Rachat de crédit interdit bancaire – Fiché banque de France

Par , publié le et mis à jour le

Quand on veut faire un rachat de crédit en étant interdit bancaire, il faut tout d'abord en parler à son conseiller bancaire. En deuxième recours, passer par un courtier spécialiste du surendettement pour faire jouer la concurrence. Finalement, le plus difficile, tenter le défichage.

Rachat de crédit interdit bancaire
Rachat de crédit pour ceux qui ne peuvent plus faire de crédit
  1. Les 4 étapes pour obtenir un rachat de crédit
  2. Comment faire un rachat de crédit interdit bancaire ?

Les 4 étapes pour obtenir un rachat de crédit

Vous êtes interdit bancaire, vous remboursez tout les mois plus d’argent que ce que vous n’en gagnez ? Pour vous sortir de ce mauvais pas, vous pouvez opter pour un rachat de crédits FICP. Mais attention ! Il s’agit sans doute d’un parcours du combattant, il est inutile d’avoir trop d’espoirs si on ne s’y est pas pris à l’avance. Il est donc possible de sortir d’une situation de surendettement et de fichage banque de France, si on arrive à obtenir un rachat de crédit. Le tout est de trouver le bon courtier, comme partout ailleurs, il y en a des bons et des mauvais. Pour renégocier ses crédits et en résumé, il faut :

  1. tenter de renégocier un à un ses crédits avec les établissements à qui on doit de l’argent. Ceci peut permettre le défichage
  2. contacter notre banque pour un rachat de crédit si la renégociation au cas par cas ne marchait pas
  3. En dernier recours, passer par un courtier, qui prendra en charge votre dossier.

Il est donc possible de s’en sortir, si vous dialoguez, le plus possible. N’ayez pas peur de poser des questions, les conseillers sont là pour vous aider. Personne n’a intérêt à vous mettre à la rue, tout le monde veut récupérer son argent !

Comment faire un rachat de crédit interdit bancaire ?

Venons en au rachat de crédit : beaucoup de sociétés proposent des rachats de crédits, quels qu’ils soient. Ces rachats de crédit n’ont qu’un seul but : rallonger le temps de remboursement afin de faire baisser le remboursement mensuel. Si vous deviez sur 5 ans 1000 euros par mois, maintenant vous allez devoir sur 10 ans ­600 euros par mois, par exemple. Alors oui, vous remboursez moins par mois, mais pendant plus de temps.

comparateur rachat de crédits

Lorsque nos dettes sont trop dures à rembourser tout les mois, le rachat de crédits est la seule solution. Allonger le temps de remboursement permet d’améliorer sa qualité de vie, en attendant des jours meilleurs. Et puis, même si on rallonge le temps, peut-être qu’on pourra le rembourser plus tard en anticipé, pour ne pas payer des sommes astronomiques en intérêts ?

Dans le monde du rachat de crédit, il existe de tout, des charlatans et des pros. Il faut en général avoir recours en premier lieu à sa propre banque, même si vous êtes interdits bancaires, fichés banque de France. Ce n’est que si  la banque vous refuse qu’il faut avoir recours à ces organismes.

Conseils avant de faire un rachat de crédit fiché Banque de France

Le « rachat de crédits » n’élimine donc pas l’endettement, mais il le rend plus facile à vivre au quotidien.

  • Il ne faut pas s’arrêter aux TAEG (taux annualisé effectif global), mais aussi regarder le coût total, principalement à cause des assurances ou frais de dossier.
  • Regarder les garanties proposées : pouvez vous rembourser de façon anticipée ? Pouvez-vous ne pas rembourser pendant un mois ou deux en cas de pépin ?
  • Il n’est pas nécessaire de changer de banque pour un rachat de crédits (également appelés « regroupement de crédits »).

Si vous passez par un courtier plutôt que par une banque, suivez les conseils de l’AFIB, l’association française des intermédiaires bancaires :

  • Il faut s’assurer que les tarifs du courtier sont clairement affichés à l’entrée du bureau
  • Il faut s’assurer que le courtier possède bien les mandats des banques pour pouvoir assurer son activité, et ne pas hésiter à lui demander de vous en montrer.
  • Ne jamais rien payer avant d’avoir reçu son prêt
  • Toujours exiger une offre de prêt détaillée de la banque qui a mandaté le courtier
  • Il faut vérifier si le courtier est membre de l’AFIB.

L’association française des intermédiaires bancaires possède un code de déontologie que tous ses membres ont du signer. L’agrément d’un membre de l’AFIB est valable 1 an à partir du 1er juin et doit être renouvelé tout les ans.

Pour vérifier si l’agrément de votre courtier est toujours valide, on peut consulter le site de l’ORIAS, en renseignant dans leur moteur de recherche les informations du courtier.

Le rachat de crédit FICP

Si vous avez lu mon article sur  « comment avoir un crédit si on est interdit bancaire », vous savez déjà plus ou moins à quoi vous en ternir. Lorsque l’on est interdit bancaire, que plus aucune banque ne veut vraiment discuter avec nous et qu’on ne peut pas attendre les 5 ans nécessaires pour être défiché du FCC ou FICP, il est très difficile d’obtenir un rachat de crédit. Idéalement, avant de se retrouver en situation de surendettement et d’interdit bancaire, il aurait fallu faire un rachat de crédit.

Il existe donc plusieurs organismes financiers qui s’occupent des interdits bancaires et des fichés banque de France. Faire un rachat de crédit, même fiché, est une solution vue d’un bon œil, pour peu qu’on aie un revenu fixe : le RSA pourrait faire l’affaire, les allocations familiales de la CAF aussi. Allez, au doigt mouillé, 1% de chances si on a une très bonne relation avec sa banque et de bonnes perspectives d’emploi.

Il existe un autre avantage à ne pas trop négliger : un regroupement de crédits (ou  rachat) permet de ne plus avoir qu’un seul interlocuteur, une seule entité à rembourser. C’est autrement plus facile à gérer. De plus, un rachat de crédits pour interdit bancaire peut même permettre de retirer des fichages comme le FICP ou le FCC : il faudra toujours rembourser les dettes qui ont provoqué ces fichages, mais c’est négociable avec l’organisme qui rachète vos crédits.

Les études menées par les établissements proposant des rachats de crédit sont gratuites : elles ne peuvent pas vous réclamer de l’argent si vous décider finalement de ne pas faire un rachat de crédit où si votre dossier à été refusé. C’est la loi qui le dit, article L321-2 : « Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent loi ».

Il est évidemment beaucoup plus simple d’obtenir un rachat de crédit si on est propriétaire de son logement plutôt que locataire : je ne conseille pas en tout cas de mettre son logement en hypothèque pour de simples crédits à la consommation (qui sont responsables de l’écrasante majorité des situations de surendettement), ça serait dommage. Le rachat de crédit hypothécaire n’est à faire qu’en dernier recours, sincèrement.

Beaucoup d’organismes de crédits connus proposent le rachat de crédits, et des simulations en ligne. Je vous conseille d’aller voir sur les sites de Cofinoga, de Sofinco, de Cofidis et ainsi de suite, et d’effectuer des simulations, ça ne vous coûtera rien et vous serez vite fixés sur ce qu’il sera possible de faire au niveau des durées maximales de remboursement, des minimums à rembourser par mois, des garanties…

Renégocier un à un ses crédits

On peut, pour les plus courageux, tenter de renégocier un à un ses crédits. Allez voir les établissements à qui vous devez de l’argent, et exposez votre problème, avant d’avoir recours à un rachat de crédits. Ils peuvent être réceptifs à une renégociation de remboursement, et ça vous coûtera moins cher que de passer par un organisme intermédiaire ou un courtier. C’est ma solution préférée, d’autant plus que les banques apprécient d’être prévenues à l’avance, plutôt que d’être mises devant le fait accompli.

La majorité des grandes banques commerciales en font. Ils auront toujours un taux avantageux, et puis, c’est votre banque la mieux placée pour vous conseiller, même si vous êtes fichés banque de France. Le mieux, comme dit au début de l’article, étant d’avoir recours à eux avant de se retrouver en situation d’interdit bancaire. Oui, c’est dur d’anticiper.

Vous avez aimé ? Partagez l'article avec vos amis !

Rachat de crédit interdit bancaire – Fiché banque de France : notre avis

eKonomia - Prêt et crédit
Avant de tomber dans l'interdiction bancaire, il faut renégocier un à un ses crédits en cours.

Si on a encore la possibilité de faire un rachat de crédit, en étant notamment propriétaire de son logement, c'est le moyen de s'en sortir en attendant de jours meilleurs.

En allongeant la durée de remboursement, les mensualités sont plus petites! Pour les cas les plus graves, il est également possible de faire une simulation de rachat de crédit ou de passer par un courtier spécialisé. En dernier recours, il faut saisir la Banque de France si on vous refuse carrément l'ouverture d'un compte bancaire. La banque sera alors obligée de faire un compte bancaire spécial.

Suivez-nous sur facebook



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. billon dit :

    Tel pas réussi a envoyé mail apparemment
    Bonjour, Dans une indivision ( fratrie) y a t il des possibilités d’ emprunt (10 000 /20 000 euros petite somme) pour rénover une habitation qui est louée et qui a une bonne capacité de remboursement,bien qu’ un des membre de cette fratrie a été obligé de déposer en 2014 un dossier de surendettement, suite à une escroquerie prouvée par un ‘ami’ (hors fratrie, bien sûr)( effacement de dettes par la banque de France mais conservation de sa carte bleue et chéquier)Y a t il une solution?en empruntant en « sous fratrie « ?sans la personne en surendettement.Ou autre solution quel organisme?Quel banque? Quel recours?Cela « décoincerait »la situation pour éviter que la maison ne s’ abîme et ne soit plus louable, conduisant à la catastrophe!
    Cordialement

  2. BACHEVEN dit :

    Bonjour,
    Suite à retard de paiement d’un crédit à la consommation avec la Banque Postale j’ai été fiché FICP. La dessus c’est rajouté une interdit bancaire pour un chèque sans provision de 30€. le souci est que je souhaite faire un rachat de crédit, car j’ai une poste intéressant (Cadre dans une entreprise. toute les portes e referme et je ne peux réaliser mon projet afin d’allégé mes mensualités. Pouvez vous m’orienter afin que je puisse faire un rachat de crédit?
    Merci par avance,
    Bien cordialement,

  3. HERY dit :

    Hé bien en voilà des explications claires et précises. Par contre,vous ne dites mot concernant l’âge de celui qui fait la demarche de rachat.
    Mon cas est le suivant:J’ai contracté des prêtes travaux et révolving auprès de cofinoga, franfinances, sygma et Credit Moderne(CETELEM).
    A l’époque j’avais un revenu supplémentaire qui m’accompagnait.Depuis septembre 2015 plus de cette recette et je me, retrouve avec des pélèvements en nombre s’ajoutant aux charges obligatoires.le Credit Mutuel ne me fait aucun cadeau et des rejets s’additionnent chaque mois.Refuse de me faire un rachat.J’ai 73 ans. Retraité avec 1.650 €.
    J’en ai pour 48 000 € dettes au total quand bien même un réajustement de certains créanciers.Je suis propriétaire d’une villa classée Immeuble, mes enfants ayants légalisés leur part de maman par acte notarié. Les Deux appartements au sous sol et moi j’occupe le haut.
    Selon vous, comment je puis m’en sortir pour un rachat de cette somme.Crédit moderne…17.000 € puis…925 € et 4.700 € Cofinoga 14.000 € Franfinance 10.200 € Sygma 700 €.Ge money 1.650 € C Mutuel 1.850 €

  4. dav dit :

    bonjour,suite a une separation avec une personne non solvable,tous les credits en cour me sont demander,je suis ficher a la banque de france,je n est pour l instant aucun retard de remboursement,je rembourse 626euros par mois pour un montant total de 44500 euros,pouvez vous m aider a trouver une solution,courtier,banque,etc…. Je suis en CDI de plus de 20 ans,j aimerais tourner la page,de cette separation ainsi que tous ces credits et en avoir qu un seul

  5. cadario dit :

    bonjour
    je recherche de toute urgence un organisme ou courtier pour que je puisse faire un rachat de credits tres urgent
    avez vous des solutions ou un nom dorganimes svp
    merci

  6. cruchaud dit :

    Bonjour, je suis fiche banque de franque pour d’ancien crédit pour ma maison je suis à jour
    dans mes mensualités.Ma voiture est mort je dois en racheter urgemment,je suis frontalier et gagne relativement bien ma vie.Je pensais que de mettre en gage ma maison suffisait pour obtenir un prêt de EUR 14 000.–
    l’argent peut-etre viré directement sur mon compte suisse.
    Je n’arrive pas obtenir de prêt car cela fais moins d’un an que je suis ou je travail, en suisse je n’ai pas poursuite et faillites.
    J’ai choisi une Renault ZOE électrique peut etre que je fais une erreur.
    Merci pour une réponse rapide,s car en ce moment je suis à pied.
    Cordialement

  7. BOURDON dit :

    Ces personnes de ce service ne sont pas du tout aimable;
    Elles exigent de moi le montant de 3300 euros sur 10 mois à raison 300,00 euros le mois chose qui m’est impossible de rembourser. en plus de cela je n’ai aucun support papier qui me certifie du montant de cette créance.
    Ce matin elle m’a donné jusqu’au 21 juin pour avoir une réponse de cette offre de remboursement que je devrai lui signifier par appel téléphonique sinon elle a parlé de passer mon dossier devant une commission pour mauvaise foi. Que dois-je faire ? Que me conseillez vous? Quand on connaît le monde des arnaques.

    J’attends impatiemment votre réponse.
    Linou

  8. BOURDON dit :

    Bonjour,
    j’habite en guyane et votre article est très intéressant pour trouver une solution à ces ennuis qui m’arrivent.
    je voudrais vous faire part de mon problème et trouvez une solution, j’ai un crédit de 252 euros qui se termine en 2017 prélevé directement sur mon salaire qui est de 1 700 euros par contre je rembourse des agios et frais de découvert pour une première banque qui est le crédit agricole. Cela fait plus de 10 ans que je ne suis plus à la BFC qui est devenu LCL sans avoir reçu de courrier de cette banque je reçois l’appel d’un service de recouvrement de la paris qui m’interpellent sur des agios et frais de découvert et de chèques impayés à remboursert

  9. gauthier dit :

    Bonjour,je constate que ma situation est bien égal à tout ce que j’ai lu sur votre site.
    accidents de la vie , études des enfants , et voilà plus de découvert autorisé des agios faramineux,des crédits que je ne peux plus assumer ,pas encore fiché mais sa e serai tarder ,je ne sais plus que faire ni ou m’adresser cetelem à refusé le regroupement de crédit car j’ai eu des impayés .Merci de bien vouloir me donner des conseils ,une direction à suivre ,je n’aie plus de solutions.Courage à tout ceux qui sont dans mon cas .

  10. DIDI97 dit :

    Bonjour
    J’ai 38500 euro de crédit et fiché FICP .J’ai 4300 euro de revenue. je veux faire un rachat car c’est impossible en France .Quel organisme financier européen ou ailleurs peut m’aider? car je pense avoir assez de revenue pour faire un crédit avec des mensualité de 500 à 800e .

  11. Joseph dit :

    j’ai un dossiet de rendettement depuis plusieurs années, je pars bientôt à la retraite
    pourais-je faire une demande de faillite

  12. aud1984 dit :

    Bonjour,
    Je suis BDF pour un dossier de surrendettement depuis 2 ans et pour 8 ans. Cependant, avec mon ami je souhaiterai faire un pret pour acheter un appartement avec lui. J’ai réussi à mettre de l’argent de coté (2 000€).
    Pensez-vous que cela soit possible ?
    Quelles solutions existent ?
    Dans l’attente de votre retour.
    Cordialement,


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer