer son entreprise, son cabinet…

La personne demandeuse de crédit aura un questionnaire médical de santé à remplir, et pourra alors emprunter jusqu’à 300 000 euros pour son crédit immobilier ou professionnel. Elle ne pourra pas avoir plus de 70 ans.

Au sujet des crédits à la consommation, il est possible d’obtenir 15 000 euros sans avoir de questionnaire médical à remplir, si le remboursement de ce prêt ne dure pas plus de 4 ans. La personne handicapée ne pourra pas avoir plus de 50 ans.

L’objectif louable de la convention AERAS est de diminuer le nombre de refus de crédit aux personnes qui présentent un risque aggravé de santé. C’est une louable intention, espérons que ça se traduise en quelque chose de palpable dans la pratique, pour que les personnes touchées par une invalidité puissent elles aussi obtenir le droit crédit à égalité avec les autres. Ce n’est que justice. Ce qui est sympa, c’est qu’ils s’engagent à faire en sorte que le délais de réponse à l’obtention d’un crédit soit raccourci, de motiver ce refus, et surtout, la confidentialité des données est sauvegardée. Une chance.

Conseils pour avoir un crédit pour handicapé

Handicap
Handicap
La première chose à faire, c’est de s’occuper de son assurance. Si on a une bonne assurance qui nous couvre correctement malgré notre handicap, les organismes prêteurs seront beaucoup plus favorables à accepter votre dossier. La deuxième chose à faire, c’est de remplir le questionnaire de santé sincèrement, sans rien omettre. Un bon dossier avec un questionnaire cohérent est plus important, plutôt que de laisser une mauvaise impression sur un mauvais questionnaire qui demandera beaucoup de vérifications de la part de la société financière. Parce qu’ils vérifient. Dernier conseil, sans aucun doute le plus basique : faire jouer la concurrence entre les assureurs, afin d’obtenir le meilleur prix.

Le problème que je vois avec les conventions et les louables intentions de l’état, c’est justement ça : ce ne sont que des conventions et des intentions. Il n’y a pas de réelle obligation juridique pour l’organisme prêteur d’aider les malades chroniques et les handicapés à obtenir un crédit. Ni de solution réellement alternative, parrainée par l’état par exemple.

Il parait que la Macif est assez compréhensive, sinon, peut-être pouvez-vous bénéficier d’un crédit auto pour handicapé chez eux? Il suffit d’observer le petit logo pour les malentendants pour voir qu’ils mettent un point d’honneur à bien servir leurs clients (non je n’ai pas d’actions chez eux).

Crédit d’impôt sur les taux d’intérêts immobiliers

Les personnes présentant un handicap ont le plafond du crédit d’impôt doublé. Elles ont donc un plafond s’élevant à 7500 euros au lieu de 3750 euros pour une personne seule, le double pour un couple, soit 15 000 euros si au moins une des deux personnes du foyer fiscal est handicapée. C’est tout de même un joli coup de pouce dans un projet immobilier. On sait que bien souvent, il faut faire des travaux dans un appartement afin de faciliter la vie aux handicapés, ce qui est une dépense supplémentaire à ne pas négliger dans l’achat de sa résidence principale.

Solutions de crédit

Trouvez sur eKonomia la solution adaptée à vos besoins de financement

Crédit d’impôt pour achat d’équipement pour personnes handicapées ou âgées.

Toujours dans le registre des coup de pouce de l’état, il existe également un crédit d’impôts pour la réalisation de travaux et/ou achat d’équipements visant à aider le quotidien des personnes handicapées. Le montant maximum est plafonné à 5000 euros pour un célibataire, 10 000 pour un couple, avec des taux de crédit d’impôt allant de 15 à 25% du montant de la facture. La liste de travaux et d’équipements autorisés est précise : elle concerne surtout la salle de bains et les WC, et les équipements visant à faciliter le déplacement ou la sécurité dans la résidence principale.

Finalement si plus rien ne va, et que vous n’arrivez décidément pas à obtenir le crédit dont vous avez tant besoin, le mieux, c’est d’écrire directement aux médiateurs de la convention AERAS :

Commission de médiation de la convention AERAS
61, rue Taitbout
75009 PARIS

En souhaitant bon courage à ceux qui recherchent un crédit. Il n’y a pas, malheureusement, de solution facile pour obtenir de l’argent lorsque l’on est handicapé. Ni d’organisme financier spécialisé (une banque pour handicapés, par exemple), ni de réelle ambition de l’état pour faire évoluer les choses et enfin avoir un véritable crédit social pour les personnes handicapées, ou malades chroniques.

Crédit santé : payer l’hôpital, une opération ou une maladie

Les personnes handicapées ont plus de frais médicaux que les personnes valides. Certains soins médicaux sont chers. Parfois même très chers. Et non remboursés par la sécu, même en cas de handicap. Que faire? Comment faire? Par exemple, si vous voulez faire une petite chirurgie esthétique, qui n’est pas remboursée, ou un traitement spécial innovant à l’étranger pour votre maladie? Ou plus simplement une opération au laser pour ne plus porter de lunettes? Lorsque l’on gagne très peu d’argent, que l’on est au chômage, même si on a la CMU complémentaire, c’est, vous en conviendrez, pas suffisant pour ce type de dépenses de santé, qui sont considérées comme étant juste de « confort ».



Si comme bon nombre de français, vous n’avez pas la chance d’avoir une bonne mutuelle complémentaire santé qui vous rembourse bien pour vos frais médicaux, la solution passe par le crédit santé. Ce nouveau type de crédit est beaucoup plus en vogue dans les pays anglo-saxons que par chez nous, qui avons la chance d’avoir un si bon système de santé, malgré les problèmes que nous lui connaissons si bien. Mais parfois, cela ne suffit pas. Prenons par exemple, les dents. De plus en plus souvent, on voit des personnes qui font des voyages à l’étranger, pour aller voir des dentistes! Il existe même des sites web spécialisés pour vous mettre en contact avec des dentistes hongrois. Ces professionnels de santé sont tout aussi qualifiés que les français, mais coûtent beaucoup moins cher, le niveau de vie hongrois étant bien inférieur au français.

Pour ce type de soins, la sécurité sociale ne vous remboursera pas. Mais avec un crédit santé? Les crédits santé permettent de ne pas remettre au lendemain quelque chose qui a besoin de notre attention immédiate comme le peut être notre santé. La prothèse auditive, la paire de lunettes ou les soins dentaires en font partie, et nous savons que malheureusement, les frais sont conséquents. Au contraire d’une nouvelle télé ou d’une nouvelle voiture pour laquelle vous prendrez un crédit à la consommation mais qui aurait pu attendre quelques mois de plus en fait, le temps d’économiser, la santé, c’est précieux, elle ne peut pas attendre! Vous allez enfin pouvoir faire votre chirurgie de la myopie au laser :)

Certaines assurances comme April Santé proposent des crédits gratuits de santé, plafonnées en général à 3000 euros de dépenses annuelles. C’est logique si on y pense bien, elles ont tout intérêt à ce que l’on se soigne bien, les assurances. Pour des crédits plus importants, il faudra contacter des agences de crédit plus classiques. Par exemple le Cetelem ou Swiss Life (précurseur du crédit santé en France, dès juin 2007) proposent un crédit santé avec un TEG compris entre 4 et 5%, ce qui est raisonnable.

Conclusion

Avis rédigé par eKonomia

Les établissements de crédit sont toujours très frileux pour prêter de l'argent aux personnes "à risque". Une personne à risque, c'est quelqu'un qui a priori pourrait ne pas rembourser ses crédits à un moment donné, comme par exemple... un handicapé.

Suivez-nous : TwitterfacebookRSS


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. PRISER dit :

    je suis handicape me voila dans un gros petrin ;ma maman viens de mourir et en tant heritier je dois payer les factures de ma maman jen ai marre aider moi

  2. defooz dit :

    bonjour,je voulais faire un credit mais le refuse je suis handicaper et j ai trois enfants mon conjoint vient de perdre son emploi je n ai pas quoi offrir un noel mes enfants!!!!

  3. bechaud dit :

    bonjour a vous j’ai mon ami qui touche une pension handicaper de 808 EUROS par mois pendant cinq ans il doit acheté une voiture ocassion comment il doit faire merci a vous

  4. nicole fraysse dit :

    bjr, je touche l’ aah, 800e mois, j’avais déjà contracté un pret près de la caisse d’épargne pour changer de véhicule. IL s’est très bien déroulé et même soldé, mais voilà, il ya 2 ans de ça, je me suis faite escroquer, et là, c’est plus pareil. Tout ça est fini maintenant, et je voulais rechanger mon véhicule. Refus net du banquier, que puis je faire, pour qu’enfin les 3500e que je elui demande me soient accordés. Merci de vos réponses

  5. vital.corinne dit :

    Inutile de chercher une banque qui accepte d’accorder un prêt aux personnes qui touche une pension d’invalidité mon conjoint touche une pension d’invalidité de 2.600 euro mensuel et Même avec une assurance toutes les demandes sonts refusées .
    si quelqu’un a une solution !!!!!

  6. EMMANUEL dit :

    Bonjour,

    Je recherche un assureur pour un prêt immobilier je suis en invalidité catégorie 2

    Merci d’avance

    • Sauvervald dit :

      Avez vous reçu réponse car çela m’intéresserais suis comme vous en invalidite et les crédits ne passent pas auprès des banque

  7. dely laurent dit :

    bonjour
    faut juste arrêter de faire rêver les gens handicaper tu veux emprunter 3000 euro tu peut ca représente peut de risque maintenant tu souhaite investir dans l’immobilier oublie les fameuse loi AERAS de la poudre au oeil ou i6 mois d’attente et pour que la banque dans 80% dise a oui je suis qui (laurent 44 ans souffrants d’asthme sévère en invalider a80% avec pension 1098 euro par moi et prévoyance a 600 euro mensuel) donc un revenue a 1700 eur pas négligeable quand même je l’accorde avec un patrimoine immobilier a 320000 euro .locatif a 900 eure mensuel marie ect.. pas a plaindre juste que la FAUT ARRETER DE PRENDRE les gens pour des con TU(je le suis )ES HANDICAPER TU EXISTE PAS AU yeux DE LA BANQUE QUE TA PENSION ET TA PRÉVOYANCE NE SON PAS SAISISSABLE

    je vous invite a justement dénoncer ca on en discute liamms84@hotmail.
    com vous je suis pas le mieux placer mais cela permet de discuter des incompréhension que nous rencontrons tous les jours je me ferai un plaisir de repondre a tous les mail(meme ceux qui nous insultes )
    cordialement Laurent dely

  8. leroy stephane dit :

    bonjour je suis invalide a 80% JE TOUCHE 800E PAR MOI SANS AUCUNE AUTRE AIDE PUISQUE VIVANT DANS UN STUDIO QUE MA MÈRE A MIS A MA DISPOSITION .J AI TROUVER DANS LE SUD UNE MAISON A VENDRE QUI ME PERMETTRAIS DE ME RAPPROCHER DE MA MÈRE JE VIENS DE TOUCHER UN PETIT PÉCULE SUITE AU DECES DE MON PÈRE J AI UNE ASSURANCE POUR CE STUDIO MAIS VOUS SAVEZ COMME MOI QUE L ON M EN PARLE PAS TROP A NOS ASSUREUR BREF COMMENT JE DOIS M Y PRENDRE POUR OBTENIR UN PRET DE 140000 EUROS

  9. keciri dit :

    bonjour,je suis en invalidite 2eme categorie et proprietaire d’un appartement et d’une maison dans le sud ouest et je voudrai savoir si j’ai le droit d’avoir un credit pour achete un vehicule pour mes déplacements et qu’elles sont les banques qui npourrais me faire un pret.Merci pour vos reponses.Cordialement

  10. Maryse dit :

    Bonjour,
    Je suis handicapée depuis un accident de la circulation en 2011, j’ai tout perdu, voiture partie à la casse dans les 3 semaines qui ont suivi l’accident, perdu mon travail l’an passé après 3 ans d’arrêt de travail, je suis désormais avec pour seul revenu l’AAH depuis 2 ans, renouvelée depuis cette année pour 5 ans.
    Je cherche un moyen pour financer un véhicule d’occasion, refus de ma banque, refus de CRESUS Bretagne (organisme plus dédié aux personnes en surendettement). J’ai fait des simulations en ligne, refus à chaque fois. Je me suis tournée vers un courtier qui va voir ce qu’il peut faire pour que j’arrive à mes fins, est-ce que le fait d’être handicapée ne nous donne plus le droit à l’autonomie, à avoir une voiture, pour pouvoir se déplacer, sommes-nous condamnés toutes et tous à être dépendants des autres !
    Je n’ai aucune responsabilité dans mon accident, le choc très violent est venu par derrière, ma vie est brisée désormais, je suis en procédure judiciaire depuis 5 ans et je n’en vois pas le bout, que doit-on faire pour être soutenu dans nos démarches ! Ecrire au ministre de la santé, qui s’en fiche royalement ! Par moment je me demande si j’ai encore ma place sur la planète, et si j’ai encore le droit de vivre, j’avais une vie avant, ma vie désormais n’a plus de sens.

  11. Cavaille patricia dit :

    Bonjour!je voudrais des renseignements ..Notre fille 25 ans Autiste handicapé.. Voudrais savoir si peux avoir un crédit maison ,touche 560 du Cat et 410 de Aeh ..nous vivons avec elle..mais il faut pensé plus tard ..et sont frère ..aussi peut faire prêt aussi ensemble pour maison ..merci si vous pouvez me renseigné …

  12. Philippe dit :

    Moi auss, je suis bénéficiaire de l’aah. Ma baque a bien voulu m’accorder un crédit renouvelable mais elle refuse de m’accorder un petit prê de 3000 euros pour un rachat de crédit.

  13. joliaiglon73 dit :

    j’ aimerais savoir comment cela se passe lorsque l’on est en position de handicapé dans la vie et que l’on veuille faire un emprunt , car je suis marié avec une personne qui était en invalidité et qui maintenant est une retraité depuis quelques mois , quand à mon cas c’est autre chose en 2012 j’ais subis une intervention chirurgicale et a la suite de cette dernière je me suis retrouvés en invalidité , du moins je suis une personne a mobilité réduite et donc en invalidité , et alors que je ne marchais plus et qu’après avoir subi différents entretiens de spécialistes médicaux , d’experts médicaux puis d’avoir été l’objet de différents examens afin d’évaluer mon taux d’incapacité , le verdict fût le suivant qui était que je remarcherais un jour seule était de savoir la durée à laquelle cela surviendrait .
    Mais voila quand aux banques et autres organismes de crédits ceux-ci ne veulent prendre aucuns risque si je puis dire car l’on me demande de prendre indépendamment une assurance emprunteur extérieurement a celui de la banque ou de l’organisme de crédit , et toutes m’impose une questionnaire médicale , et malheureusement tous me le demande alors je vais le faire , mais que me demandera t’on après , car bien que je cherche des solutions je n’en trouve pas .
    J’aurais une autre solution qui est celle de la location vente , mais en aucuns cas je ne sait si mon futur propriétaire sera intéressé par cette solution !
    ALORS si quelqu’un avait une idées ou peut être une solution pour mon cas je suis prenneur en vous remerciant bien amicalemùent ! Jerome

  14. favret dit :

    Bonjour comme vous je suis handicapé j’ai fais une demande d’emprunt de 25000€ a ma banque pour acheté une maison , nous étions a deux a faire le crédit pour faire deux appartements dans cette maison donc ce qu’il nous faisait un emprumt de 50000€ pour une personne valide et salarie et pour moi qui suis donc handicapé le prêt a ma banque est accepté pour la personne salarié et pour moi  » handicapé  » c’est refusé et cela est ma banque a moi quand j’ai placé de l’argent sur mes comptes ont ne m’a pas dit ont ne veux pas de votre argents vous étés handicapés .Je trouve cela vraiment « dégueulasse  » j’avais un taux a 1.8% cela été intéressant. Mon banquier ma conseiller de faire un prêt a la consommation qui serait peut être accepté mais plus du tout au même taux il m’a dit que cela pourrait être accepté cela va faire plus de 30ans que je suis dans cette même banque voilà comment ont traite les sois disant clients lamentable . Si quelqu’un pouvait me dire quoi faire si c’est pas de la descrimination comment ont appel cela!!!!!!

  15. Etoile dit :

    Bonjour mon mari est invalide touchant (AAH.CPAM.ASSPOLE EMPLOI)=2200€ a deux par mois .
    on voudrais savoir si ont a le droit a un crédit pour faite construire .
    Étant mère aux foyer de 4enfants a 37ans .mon mari est invalide cause dos et nerfs.il a 47ans .
    Merci de votre réponse ????

  16. fresnaye dit :

    Bonjour
    je veux aide mon fils pour l achat d une petite maison pour assure son avenir quand nous serons plus de ce monde oren une faisant une sci pas droit à apl car on ne peux loue à son fils ou autres de la famille directe je veux me porte garant non plus la banque ne veux pas non plus faire de prêt alors qu il a la aah et le prêt était que de 30000e et cela faisait remboursement de 250 euros je trouve aberrant que les banques soient aussi frileuses face à des gens qui ont déjà je pense assez de problemes sans les rabaisser autant face à leur handicap . Des personnes seront ils capables de nous donner des conseils

  17. mdc dit :

    Bonjour,
    Mon fils a une allocation handicapé d’environ 800 € et l’aide au logement de 200 €.
    Je souhaite l’aider à acheter un bien. Je n’ai pas de liquidités mais je suis propriétaire. Pour quelle solution peut-on opter ? Me porter caution ? SCI ?
    Je vous remercie pour vos conseils.
    Cordialement.

  18. dumon dit :

    bonjour j ai toujour fait des prets et toujour payer depuis 1991 j ai eu un rendez vous pour un pret parait qu on a plus le droit on est a la caf alors je comprends pas j ai eu affaire a une jeune fille mais franchement n avait envie de nous aider je suis parti je sais pas ou on va je demande pas des millions voila merci nelle dumon

  19. baillon dit :

    quand on et handicaper on na le droit a rien quand on dit mdph a une banque tout le monde se sauve
    il a deux sorte de francais les handicapers on pas le droit de vive comme les autre si on et handicaper c est pas de notre faute

  20. BELTOU JEANNE dit :

    Bonjour

    Je suis une personne en situation d’invalidité, je souhaiterais savoir si je peux faire un prêt d’un montant de 15000 pour l’achat d’un véhicule. Mon allocation s’élève à 88O EUOS, je n’ai pas de loyer

    Dans l’attente
    Cordialement

  21. regis dit :

    Pour ma part j’ai fait un petit crédit de 2900 euro a udaf pour un véhicule il prête pour les personne comme moi qui on la ahh il fond des micro credit de 300 a 3000 euro a 0 d’intérêt

  22. MURA dit :

    Je trouve sa aberrant que les personnes comme mois qui sont en invalidité et adultes handicapés, on nous refusé tout crédit à la consommation, pour ma par je pays des impôts, je ne suis pas interdit bancaire , pas de fichage sur tout, aucun crédits, et je propriétaire

  23. ferraris dit :

    bonjour moi je suis handicapé je voulais faire un pret auto les banques refuse les prets donc alors sir les personnes qui travaille ont droit un pret deux mois plus tard pan arret en longue maladir ils peux plus travailler donc il peux toujours rembourser sont pret alors que les personel de banque sont penard ils ont droit a tout pas pour les handicapé honte a vous les banque


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer