Économiser sur les courses et bien manger

Pour faire des économies sur le budget courses, il faut être méthodique, et se fixer à l’avance sur ce que l’on va acheter. Suivant chaque profil de consommateur, il existe de bonnes habitudes à avoir.

Comment faire des économies sur les courses : bien manger pour pas cher
Face aux injonctions à toujours dépenser plus d'argent dans les magasins, il faut avoir une discipline à toute épreuve !

Par , à jour le

Sommaire

  1. 5 règles avant d’acheter
  2. 5 règles pendant les courses
  3. Nouvelles habitudes pour économiser
  4. Les astuces pour économiser suivant son profil
  5. Utiliser des sites et des applications anti gaspillage alimentaire ou de cashback

Le budget alimentation est le deuxième poste de dépenses dans le budget des ménages. C’est donc quelque chose à surveiller de près si on veut faire attention à ses finances.

Il existe deux méthodes pour faire des économies : une méthode avant même d’aller en magasin et une autre une fois en magasin.

Pour chaque méthode, 5 règles basiques pour économiser sur les courses. Pour aller plus loin, on peut carrément changer son rapport à l’alimentation et à la consommation, comme nous allons le voir.

5 règles avant d’acheter

Quand on fait ses courses alimentaires, il est important de penser de façon rigoureuse, quasi militaire pour ne pas perdre son temps, ni son argent.

Prévoir ses menus en avance permet de gagner du temps pour la confection des repas. A établir seul ou en famille, pour une semaine ou un mois, ça évite bien souvent de tomber dans la routine et permet de faire plaisir à tout le monde si le choix est décidé en commun. Du coup pour la deuxième partie de l’équation, à savoir réaliser une liste des courses, c’est bien plus facile à faire.

Les 5 règles de base

  1. Établir les menus à l’avance
  2. Tenir compte de son stock de provisions. Quand on prépare sa liste des courses, avant d’indiquer les ingrédients sur la liste, il faut penser à vérifier le stock d’ingrédients au congélateur et dans le placard d’épicerie pour ne pas en acheter plus que nécessaire.
  3. Dresser une liste de courses
  4. Faire les courses directement après un repas. C’est vraiment le truc qui permet d’éviter les tentations. En n’ayant plus faim, on a alors moins envie de petits extras qui feront augmenter la note finale.
  5. Fait maison plutôt que plats cuisinés – alimentation, mais aussi entretien et hygiène.
carrefour market
Les supermarchés sont les endroits idéaux pour faire ses courses essentielles, mais aussi superflues !

5 règles pendant les courses

  1. Faire attention aux trajets. A quoi bon faire de nombreux kilomètres pour économiser quelques euros et les perdre en consommation d’essence. Il faut rationnaliser ses déplacements qui feront pas mal économiser. Par exemple, on peut faire les grosses courses de produits secs (pâtes, riz, sucre, céréales…) et produits d’hygiène une fois par mois et acheter tout ce qui est périssable et produits frais (viande, poisson, fruits et légumes) une fois par semaine ou tous les 10 jours, le plus souvent dans des commerces spécialisés.
  2. Comparer les prix au litre ou au kilo. C’est le moyen le plus rapide de comparer les prix entre deux produits. Il s’agit d’une mention obligatoire dans les commerces. Ça ne prend donc pas trop de temps.
  3. Aller au moins cher. D’un commerçant à l’autre, d’un supermarché à l’autre les prix ne sont pas les mêmes. Attention les supermarchés n’ont pas forcément les prix plus bas que les détaillants spécialisés. Vous auriez bien des surprises en comparant tous les prix. Par contre, on va au moins cher tout en ne sacrifiant pas la qualité. C’est là qu’il faut faire jouer toutes les promotions et tous les bons de réduction possibles.
  4. Consommer de saison. Les prix des fruits et légumes varient énormément en fonction des saisons. En choisissant des fruits et légumes du moment, leur prix sera moins cher car ils seront disponibles en grande quantité. Il faut donc revenir aux cycles des saisons, et ne plus manger de tomates en hiver par exemple.
  5. Se fixer un budget à respecter. Le budget alimentation se calcule dans le budget global du foyer, en fonction des revenus et des dépenses fixes.

Deux techniques pour respecter son budget quoiqu’il arrive pendant les courses :

  • Le calcul approximatif avant de partir aux courses: à partir de la fameuse liste des courses et en connaissant les prix habituels des produits, on arrive alors à déterminer le montant approximatif des courses à réaliser. Il reste alors à ajuster les menus si le montant dépasse celui prévu initialement.
  • Les adeptes de la scannette: de nombreux supermarchés proposent la scannette. Elle permet de connaître en temps réel (sans calculatrice à la main) le montant des courses. Cela permet alors d’ajuster les achats si le budget est dépassé : prendre des pâtes sèches au lieu de pâtes fraîches, juste une boite de 6 œufs au lieu d’une de 12 etc.
    Et pour être certain de ne pas dépasser le budget à respecter, on peut aller plus loin en oubliant sa carte bancaire et en prenant juste le montant nécessaire en espèces.
calculatrice
La calculatrice, meilleure alliée des budgets serrés

Nouvelles habitudes pour économiser

Si on mange des aliments moins chers, la facture est forcément moins salée. Ceci ne veut pas forcément dire que l’on mange moins bien, même si parfois cela signifie de devoir changer ses habitudes : moins jeter, cuisiner plus souvent et apprendre à stocker.

Economies éco-responsables : les trucs de Zéro-Déchets

La philosophie ZD (Zéro-Déchets) cherche à réduire au maximum le gaspillage, et par conséquent faire des économies en étant positif pour l’environnement. En plus d’éviter le pré-emballé, on peut aussi s’organiser pour cuisiner au max les produits qu’on achète. Et réutiliser le même aliment sur plusieurs repas différents, par exemple une grosse citrouille peut être consommée en gratin et en soupe sur 2 repas différents, et on peut même la décliner sur la même semaine en cupcakes…

Les amateurs de cuisine prennent l’habitude de valoriser chaque produit dans son intégralité, permettant ainsi d’éviter de jeter et donc de gaspiller de l’argent. Par exemple pour les poireaux : les blancs pourront être dégustés en vinaigrette tandis que le vert des feuilles pourra finir dans une soupe. Il n’y a donc aucun gaspillage. Cela permet vraiment d’économiser sur son budget alimentation.

steak frites
Le steak-frites n’est pas forcément le plat le plus économe ! En mangeant moins souvent de viande, notre portefeuille nous remercie, mais aussi notre santé et la planète !

Économiser en changeant ses habitudes alimentaires

Modifier sa manière de s’alimenter, changer au fil du temps sa façon d’envisager ses repas, permet d’établir des habitudes réelles et durables pour réduire son budget alimentation.

Ceci passe notamment par une baisse de la consommation de chair animale, et des plats tout prêts à consommer.

Devenir flexitarien

La viande étant assez coûteuse, la remplacer par d’autres aliments permet de diminuer drastiquement le budget alimentaire. Elle peut être remplacée par d’autres sources de protéines moins onéreuses :

  • En protéines d’origine animale, on pourra remplacer la viande blanche et la viande rouge par l’œuf ou du poisson.
  • En protéines d’origine végétale, on pourra remplacer la chair animale par les légumineuses telles que les lentilles (vertes, blondes ou corail), les pois chiches, les haricots secs, les pois cassés, la spiruline etc …

Favoriser le fait-maison en cuisine

  • Élaborer des plats maison, c’est valable pour les repas en famille à la maison mais aussi pour les paniers-repas à emporter pour le repas du midi lors d’une journée de travail ou d’école. Sans oublier les préparations sucrées ou salées consommées lors du petit-déjeuner, d’un encas, le goûter des enfants… De plus c’est plus souvent bien plus consistant et nutritif. Du coup, très vite les économies se font ressentir.
  • Choisir les produits bruts, c’est ce que les amateurs de cuisine privilégient. En plus ils sont bien moins chers que les produits industriels. Avantage non négligeable, on maîtrise mieux ce qu’on mange et c’est souvent plus nourrissant. C’est l’occasion de se lancer dans les confitures ou la lacto-fermentation…

Le fait-maison, c’est aussi le ménage et les cosmétiques

  • Cela passe par la cuisine, mais aussi par la réalisation d’un potager ou avoir un poulailler, pour les chanceux avec un jardin à disposition.
  • On peut aussi réaliser des économies substantielles dans sa salle de bains en en adoptant les codes du Zéro-Déchets : on opte pour les savons et shampoings solides, on troque le jetable contre le lavable
  • L’entretien de la maison est aussi un poste de dépenses compressible, en remplaçant les produits habituels par du savon noir et du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude, la lessive au lierre ou à la cendre, les tawashi remplacent les éponges…

Stocker pour économiser : utiliser le congélateur

Le congélateur peut être un vrai allié pour faire des économies :

  • Les achats en gros: lors de promotions faites sur les achats en gros, le congélateur peut venir à la rescousse pour conserver les aliments. Cela permet ainsi de ne pas tout consommer tout de suite, mais d’étaler sur le temps et donc diminuer les budgets suivants.
  • Les restes de repas : garder de côté des plats dont on a surestimé les quantités mangées. On n’est pas à l’abri d’avoir moins faim que prévu, ou avoir mal calculé les doses lors de la confection d’un repas. Cela évite donc le gaspillage.

Les astuces pour économiser suivant son profil

Les grandes règles sont valables pour tous, avec certaines adaptations à prendre en compte suivant son profil de consommateur.

Pour les acheteurs compulsifs

Ils ont du mal à se limiter dans leurs achats, du coup on pourra leur conseiller de choisir :

  • De faire leurs courses au drive. En faisant leurs courses sur Internet avant d’aller les chercher au magasin à un autre moment de la journée, ils verront ainsi le panier se remplir au fur et à mesure, ce qui permet de suivre le budget de près, et ils seront moins tentés par les extras.
  • Opter pour les paniers de producteurs. Que ce soit en AMAP ou bien auprès d’une coopérative de producteurs, cela permet d’avoir pour un budget prévu en avance la quantité prévue pour un foyer. Il faut cependant pouvoir s’adapter aux paniers reçus : difficile de manger les poireaux du panier si on n’aime pas ça !

Pour les éco responsables

Ils auront tendance à privilégier le vrac. En effet ce service proposé par de plus en plus de magasins nous permet de ne prendre que la quantité strictement nécessaire, ou de profiter des baisses de tarifs temporaires pour stockage au congélateur ou en bocaux et du coup le budget s’en fait ressentir. Attention toutefois suivant les enseignes le vrac peut être plus cher que le pré-emballé. On n’oublie donc pas la 1ère règle de base : comparer les prix au litre ou au kilo.

Pour ceux qui habitent près de producteurs

Les achats en direct avec les producteurs, que ce soit de viande, de fromage ou de fruits et légumes sont gages non seulement de qualité mais aussi d’économies. Le circuit court permet d’avoir des prix plus bas que ceux des commerces classiques. Si le commerçant est un peu loin, faire du covoiturage avec d’autres personnes intéressées également par ces produits peut être une solution pour économiser.

Utiliser des sites et des applications anti gaspillage alimentaire ou de cashback

Il existe des applications anti-gaspillage, qui permettent d’acheter des paniers avec des denrées présentant des dates limite de consommation très courtes voire du jour. Cela permet d’avoir de belles opportunités pour certains produits. Il est en revanche nécessaire de cuisiner ou consommer rapidement ces produits. C’est le cas de Zéro-Gâchis, Optimiam ou Frigo Magic pour n’en citer que quelques-unes…

site web shopmium
Site web de shopmium. Il s’agit d’une application faisant profiter ses utilisateurs de toutes les offres de remboursement des marques partenaires.

Pour le cashback, certaines applications ou commerçants reversent un pourcentage des achats réalisés via leur plateforme ou même des offres de remboursement. On parle de Shopmium, de Quoty ou encore de Coupon Network, un site de bons de réduction gratuits à imprimer. Cela permet du coup de bénéficier d’une petite cagnotte intéressante. Attention toutefois de ne pas être tenté d’acheter plus que de raison pour faire augmenter la cagnotte !

Vous avez aimé ? Partagez à vos amis !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne : 5,00 de 5)
Loading...

Économiser sur les courses et bien manger : l'avis d'eKonomia

eKonomia - la finance du quotidien
Pour faire des économies sur l'alimentation, il faut penser différemment

Pour faire des économies sur les courses, il est préférable d’être méthodique, d’être attentif aux prix, de privilégier les circuits courts et surtout d’adopter un certain art de vivre à la maison Il n'y a pas que les promotions et les bons de réduction dans la vie !

En utilisant certaines astuces simples on peut tout à fait arriver à la liste de courses ultime, celle qui vous fait économiser de l’argent dans les magasins et gagner du temps à la maison dans la réalisation des repas.

Le budget alimentation est un budget à ne pas négliger, notamment au niveau de la qualité des ingrédients choisis. Plus de qualité alimentaire peut engendrer souvent la baisse d’un autre budget, celui de la santé. En mangeant équilibré et en faisant le plein de vitamines et minéraux contenus dans les aliments frais, les petits maux du quotidien seront nettement moins nombreux, et les passages chez le médecin et à la pharmacie également.

Suivez-nous sur facebook

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. La responsabilité des auteurs d'eKonomia ne pourrait être retenue en cas de mauvaise décision financière résultant des informations publiées en ligne.



Forum : participez à la discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas encore de commentaires...


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer