Cashper : tout savoir sur le mini crédit rapide en ligne

Pour obtenir en urgence un petit crédit, on peut s’adresser à Cashper, une société financière qui s’adresse principalement à un public refusé par les banques classiques. Avec la nouvelle législation européenne, alliée aux nouvelles technologies, la procédure pour obtenir un micro prêt est devenue un jeu d’enfant.

Cashper : tout savoir sur le mini crédit rapide en ligne
Cashper, un mini crédit à rembourser en moins d'un mois.

Par , à jour le

Sommaire

  1. Conditions pour obtenir un crédit Cashper
  2. Cashper et le FICP
  3. Qui est Cashper
  4. Avis Cashper : que vaut ce service de crédit en ligne ?

En cas de coup dur financier, la rapidité d’obtention d’un crédit peut faire toute la différence. Tous, nous avons eu des fins de mois difficiles suite à un imprévu, tous nous avons eu des moments où le salaire n’a pas suffi pour payer les dépenses.

Nous parlons ainsi de difficultés de trésorerie, que l’on peut résoudre traditionnellement avec un découvert autorisé ou, au pire, un crédit renouvelable. Il s’agit là d’une solution de crédit sans justificatifs pour les personnes qui ont accès aux financements de leur banque, en toute simplicité.

Pour les autres, il n’y avait que deux choix : soit faire un prêt entre particuliers en demandant de l’argent à des amis ou à la famille, soit… faire un défaut de paiement, avec tout ce que ceci peut impliquer.

Cashper, une marque de la banque maltaise « Novum Bank » vient apporter une solution financière simple, permettant à la plupart d’accéder au micro crédit express, avec des montants pouvant aller jusqu’à 1000 euros.

Logo Cashper
Microcrédit Cashper urgent, en moins de 24 h

Conditions pour obtenir un crédit Cashper

La demande de crédit s’effectue entièrement en ligne, sur le site Internet. Après avoir rempli leur formulaire, les pièces à fournir sont minimales :

  • Une pièce d’identité
  • Un RIB pour recevoir l’argent prêté
  • Une preuve de revenus (bulletin de paie par exemple).

Une fois ceci fait, il faut attendre la décision de Cashper, qui peut prendre une quinzaine de jours. En cas de réponse positive, l’argent est versé aussitôt sur le compte bancaire du client. Pour ceux qui sont dans l’urgence absolue, il existe l’option « express », payante, qui permet de recevoir l’argent en 24h.

Cashper propose deux solutions différentes de crédit, en faisant la différence entre les anciens et les nouveaux clients. Les deux sont des crédits au taux d’intérêt de l’usure, le maximum autorisé en France, soit, en 2018, 18%.

Credit Start

Cette offre de minicrédit propose des prêts allant d’un minimum de 50 euros à un maximum de 199, à rembourser 15 jours après la réception du virement. Il s’agit là d’une authentique avance de trésorerie, et ne devrait pas être utilisée autrement, vu les délais très courts.

Pour rappel, il ne s’agit pas d’un crédit à la consommation, comme le précisent les conditions générales :

« Micro-crédit d’un montant compris entre 50 et 199 euros (le « Crédit »). Ce Crédit n’est pas soumis à la réglementation du crédit à la consommation en vertu de l’article L. 311-3 2 du Code de la consommation. »

C’est pour cette raison qu’il est possible d’obtenir en moins de 24 heures au maximum 199 euros, limite maximale d’un prêt pour ne pas être considéré comme étant un crédit à la consommation. Autrement, la Loi est très claire : aucun paiement ne peut être fait pour le compte de l’emprunteur avant 7 jours à compter de l’acceptation du contrat de crédit. C’est une protection pour l’emprunteur, qui peut exercer son droit de rétractation.

Credit Plus

Les personnes qui sont déjà clientes chez Cashper peuvent accéder au Credit Plus. Il permet d’obtenir un crédit entre 200 et 1000 euros, à rembourser au maximum en 30 jours. Ici, la décision d’octroi du crédit est prise très vite : 24 heures.

L’emprunteur ayant déjà fait ses preuves, qui a déjà pu rembourser un premier crédit Cashper sans incident améliore son « score de crédit », ce qui lui permet d’avoir plus de facilités au moment d’obtenir un prêt.

Les autres, les nouveaux clients qui voudraient utiliser « Credit Plus » doivent accepter les termes d’un contrat. Cette offre plus conséquente n’est plus ni moins qu’un crédit renouvelable, à des conditions spéciales. Il est ainsi possible d’obtenir l’argent très rapidement, si le compte était déjà ouvert. C’est le cas si on avait déjà emprunté chez Cashper auparavant.

Les emprunteurs déjà clients de Cashper peuvent faire une demande de crédit par SMS, simplifiant encore plus l’obtention d’un emprunt, en toute discrétion.

Cashper et le FICP

La société, basée à Malte, peut tout à fait octroyer un crédit aux FICP, même si c’est peu probable. Cashper possède sa propre façon d’évaluer les risques, basée sur toutes les données qu’elle trouve au sujet du client, dont le FICP.

Si Cashper, société de droit maltais, décide malgré tout d’avancer avec le prêt, c’est à ses risques et périls. On comprend mieux les frais élevés : plus un prêt est risqué, plus les intérêts sont importants. D’un autre côté, les crédits de très courte durée sont beaucoup plus simples à obtenir que les crédits à rembourser sur des années, en raison du risque moindre.

La personne au FICP qui demande un crédit à rembourser dans 15 jours sait qu’elle va recevoir son salaire ou ses allocations avant, et qu’elle pourra ainsi honorer son échéance de crédit. Toutefois, il faut savoir que dans les conditions générales, Cashper précise la chose suivante :

« Le Client assure à Cashper qu’il/elle n’est pas insolvable, n’a pas demandé à être déclaré(e) insolvable et n’a pas fait l’objet d’une telle requête de la part d’une tierce partie ; n’est pas surendetté(e) au sens de la loi n° 2010-1609 du 22 décembre 2010, en ces nouveaux termes. »

En clair : si vous êtes en procédure de rétablissement personnel, évitez de faire un crédit chez Cashper.

Famille pauvre
Il est trop simple de tomber dans le surendettement avec le crédit facile, menant ainsi à la pauvreté. Cashper, comme les autres sociétés de crédit, ne doit être considéré que comme solution « coup de pouce », que l’on rembourse sans problème.

Qui est Cashper

La maison mère de Cashper, Novum Bank, est basée à Malte, pour des raisons essentiellement fiscales et législatives, mais il s’agit bien d’une société possédant un agrément bancaire d’un pays de l’Union Européenne. Ce n’est donc pas une entreprise fantôme, comme aurait pu le suggérer son nom…

La Loi est plus souple à Malte, tout en étant un des pays possédant l’Euro. C’est un pays aux nombreux avantages au moment d’établir une fintech. Novum Bank est ainsi une société sérieuse, pur produit de l’ingénierie de la nouvelle finance. Elle s’était fait connaître avec ses cartes bancaires pré-payées et ses cartes cadeaux en Allemagne ou aux Pays-Bas. La société est un partenaire reconnu de MasterCard.

Avec Cashper, les français ont eu accès pour la première fois en 2015 au « short term loan », les crédits à court terme. Ces crédits sont souvent très critiqués, le public étant majoritairement une population fragile financièrement.

On le comprend, la nationalité de ce type de société est secondaire, si on ne recherche que le service qu’il fournit : en France, Cashper fait des prêts express. Au final, ce n’est pas le demandeur de crédit qui risque de perdre de l’argent, mais bien la société elle-même, qui doit avoir les reins solides et une très bonne société de recouvrement en cas d’impayés.

Avis Cashper : que vaut ce service de crédit en ligne ?

Pionnier du minicrédit en ligne, Cashper est venu combler un réel manque dans le paysage des financements français. Rapide, sûr et surtout accessible à pratiquement tout le monde, l’avance de trésorerie que Cashper permet est souvent d’un grand secours en cas de pépin.

Mais toute cette facilité a un coût, pour compenser les risques que Cashper affronte en octroyant des prêts à une population souvent exclue du circuit bancaire classique. Les taux d’intérêts sont au maximum légal, heureusement compensés par la très courte durée de remboursement. Mais ce n’est pas là que Cashper gagne probablement le plus d’argent.

L’option « express », complètement hors de prix, et les frais provoqués par les retards doivent compenser les impayés. Pour s’en rendre compte, il suffit de lire les montants des frais de retard mentionnés dans leurs conditions générales :

  • 20 € dès le jour suivant l’échéance ;
  • 20 € supplémentaires 10 jours après l’échéance ;
  • 20 € supplémentaires 20 jours après l’échéance.

On a tout intérêt à rembourser en temps et en heure. De plus, il n’y a pas de flexibilité possible : rien n’est prévu pour accorder un délai supplémentaire de remboursement en cas de besoin.

Cashper est concurrencé par deux autres entreprises, qui fournissent des services similaires. FinFrog, société française, et Ferratum, finlandaise. Pour un premier prêt, on choisira Cashper si on ne veut pas donner accès à ses données bancaires et qu’on peut attendre avant de recevoir l’argent. Si donner un accès à son compte bancaire n’est pas un souci, on choisira FinFrog.

Tableau comparatif des trois grands acteurs du crédit à court terme en France :

CashperFinFrogFerratum
montant minimum (euros)50200100
montant maximum (euros)10006001500
durée minimum (jours)153015
durée maximum (jours)309060

En résumé, Cashper, c’est bien pour ceux qui n’ont pas de découvert autorisé ni de crédit renouvelable, systématiquement plus avantageux que l’offre Cashper. Les autres, passez votre chemin, c’est trop cher. Si vraiment on est dans le besoin, peut-être qu’il vaut mieux demander un microcrédit social.

Cashper : tout savoir sur le mini crédit rapide en ligne : l'avis d'eKonomia

eKonomia - la finance du quotidien
Cashper, à n’utiliser qu’en ultime recours

C’est rassurant de se dire que Cashper existe, lorsque toutes les autres solutions pour trouver de l’argent en urgence ont été utilisées. Mais il ne faut jamais oublier qu’il s’agit, de notre point de vue, rien d’autre qu’une avance de trésorerie sur un court laps de temps, et rien d’autre.
La véritable offre express, en 24 heures, est hors de prix. Cette offre permet à Cashper de se faire de la publicité sur la possibilité d’obtenir un crédit en 24 heures, oui, mais il faut être désespéré pour accepter de payer 25% du crédit obtenu.
Le service existe dans d’autres pays européens, profitant de la législation européenne à plein. La société Novum Bank à qui Cashper appartient est considérée par la Banque de France comme un organisme de crédit tout à fait légal, au titre de son « passeport européen en entrée », en lieu et place de l’agrément ACPR, l’agrément officiel français.
Pour eKonomia, il s’agit d’un agrément « au rabais », il ne s’agit que d’une simple autorisation parce que c’est une entreprise européenne, respectant les règles de Malte. En cas de problème, la médiation se passe prioritairement à Malte, ce qui ne met pas en confiance… D’un point de vue pratique, ceci n’a aucune importance : le client veut juste obtenir un mini prêt en urgence, et ça, Cashper le fait très bien.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. La responsabilité des auteurs d'eKonomia ne pourrait être retenue en cas de mauvaise décision financière résultant des informations publiées en ligne.

Après avoir travaillé au marketing de grandes sociétés financières de nombreuses années, je suis devenu rédacteur spécialisé finances personnelles depuis 2008, pour venir en aide à tous les laissés pour compte du circuit bancaire traditionnel.
Si cet article vous a aidé, pouvez-vous nous évaluer sur TrustPilot, pour nous aider en retour ? Merci ! Pour commenter, demander de l'aide, vous pouvez le faire sur notre page et notre groupe facebook
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (4 vote(s), moyenne : 4,25 de 5)
Loading...


D'autres articles pour vous aider