Après 60 ans, quel rachat de crédit avec une petite retraite ?

Le rachat de crédit est accessible aux retraités, même avec une petite pension. Les seniors sont libérés des risques de l’emploi. Désormais, ce sont les risques de santé et l’âge qui vont jouer un rôle au moment de faire un rachat de crédit après 60 ans. Lisez tous nos conseils et comparez les différentes offres.

L'âge avancé des retraités aggrave les conditions d'obtention d'un rachat de crédit. Mais il y a des solutions.

Sommaire

  1. Pourquoi faire un rachat de crédit quand on est retraité ?
  2. Vous êtes retraité propriétaire
  3. Rachat de crédit : locataire et retraité
  4. Quel âge limite pour un rachat de crédit senior ?
  5. Rachat de crédit senior : assurance (presque) obligatoire

Vous êtes à la retraite. Votre faible pouvoir d’achat pèse à la fois sur votre moral et sur votre budget. Un rachat de crédit vous permettrait de réduire vos mensualités. Par la même occasion, il vous redonnerait de la marge pour réaliser de nouveaux projets.

Mais est ce qu’il est facile pour un senior ou un futur retraité de faire une restructuration de ses crédits en cours ?

Notre comparateur vous donnera des éléments de réponse en ligne, suivant votre situation. Vous obtiendrez rapidement un panorama des rachats de crédit pour retraités adapté à vos besoins. Notre indépendance des banques est notre meilleure garantie. C’est gratuit, et sans engagement.

En cas de souci pour racheter vos crédits avec une petite retraite, suivez notre guide !

Pourquoi faire un rachat de crédit quand on est retraité ?

Il existe un nombre infini de bonnes raisons pour faire un rachat de crédit lorsque l’on a plus de 60 ans. Les exemples qui nous reviennent le plus souvent sont parlants :

  • Encore actif, le rachat de crédit vous permettra d’anticiper la baisse de revenus à la retraite ;
  • Vous avez une grosse dépense imprévue et votre taux d’endettement ne vous permet plus d’obtenir un nouveau crédit ;
  • Déjà retraité, votre pouvoir d’achat s’est amoindri et vous avez de la peine à rembourser vos dettes ;
  • Vous voulez constituer une épargne ;
  • Vous avez besoin de plus d’argent pour aider vos enfants ou petits-enfants.

Chaque situation est très différente, même si les revenus ou le taux d’endettement peuvent être similaires.

Quelles sont vos chances d’obtenir un rachat de crédit ?

Les banques sont de plus en plus disposées à accepter tout rachat de crédit retraité qui leur est présenté.  Merci la croissance constante de la longévité des Français ! Pour accorder facilement un rachat de prêts, une société de crédit se fiera bien sûr au montant de votre retraite mais aussi à votre état de santé.

Si vous avez moins de 70 ans, les chances qu’elles acceptent ainsi de consolider vos dettes sont importantes. Au-delà, pensez à fournir de solides garanties et à souscrire à une bonne assurance. On vous en dit plus sur les assurances en fin d’article.

Vous êtes retraité propriétaire

Vous n’avez plus de crédit immobilier à rembourser

Généralement, les personnes ayant contracté un crédit pour l’achat de leur demeure ont déjà fini de le rembourser une fois à la retraite. Il leur reste donc à apurer les prêts à la consommation auxquelles elles ont souscrit pour financer leurs projets. Si le cumul de vos dettes est trop élevé au point de plomber votre budget, n’hésitez pas à les regrouper dans un regroupement de crédit retraité.

Et comme vous êtes propriétaire, il vous sera sans doute possible de contracter un rachat de crédit retraité sans garantie à la condition que son montant ne dépasse pas 200 000 euros en général et que son remboursement s’effectue sur une période de 15 ans au maximum.

Tout est vraiment plus facile quand on est propriétaire ! Même un rachat de crédit senior sans hypothèque, pour peu que l’on aie plus de crédit immobilier en cours…

Rachat de crédit hypothécaire pour retraité

Rappel : le prêt hypothécaire est celui où l’on donne un bien immobilier en garantie, par sa mise en hypothèque.

Le rachat de crédit hypothécaire à la consommation est possible, même si vous ne devez restructurer que des prêts personnels. Ce cas de figure est rare. Avant de vous engager, considérez les avantages de l’opération, puisqu’elle est risquée. L’établissement prêteur est en mesure de saisir votre bien si vous manquez à vos engagements.

Vous êtes toujours prêt à aller de l’avant ? Votre banque établira une « quotité hypothécaire » afin de déterminer le montant qu’elle pourra céder par rapport à la valeur de votre bien. En clair : votre maison mise en hypothèque doit avoir une valeur à la revente supérieure à la totalité des crédits restructurés.

Vous devrez également vous acquitter de divers frais dont entre autres les honoraires du notaire et la taxe de publicité foncière.

Enfin, l’octroi du capital n’est pas systématique, la banque tiendra toujours compte de votre capacité d’emprunt et de votre âge avant d’accéder à votre demande.

Rachat de crédit senior avec trésorerie supplémentaire

Les organismes de prêt vous permettent généralement d’ajouter un capital à votre rachat de crédit senior. En plus de racheter vos crédits, elles vous prêtent de l’argent supplémentaire. Si vous voulez que votre dossier soit facilement approuvé, il vous est possible de proposer une garantie hypothécaire. Votre rachat de crédit sera dans ce cas qualifié d’immobilier, car vous apportez votre maison en gage. Mais attention, comme vu précédemment, l’hypothèque n’est à utiliser toujours qu’en dernier recours !

La trésorerie supplémentaire est plutôt bien vue lorsqu’il s’agit d’un capital utilisé pour un investissement. S’il s’agit de rembourser les dettes de sa petite-fille, ça risque de coincer…

vieil homme devant sa maison
A la retraite, c’est souvent compliqué d’obtenir un financement pour rénover son logement.

Retraité propriétaire, vous n’avez pas fini de rembourser votre crédit immobilier

Il vous est possible de regrouper vos crédits conso et votre crédit immobilier dans un même rachat de crédit senior. Vous rembourserez une unique mensualité tout en bénéficiant d’un taux plus intéressant.

Rachat de crédit : locataire et retraité

Si vous êtes locataire, vous ne disposez d’aucun bien immobilier à mettre en garantie. Vous voulez ainsi faire un rachat de crédit pour retraité sans hypothèque. En tant que senior, vous avez la possibilité d’opter pour la caution solidaire. Vous demanderez ainsi à une personne (l’un de vos enfants par exemple), de se porter garante de votre rachat de crédit. C’est donc elle qui paiera le reste de vos mensualités au cas où vous ne seriez plus en mesure de le faire.

Ce n’est clairement pas une situation simple à vivre quand on est une personne âgée, ce sont plutôt les parents qui aident les enfants. C’est trop souvent la honte qui empêche les retraités de demander un coup de main à leurs proches, qui ne se doutent de rien.

D’autres garanties existent tels que le nantissement. Dans ce cas, vous remettrez des biens meubles incorporels (tels qu’assurance-vie ou actions de sociétés) entre les mains de votre prêteur.

Quel âge limite pour un rachat de crédit senior ?

Il n’y a pas dans la Loi d’âge limite pour emprunter. Mais dans la pratique, il est évident que les banques refusent de prêter à une personne jugée comme étant trop vieille. Voici ce qui se pratique en général actuellement :

  • Le rachat de crédit hypothécaire doit être soldé avant vos 95 ans au plus tard.
  • Le rachat de crédit à la consommation doit être soldé avant vos 85 ans.

Si vous faites par exemple un rachat de crédit hypothécaire à 82 ans, vous pourrez le rembourser au maximum pendant 13 ans.

Rachat de crédit senior : assurance (presque) obligatoire

Passé le cap des 70 ans, il peut s’avérer complexe d’obtenir un rachat de crédit notamment en raison des risques de santé liés à l’âge avancé.

L’assurance n’est pas obligatoire pour les rachats de crédit à la consommation. Mais elle est fortement recommandée, pour ne pas dire quasiment obligatoire plus l’âge avance. C’est l’assurance qui se substituera à votre place dans le paiement de vos mensualités en cas de sinistre. Malheureusement, les assureurs proposent généralement des contrats d’assurance seniors hors de prix. Ce fait risque ainsi de plomber le coût de votre rachat de crédit.

La bonne nouvelle, c’est qu’il vous est possible de souscrire votre assurance auprès de l’établissement de votre choix. De cette manière, vous pourrez choisir l’offre la moins chère et qui présente les meilleures garanties. Poussez la porte de votre assureur habituel, et voyez ce qu’il vous dira par rapport à votre banque ou société de crédit.

Pour les rachats de crédit immobilier seniors, nous vous conseillons fortement, en plus de comparer les différentes offres de rachat de prêt, d’également comparer les assurances de prêt immobilier.

Article rédigé par



D'autres articles pour vous aider