Crédit fonctionnaire : quel organisme de prêt choisir ?

En étant fonctionnaire, la sécurité de l’emploi procure des avantages face à la demande de crédit. Ainsi, des organismes dédiés proposent des crédits auto ou des prêts immobiliers spécialement étudiés pour les travailleurs de la fonction publique. Mais cette facilité à obtenir un crédit à un revers : les fonctionnaires sont les travailleurs les plus endettés.

Réunion de ministres fonctionnaires
La sécurité de l'emploi peut mener à bien des imprudences en matière de crédit.

Par , à jour le

Sommaire

  1. Banques pour fonctionnaires
  2. Crédit immobilier pour fonctionnaire
  3. PTZ et fonctionnaire : crédit à taux 0 de la fonction publique
  4. Les Prêt Aidés pour fonctionnaires
  5. Crédit auto
  6. Rachat de crédit pour fonctionnaire FICP
  7. Crédit pour les contractuels de la fonction publique ?

Les fonctionnaires ont en général des revenus modestes, au vu de leurs qualifications, mais ont l’immense avantage d’avoir un emploi à vie. Le crédit est ainsi un outil financier particulièrement adapté quand on travaille dans la fonction publique.

La principale force du « crédit fonctionnaire » est de simplifier un prêt sur de plus longues durées. Une banque prête plus facilement quand elle sait que l’emprunteur ne risque pas de perdre son emploi jusqu’à la retraite. Là où un crédit sur 30 ans aurait peut-être refusé à un employé « classique », il sera sans doute accepté pour un fonctionnaire.

Banques pour fonctionnaires

Il existe trois grands acteurs de la finance dédiée aux travailleurs de la fonction publique, chacun avec ses forces et ses faiblesses, selon le profil de l’emprunteur. Toutes connaissent très bien les différents métiers et sauront conseiller au mieux le fonctionnaire désireux d’obtenir un crédit.ce

Leurs offres sont complètes, du crédit immobilier au prêt personnel, en passant par le crédit renouvelable, mais ne sont pas forcément compétitives face aux autres organismes de crédit.

Casden Banque Populaire
Casden Banque Populaire

CASDEN, Banque Populaire

A l’origine, CASDEN était une banque coopérative dédiée aux enseignants, la « Caisse d’aide sociale de l’Éducation nationale ». Elle fait partie aujourd’hui du réseau Banque Populaire, et s’est ouverte à toute la fonction publique.

Ses sociétaires bénéficient d’un système de points, attribués en fonction de l’épargne de ses clients. Plus on épargne beaucoup et longtemps, plus on gagne des points. Ces points permettent ensuite d’obtenir des crédits à des taux plus avantageux. Ces points sont transmissibles, pouvant être obtenus via ses parents ou ses enfants.

En s’appuyant sur la Banque Pop, CASDEN propose ses services partout en France.

BFM, Banque Fédérale Mutualiste
BFM, Banque Fédérale Mutualiste

BFM, Banque Fédérale Mutualiste

La BFM est le penchant de la Société Générale pour les fonctionnaires, les « agents du secteur public », et semble proposer des offres très intéressantes : prêts à taux préférentiels et assurance à coût réduit, caution de crédit immobilier et solutions d’épargne.

Profitez de toute l’offre de Société Générale et des avantages proposés par la Banque Française Mutualiste, plus d’1,2 million de clients nous font déjà confiance.

Je pense que cet ancien extrait du site de la BFM est clair et précis ! Le prêt fonctionnaire de la Banque Fédérale Mutualiste n’est rien d’autre qu’un produit de la Société Générale, avec conseils personnalisés, avec des offres dédiées au personnel militaire, hospitalier ou enseignant.

Ce qui va déterminer les avantages de prendre un « Crédit Fonctionnaire » à la SocGen seront les gains que l’on peut obtenir en ne payant pas de frais de dossier, en ayant une assurance qui ne soit pas hors de prix, et de pouvoir bénéficier des avantages associés aux prêts PAS, comme le droit aux APLs, Aide Personnalisée au Logement.

En outre, chaque agence de la Société Générale ayant au moins un conseiller BFM, il est plus facile d’obtenir un rendez-vous proche de chez soi avec un interlocuteur en chair et en os.

Crédit Social des Fonctionnaires
Crédit Social
des Fonctionnaires

Le Crédit Social des Fonctionnaires

L’association CSF (Crédit Social des Fonctionnaires) est une association 1901, créée en 1955 pour aider les fonctionnaires, qui n’avaient bien souvent pas de caution, à obtenir un crédit. L’association vise donc à apporter avant tout une solution de cautions pour les plus jeunes ou les plus modestes des fonctionnaires, grâce à un système de cautionnement mutuel.

Depuis lors, l’association a su se développer et apporte des solutions complètes aux différents problèmes financiers qu’un fonctionnaire peut rencontrer tout au long de sa vie. En 50 ans, ce sont 2 millions de fonctionnaires, de personnes qui ont une mission de service public qui ont adhéré au CSF, selon leur argumentaire commercial.

Le Crédit Social des Fonctionnaires est une association loi 1901 qui agit ainsi comme un courtier, en recherchant auprès des différentes banques la meilleure solution pour le financement des projets de ses membres.

De plus, les nombreux partenariats tissés avec les acteurs de la fonction publique permettent au CSF de proposer des avantages dédiés. Présent dans les principales villes de France, le CSF dispose de peu d’agences, mais de nombreux « points rencontre » (sur rendez-vous), où il est possible de rencontrer un conseiller.

Le CSF est principalement tourné vers les plus pauvres ou les plus jeunes des fonctionnaires, ceux qui ont la chance d’avoir des revenus plus conséquents ont plus d’avantages à passer par une institution bancaire plus classique, qui de toute façon verra toujours d’un bon œil la sécurité de l’emploi qu’un fonctionnaire présente comme garantie.

En 2014, CRESERFI, « Crédit et Services Financiers », filiale du CSF spécialisée dans le financement, obtient l’agrément de l’ACPR en tant que société de financement. Ceci l’oblige à une plus forte exigence de qualité. Il faut dire ici que le CSF n’avait pas très bonne presse avant cet agrément, proposant des taux variables qui pouvaient provoquer bien des problèmes aux emprunteurs lorsque les taux remontaient. Désormais, avec des taux fixes historiquement bas, les taux variables ne se justifient plus.

Les enseignants ont une institution bancaire rien que pour eux : le Crédit Mutuel Enseignant. Il s’agit d’une offre du Crédit Mutuel, à consulter préférentiellement si on est enseignant, et à mettre en concurrence, toujours, avec les autres sociétés de crédit.

Crédit Fonctionnaire : tout ce qu’il faut savoir
La sécurité de l’emploi peut mener à bien des imprudences en matière de crédit.

Crédit immobilier pour fonctionnaire

Les trois principales institutions de prêt spécialisées dans la fonction publique proposent bien sûr toutes des offres de crédit immobilier.

CASDEN propose, comme partout, un crédit immobilier à taux fixe, qui permet de financer un projet immobilier jusqu’à 1 000 000 euros (au-delà, il faut une étude particulière) et sur 300 mois au maximum, sans hypothèque ou de demande de garantie particulière la plupart des cas.

Mais comme énoncé précédemment, pour bénéficier pleinement de ses avantages, il faut être client depuis de nombreuses années ou avoir des parents qui le sont, désireux de transmettre leurs avantages… En utilisant le système de points, on peut obtenir un prêt pouvant baisser de plus de 0,5% de TAEG.

Le CRESERFI propose lui aussi des taux fixes, ayant abandonné les taux variables (trop problématiques et plus assez rentables) depuis quelques années maintenant. On ne l’oublie pas, le CSF dont dépend le CRESERFI fonctionne surtout comme un courtier, mais propose un accueil personnalisé face aux banques. Il est possible d’obtenir un prêt immobilier par leur intermédiaire, même sans apport.

Finalement, la BFM peut proposer des assurances emprunteur avantageuses, selon leur site. Ceci est certainement vrai lorsque l’on ne souhaite pas avoir trop de soucis à choisir une assurance emprunteur nous-mêmes, mais nous ne conseillons pas de se reposer sur la seule offre de BFM. Aujourd’hui, il est possible de mettre en concurrence toutes les assurances emprunteur. Finalement, le principal avantage à nos yeux réside plutôt dans la possibilité de cautionnement du prêt par sa mutuelle, si par bonheur 1) on en a une, 2) elle fait partie des sociétaires de la BFM.

PTZ et fonctionnaire : crédit à taux 0 de la fonction publique

Sous certaines conditions, de revenus notamment, l’état peut accorder des crédits immobiliers à taux zéro. Ces crédits sont attribués en complément d’un autre crédit, ils ne peuvent pas financer la totalité d’un projet immobilier.

Les agents du secteur public ne sont pas particulièrement avantagés par rapport aux autres demandeurs de crédit. Il n’existe pas de prêt à taux zéro spécifiquement pour les travailleurs de la fonction publique.

Ainsi, aujourd’hui, les conditions sont pour bénéficier d’un PTZ, qu’il soit national ou d’une collectivité territoriale sont les mêmes pour tout le monde, fonctionnaires ou pas. Il n’est donc pas nécessaire de passer par une banque « spécialisée » fonctionnaire pour en bénéficier.

Que ce soit CASDEN, BFM (par l’intermédiaire de la Société Générale) ou le CSF, tous ces organismes permettent d’obtenir un PTZ, prêt à taux zéro.

Les Prêt Aidés pour fonctionnaires

En plus du désormais classique PAS, Prêt d’Accession Sociale que l’on retrouve dans toutes les banques ou presque, le groupe CSF propose des prêts aidés plus spécifiques, souvent destinés à une catégorie de fonctionnaires en particulier. Il s’agit du Prêt Avantage Partenariat, exclusivement réservé aux agents dotés d’une convention de partenariat.

Par exemple, en 2018, nous avons les fonctionnaires de l’INSERM, qui bénéficient d’un Prêt d’Aide à l’Installation, pouvant aller jusqu’à 3800 € avec un taux de 0%.

Ces partenariats ne sont pas une exclusivité du CSF, le mieux étant de se rapprocher de son employeur pour connaître les partenaires bancaires où il est possible d’obtenir une aide.

Crédit auto

Le plus important des crédits à la consommation est aussi le plus concurrentiel. Toutes les sociétés de crédit proposent des taux très compétitifs. Ici, les avantages proposés par les organismes spécialisés « fonctionnaires » sont encore plus minces qu’ailleurs, mais il s’agit d’un produit qu’aucune institution bancaire ne peut ignorer.

Pour y voir plus clair, nous avons effectué une simulation de crédit auprès des trois principaux acteurs du crédit pour fonctionnaire, et avons comparé au Cetelem, principal organisme du crédit à la consommation en France.

Ainsi, en juin 2018, pour 10 000 euros empruntés à rembourser sur 60 mois, nous obtenons le tableau suivant :

TAEG pour 10 000 euros / 48 moisTAEG pour 20 000 euros / 72 mois
CASDEN client récent (400/500 points)3,46%3,40%
CASDEN 20 000 points0,99%2,10%
BFM2,99%4,99%
Cetelem3,19%3,85%

Je n’ai pas pu comparer le CSF avec les autres sociétés de crédit, le site ne proposant pas de simulation. Seul un exemple est mis en ligne : pour 13 000 euros empruntés sur 60 mois, le TAEG est de 4,80%. Ce taux est largement moins compétitif que ce que propose la concurrence.

On observe ainsi que Cetelem fait jeu égal avec les acteurs principaux du prêt fonctionnaire, si on excepte CASDEN et son système de points, très avantageux.

Les avantages sont à chercher ailleurs que la simple comparaison des taux. Le CSF propose par exemple un partenariat avec un mandataire, permettant d’acheter la voiture tout de suite moins chère. Mais ce partenariat, si on le compare aux tarifs pratiqués par les mandataires, n’est peut-être pas si avantageux que ça. Il faut penser à bien vérifier le modèle souhaité et mettre en comparaison le CSF aux mandataires auto traditionnels. Les différences peuvent être très conséquentes.

rachat fonctionnaire

Rachat de crédit pour fonctionnaire FICP

Le FICP, Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers est tout ce qu’il y a de plus clair : la Banque de France vous a fiché comme étant quelqu’un qui n’a pas pu payer les crédits contractés. Il est dès lors très difficile d’obtenir un autre crédit.

Certains courtiers proposent des solutions de rachat de crédits pour fonctionnaires, qui offrent par leur statut socioprofessionnel de plus grandes garanties d’un remboursement stable dans la durée. Le rachat sera principalement accordé en prenant compte de la somme totale des dettes à racheter ou l’âge, les dépenses mensuelles… Le FICP devra présenter une garantie salariale comme une cession sur salaire : une partie de votre salaire passe directement au remboursement de votre rachat de crédit. .

Officiellement, ni BFM, ni CASDEN et encore moins le CSF ne proposent d’offres dédiées au FICP. Pas de rachat de crédit, ni de simple crédit FICP pour fonctionnaire.

Crédit pour les contractuels de la fonction publique ?

Les contractuels, qui ne sont pas en CDI, les « vacataires », sont les parents pauvres de la fonction publique. Même chose pour les stagiaires et tous les autres personnels non titulaires : les banques, qu’elles soient spécialisées ou non, rechignent à concéder un crédit à des personnes qui ne peuvent pas donner de garanties de pouvoir aller jusqu’au bout de leur période de remboursement.

Ici, les seules possibilités sont les emprunts courts. Il faut penser comme les personnes demandant un crédit en CDD : montants modestes, rapides à rembourser.

Vous avez aimé ? Partagez à vos amis !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 vote(s), moyenne : 5,00 de 5)
Loading...

Crédit fonctionnaire : quel organisme de prêt choisir ? : l'avis d'eKonomia

eKonomia - la finance du quotidien
Les fonctionnaires, grâce à la sécurité de leur emploi, s'endettent facilement.

Il n’y a pas de prêt particulièrement avantageux lorsque l’on est fonctionnaire. En résumé, les trois acteurs du prêt fonctionnaire proposent ces avantages concurrentiels :

  • Le CSF possède des partenariats spécialement négociés avec certains employeurs de la fonction publique
  • La BFM a des accords avec les mutuelles sociétaires
  • La CASDEN a un système de points avantageux pour ses anciens clients.
Ce qui est important pour nous, c’est la présence, ou pas, de bons conseillers bancaires, connaisseurs de la réalité de la fonction publique. Mais rien n’empêche de tomber sur un mauvais conseiller chez la CASDEN et de tomber sur un bon conseiller chez BNP !

Nous le savons, un mauvais conseiller peut faciliter l’endettement d’un fonctionnaire. Pour cela, nous hésitons à conseiller un organisme plutôt qu’un autre. Comme toujours, nous prônons la modération, et suivre à la lettre la règle suivante : ne jamais s’endetter à plus d’un tiers de ses revenus.

Selon la Banque de France, 19% des surendettés sont des fonctionnaires ou agents des services publics.

On voit de plus en plus de publicités proposant des crédits dédiés aux fonctionnaires. Mais la plupart ne sont que des variantes marketing d'un même produit générique, qui n'ont de dédié aux fonctionnaires que le nom. Les grandes sociétés de crédit le font toutes ou presque. Nous avons Cetelem par exemple, qui parle de « crédit fonctionnaire », mais qui n'a rien de spécifique à Cetelem. Ils disent qu'il suffit d'avoir une caution d'une mutuelle de la fonction publique, mais cette caution est valable dans n'importe quelle institution de crédit. Si on veut des avantages spécifiques aux fonctionnaires, il faut regarder du côté des spécialistes.

Suivez-nous sur facebook

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. La responsabilité des auteurs d'eKonomia ne pourrait être retenue en cas de mauvaise décision financière résultant des informations publiées en ligne.



Forum : participez à la discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. m sorbere maryse dit :

    bonjour un prêt au csf j auais voulu savoir est ce que les intérêts sont renbourser si je solde mon credit

  2. Brunet dit :

    Suite et fin:
    Comment rendre efficace un prélèvement de cotisation et de adhésion au csf alors que je les ai juste consulté lors de 2 rendez vous :révoquer l’autorisation de prélèvement que ils se sont fait.
    Une fois que j’ai eu fait la révocation de l’autorisation de prélèvement ma demande auprès de leur service pour ne rien à voir à faire avec eux s’est vue prise en compte…avec lettre d’excuse.

  3. Brunet suite dit :

    ATTENTION ARNAQUE
    2 semaines après avoir mis les pieds dans une agence du CSF pour un prêt éventuel non seulement il se preleve une soit disant cotisation de 22 € mais en PLUS une adhésion de 24 € bien que je n’ai signé Aucun prêt chez eux et bien que j’ai tout arrêté chez eux car leur proposition n’était pas du tout compétitive vu une assurance , des frais de résiliation et des frais de garantie du prêt beaucoup plus élevé qu’ailleurs.

  4. Brunet dit :

    2 visites au csf pour se renseigner sur un prêt EVENTUEL acceuil d apparence sympa ,communication de papiers dont rib GROSSE ERREUR :10 jours après 2eme rendez vous prelevement sur le compte de 22 €! sans avoir signé aucun prêt!
    Cotisation paraît il…
    Visiblement pratique courante du CSF.
    Après examen des conditions du prêt éventuel: les frais de dossiers, les frais de garantie et l’assurance sont particulièrement élevés …

  5. DUBOIS dit :

    Je suis propriétaire d’une maison neuve depuis juillet 2009 et on doit rembourser un crédit jusque 2023. Séparée depuis 2 ans, je rembourse le credit immobilier en versant la quote part de 50% du montant echeance mensuelle de 475 €, soit 238 €
    Comme c’est un bien propre suite à donation du terrain, je voudrais rester dans ma maison
    et donc je dois verser une soulte à mon ex de 50 000 €.
    Je voudrais savoir si je pourrais obtenir un crédit pour rachat de soulte ???
    je travaille en CDD pour l’éducation nationale en tant qu’auxiliaire de vie scolaire et je serai en CDI en 2017. Mon salaire net n’est que de 640 €.
    Si seulement je pouvais rester avec mes 2 enfants dans cette maison, ce serait formidable que je puisse trouver une solution. Mon ex veut tout faire afin que je perde mon bien et il nous fait vivre un véritable enfer. Il ne veut plus payer sa part…
    Merci d’avance pour votre réponse et votre aide

  6. Lila dit :

    J’étais assez contente de mes premiers contacts avec le CSF (accueil, bons conseils). Les choses se sont gâtées quand j’ai voulu avoir des données précises, écrites. Changement de ton radical parce j’ai eu le mauvais goût de demander le TAEG et autres vétilles, sur le mode « si vous ne me faites pas confiance, il faut aller voir ailleurs », « pas de problème, je balance votre dossier à la poubelle », etc. Inutile que je suis allée voir ailleurs !

    Avec le courtier CSF, pour un montant emprunté de 95.000 e, le meilleur taux bancaire proposé était 1,8% (prêt seul)et l’assurance, imposée, gérée par une filiale du CSF, coûtait plus de 6.000 e, et couvrait des choses pas vraiment indispensables. Partout ailleurs, les assurances coûtaient grosso modo 1.500 e de moins. Avec, elles, des caractéristiques permettant de changer éventuellement, dans les 12 mois suivants, car comparables à la plupart des autres. Bref, CSF obtient un taux bancaire intéressant (j’ai fini par obtenir le même, directement, à la même banque, dont je n’étais pas cliente, à l’occasion d’une baisse de taux), mais il se remplit les poches en vous refilant une assurance hors de prix.

    Finalement, j’ai pris un pret CASDEN. depuis janvier 2016, les prêts CASDEN sont ouverts à tous les fonctionnaires (pas seulement l’Education et la Justice). Même taux et conditions avantageuses (cautionnement), parts sociales pour pas bien cher.
    Le CSF, vraiment pas une bonne affaire ! D’ailleurs, rien qu’en allant sur leur site, c’est tapageur, et commercial à fond.

    Bonne chance à tous !

  7. helene dit :

    ne faites jamais de pret au CSF!
    regardez bien l’assurance de prêt.

    arnaque sur l’assurance de prêt qu’il est impossible de changer???? avec la loi Hammon car soi disant pas les mêmes garanties???

  8. de bélie dit :

    les retraites du credit foncier de France sont-ils consideres comme des fontionnaires merci cordialement

  9. FRANCAVILLA dit :

    Bonjour madame, monsieur,
    je suis une ancienne fonctionnaire,( auxilliaire de puériculture).
    j’avais déposé 230fx2= 460f; en 1978.
    j’aimerai savoir la somme que je dispose aujourd’hui.
    je vous remercie,en l’attente de vous lire.

  10. darien jeannine dit :

    Bonjour,je me renseigne pour mon neveu,il travaille dans une mairie comme agent dans
    la police municipale, il est logé dans le privé et paie très cher (900€) par mois, ce
    serait mieux s’il pouvait acheter et mettre ce prix là dans un appartement, à mon avis, mais il n’ose pas faire les démarches car il n’a pas d’argent de côté pour payer éventuellement le Notaire et il dit que ce n’est pas possible.
    Une de mes soeurs et son mari, tous deux fonctionnaires ont acheter un appart en juin 2010 sans rien verser, tout avait été pris sur le crédir pour les remboursements.

    Est-ce qu’il lui serait possible d’acheter son appartement sans apport.

    Avec tous mes remerciements, surtout pour lui, j’attends votre réponse et je lui
    transmettrai.

    merci me darien

  11. ibarissene dit :

    Bonjour,

    J’ai été arrêté pendant 7 mois pour maladie.
    Mon dossier pour l’assurance csf a été rendu complet.
    J’ai repris le travail depuis le 12/03/12.
    J’attends toujours mes indemnités de remboursement de perte de revenu.
    Je téléphone régulièrement au service des interventions des ADE au Csf et on me balade d’une réponse à une autre.
    A ce jour, ils sont en retard et traite seulement le mois de février.
    En attendant les prélèvements sont automatiquement prélever, la il n’y a pas d’attente de mes remboursements.
    Etes vous dans le même cas et quel solution avez vous trouvé pour y remédier.
    D’avance merci

  12. Marcusstone dit :

    J’ai été la victime inconsciente de la société SEDEF qui a effectué un prélèvement de 2€ chaque mois sur mon compte depuis 2010. Le faible montant de ces sommes n’avait pas attiré mon attention jusqu’à ce jour. Je n’ai jamais contacté directement cette société mais me souviens avoir fait une demande de renseignement pour un crédit immobilier auprès du CSF à cette époque. Des papiers ont dû être signés dans le cadre de cette proposition de prêt, à laquelle je n’ai pas donné suite ayant trouvé moins cher ailleurs. J’ai réussi à joindre la SEDEF en passant par le standard du CSF. L’accueil fut frais et, selon la personne contactée, les 2 € prélevés chaque mois correspondraient à la possibilité de mise à disposition d’un crédit de 1500€. Depuis presque deux ans, on atteint les cinquante euros de frais pour zéro euro emprunté. Je ne pense pas obtenir le remboursement des sommes indûment prélevées mais il est clair que je ne contacterai plus jamais le CSF, ni aucune des sociétés faisant appel aux services de la SEDEF, ne serait-ce que pour un simple renseignement.

  13. KAMARA dit :

    je suis jeune recrutée au CHU depuis le 15/11/2010. Je voudrais savoir si j'ai droit un crédit fonctionnaire?


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer