eKonomia

Rachat de crédit : avant le surendettement ou pour faire des économies

Le rachat de crédit permet de payer moins par mois en regroupant en une seule mensualité l'ensemble des crédits. Mais quel rachat de crédit prendre ?

Publié dans : Tout savoir sur le surendettement

Rachat de crédit : avant le surendettement ou pour faire des économies
Le regroupement de crédits est la meilleure solution face à un nombre trop important de créances

Le rachat de crédit consiste à passer ses crédits actuels à une autre banque ou organisme financier, pour obtenir des conditions de crédit différentes. La majorité des fois, nous parlons de rachats qui permettent d’allonger la durée de remboursement pour payer moins par mois, mais il y a d’autres types de conditions, qui peuvent être adaptées à chaque personne. Il existe plusieurs formes de rachats, qui demandent différentes garanties ou différentes durées. On ne fera pas de la même façon un rachat de crédit immobilier qu’un rachat de crédit conso.

Le Rachat de Crédit

Tous les rachats de crédits sont prévus pour aider la personne qui a emprunté. Mais si vous êtes dans l’optique de prendre un rachat de crédit, de quoi avez vous besoin vraiment? Voulez-vous payer moins par mois, ou voulez vous payer moins au total? Ce sont deux choses très différentes, qui ne se négocient pas de la même façon. Le meilleur rachat de crédit pour payer moins tous les mois n’est pas le meilleur rachat de crédit pour donner moins d’argent à la  banque à la fin du crédit. Il existe plusieurs façons de nommer un rachat de crédit, mais qui veulent toutes dire la même chose. Les financiers ont le chic pour avoir plusieurs noms pour la même chose, ça dépend de l’agence de crédit, chacune ayant ses termes propres.

Vous avez ceux qui vont parler de restructuration de crédits, qui vont donc apporter une nouvelle « structure » à vos crédits. Un nouvel encadrement, une nouvelle façon d’organiser ses différents crédits éparpillés sur plusieurs créanciers. Vous avez ceux qui vont vous parler de regroupement de crédits : vous avez plusieurs petits crédits, et on vous propose de n’avoir plus qu’un seul gros crédit à la place. Vous remarquerez qu’avec des mots différents, je viens de dire la même chose qu’en haut : on réunit vos crédits en un seul.

Il y a encore ceux qui disent refinancement de crédit. On refinance, donc on finance à nouveau vos dettes, on restructure. Et oui, toujours le même discours! Le refinancement à une petite subtilité tout de même : on rembourse un crédit par anticipation, et on emprunte à coté à nouveau pour profiter d’une baisse de taux , ce qui provoquera au final un taux plus intéressant. Effectivement si vous étiez en train de rembourser à 4,50% et que vous vous apercevez que le taux actuel est à 1,50%, ça vaut le coup, tout bien calculé, de refinancer son crédit. C’est l’avantage du rachat de crédit, les crédits sont renégociés au taux actuel, on rachète vos crédits, on les regroupe pour obtenir un taux plus intéressant. Ce n’est intéressant que si le taux est vraiment beaucoup plus bas que celui que vous aviez souscrit, et que si vous avez la possibilité de négocier : lorsqu’une banque rachète des crédits, c’est ce qu’elle fait, elle négocie, en remboursant par anticipation votre crédit au créancier actuel, et en vous faisant payer moins cher par mois, mais pendant plus de temps.

rues
Le rachat de crédit permet de racheter dans l’immobilier

Et donc, pour finir, il y a ceux qui vous parler de consolidation de crédits. C’est toujours la même chose, des rachats de crédit. En gros, en clair, et en simple, racheter un crédit, regrouper un credit, restructurer des credits, c’est :

Réunir plusieurs petits crédits en un seul gros crédit.

Là, je pense que c’est clair pour tout le monde. Et, comme expliqué, on le ferait pour une seule raison : on a trop de crédits. On arrive plus à payer ses crédits. Et donc si on en a un seul, avec une seule mensualité, on arrive a le payer, parce qu’on rallonge le temps de remboursement! Cette pratique c’est surtout développée dans les années 2000, c’est donc assez récent. Beaucoup de gens ignorent même encore que c’est possible, et que ça permet de lutter contre le surendettement.

Il ne faut surtout pas attendre d’être fiché banque de France, par exemple, il faut le faire tant qu’on peut, avant qu’il ne soit trop tard. Le rachat de crédit pourra toujours être renégocié, le fichage en banque de France, non : vous ne pourrez plus faire d’autre crédit, et il deviendra donc beaucoup plus dur de faire un regroupement de crédit à ce moment là. Si vous êtes au RSA, c’est presque impossible sans passer par un courtier, qui, on le sait, a des frais (au moins 1% du montant du nouveau prêt, parfois plus). Si vous vous trouvez dans cette situation, lisez l’article « rachat de crédit pour fichés bdf ou interdit bancaire ».

Il existe des rachats de crédit de toutes sortes, il n’y a pas de règles établies : on peut regrouper n’importe quelle créance. Le rachat de crédit immobilier par exemple, permet de regrouper avec son prêt immobilier des crédits à la consommation. Pour les propriétaires de leur maison, ils peuvent opter pour un rachat de crédit hypothécaire (lire notre article).

Ne vous laissez pas avoir par tous les différents noms du rachat de crédit, comme rachat de crédit, regroupement, etc : c’est la même chose! Au final, le conseil sur l’argent que je donne à tous ceux qui veulent regrouper tous leurs crédits à la consommation en un seul : voyez si vous pouvez renégocier votre dette avec chacun de vos créanciers. Au moins demander, ils n’ont aucun intérêt à vous laisser dans le pétrin et peuvent être assez ouverts à ce sujet, permettant de vous laisser respirer un peu en allongeant vos mensualités.

Meilleur rachat de crédit

C’est le regroupement de crédit dont on entend parler partout, où les banques et les organismes de crédit se battent pour que vous en preniez un. C’est bien sûr beaucoup plus juteux pour eux de faire des rachats de crédit, vu que sur le long terme, ils vont gagner plus d’argent. Vous allez rembourser pendant plus de temps votre crédit initial, et donc vous allez payer beaucoup plus d’intérêts. Ok, vous payez moins par mois, mais ce type de rachat n’est à faire que vraiment si vous ne pouvez pas faire autrement. C’est un conseil que l’on donne souvent ici sur eKonomia, mais on sait bien que l’écrasante majorité des personnes qui prennent un rachat de crédit ne le font pas de gaieté de cœur : un rachat de crédit est souvent dû à un changement majeur dans la vie de quelqu’un, et il est rarement heureux.

On en prend en général pour réussir à maintenir son niveau de vie. Deux possibilités : soit vous avez besoin de payer moins cher votre crédit chaque mois parce que vous gagnez moins (perte d’emploi par exemple), soit vous avez besoin de payer moins de mensualités de crédit parce que vous avez plus de dépenses (imaginons que vous avez eu avec votre femme des triplés au lieu du fils unique que  vous attendiez…).

Mine de rien, même si au final le manque de revenus est semblable, la raison pour laquelle votre argent disponible à la fin du mois à baissé change totalement la donne au moment de faire un rachat de crédit. D’un coté, vous avez une dépense, sur laquelle vous avez un moyen de contrôle (ne pas acheter les jouets les plus chers, ne pas payer les études dans une école privée), et de l’autre, c’est un peu fichu, vous n’avez plus d’argent disponible et il est très difficile de faire des économies.

Il est clair qu’il est plus facile de négocier un bon rachat de crédit si on a pas la corde au cou, comme partout. Prendre un rachat de crédit juste pour alléger ses fins de mois est une bonne solution, si on arrive à ne pas trop payer de frais de dossier ni de pénalité. Une grosse partie des crédits renégociés sont des crédits immobiliers, qui prennent la plupart du budget familial dans bien des cas. Ce type de crédit, où vous êtes propriétaire d’un bien qui peut servir de garantie permet à celui qui a perdu des revenus et qui se retrouve au chômage ou allocataire du RSA de faire, dans certains organismes de crédit, le rachat de crédit salvateur, juste avant le fichage à la Banque de France.

Surtout, ne vous y prenez pas trop tard pour faire votre rachat de crédit! Si vous êtes interdit bancaire, fiché à la Banque de France FICP, vous aurez un mal fou à parvenir à obtenir un refinancement de vos dettes.

Vous commencez peut-être à comprendre que vous ne trouverez pas ici quelle est la meilleure banque pour faire un rachat de crédit. Ceci parce qu’il  n’existe aucun site qui puisse vous l’affirmer de but en blanc : ceci dépend trop de votre situation personnelle, de votre capacité à négocier, ce n’est pas écrit  noir sur blanc. De plus, ce qui est valable au moment de la rédaction de l’article peut ne plus l’être le lendemain, tout va très vite en matière de crédit.

Voyons voir quelques situations, qui peuvent se rapprocher de vous.

Vous devez voir en premier votre banque avant toute chose.  Toujours. Ceci est valable pour toute opération ayant un rapport avec votre argent. Même si ce n’est pas forcément le meilleur plan pour obtenir le meilleur rachat de crédit, il vous permet de pouvoir comparer avec ce qu’on vous offre ailleurs, d’avoir un deuxième avis. Votre banquier connait votre historique, connait vos dépenses, peut vous faire confiance ou pas. Il sera à même de vous faire sa meilleure offre, qui vous servira donc de point de repère à partir de là.

Trop de dettes, presque en surendettement : rachat de crédit

Vous n’êtes pas encore fiché, et c’est une très bonne chose. Il est possible pour vous, après avoir vu votre banque  comme je le conseille plus haut, d’aller voir du coté des agences de crédit classiques comme Cetelem, Cofidis, Cofinoga, et ainsi de suite. En allant sur le site de chaque agence, vous pouvez rapidement voir quel est le meilleur taux d’intérêt en faisant une simulation de rachat de crédit. Vous mettez quelle est la mensualité que vous voulez rembourser, combien il faut rembourser, et le simulateur vous indique son meilleur rachat de crédit. Inutile de trop chercher : la concurrence sur ce marché est rude, et les agences de crédit s’alignent  toutes  sur les mêmes taux en général. Si vous voyez des différences importantes, il faut regarder du coté des frais de dossier, des pénalités si vous ne pouvez pas payer pendant un mois ou si vous voulez finalement réduire la durée de remboursement pour payer moins d’intérêts. C’est là dessus qu’il faut regarder.

Faites aussi très attention si on vous parle de  regrouper vos crédits à la consommation ou si vous parle de racheter un crédit immobilier, ou encore si on vous propose de tout regrouper, immobilier et crédit à la consommation! Les simulateurs des agences de crédit sont trop souvent simplistes et ne permettent pas de faire de différenciation, c’est pour ça qu’il vaut mieux, en plus de la rapide simulation, contacter un conseiller de l’agence de crédit pour se faire une idée plus précise. On remarque des taux d’intérêts, en 2017, entre 8 et 9%, pour info : c’est un taux classique pour un  crédit conso, mais incroyablement élevé pour un crédit immo, donc faites attention! Si votre rachat de crédit est principalement constitué d’un crédit immobilier, ça ne vaut clairement pas le coup d’aller faire ce genre de regroupement à un tel taux d’intérêt, les banques concurrentes à la votre peuvent facilement vous proposer largement mieux. Si par contre vous avez une très grosse part de crédits à la consommation, ça devient tout de suite plus attractif. Chaque demande de rachat de crédit est différente! Les agences de crédit vous accorderont plus simplement votre rachat de crédit que les banques, même si les banques comblent petit à petit leur retard pour devenir de plus en plus compétitives.

Je suis au chômage, sans emploi, que faire ?

C’est sans doute la situation la plus délicate de toutes. Vous n’avez tout simplement plus de revenus durables qui peuvent servir de base de remboursement fiable pour les institutions du crédit. Si vous demandez un crédit  à rembourser en moins de temps que la durée légale à vos droits au chômage, votre banquier pourra peut-être faire un geste. Vous pouvez également consulter les agences de crédit, mais encore une fois, ne perdez pas de temps, c’est essentiel! Il vaut mieux faire la demande avant qu’il ne soit trop tard, sinon il ne vous restera plus qu’à demander un prêt à un particulier de votre entourage ou pire, faire un dossier de surendettement à la Banque de France.

Si vous êtes propriétaire de votre logement, le cas change radicalement de figure, bon nombre d’agences et de banques peuvent vous racheter vos crédits, à condition de donner le logement en garantie. Faites bien attention, si  ça se passe mal, vous êtes à la rue. Il est par contre dommage de racheter un crédit si vous avez une chance de retrouver rapidement un emploi, vous finissez par devoir payer plus cher un crédit pour rien! Le RSA est quand à lui un revenu que les banquiers devraient prendre en considération, au contraire de l’ancien RMI, mais… on cherche encore le banquier qui le prend en compte. Vous pouvez aussi passer par un courtier, pour voir ce qu’il a à  vous proposer. Il se rémunère normalement à la commission, donc il ne vous coûtera rien et pourra peut-être trouver la solution adaptée à vos besoins.

Trop de dépenses et je n’arrive plus à faire face, qui contacter?

Votre banque est l’interlocuteur idéal. Vous ne voulez rien d’autre qu’un rachat de crédit pour débourser moins chaque mois. Vous n’avez pas eu de souci professionnel, aucune baisse de revenu brute, juste une hausse des dépenses, qui n’est pas forcément pour toujours, et sur laquelle on peut finalement faire des économies. Les banquiers savent  de plus qu’on peut évoluer professionnellement, surtout  si on est en CDI depuis plusieurs années avec des augmentations de salaires régulières. Vous pouvez faire un rachat de crédit à tête reposée, ou même, si votre augmentation de dépense est vraiment limitée dans le temps, faire un nouveau crédit pour financer cette dépense inattendue.

Rachat de crédit immobilier, pour payer moins d’intérêts

Le deuxième type de rachat de crédit, même si il porte le même nom, est très différent. On parle ici surtout d’un rachat de crédit immobilier! Vous avez pris un crédit pour acheter un appartement à Paris par exemple il  y a quelques années, à un moment où les taux  d’intérêts étaient beaucoup plus élevés qu’actuellement. Sachez qu’il est possible de payer moins d’intérêts si vous en remboursez encore, en rachetant votre crédit.

Comment faire pour racheter un crédit immobilier ?

C’est beaucoup plus simple à faire que lorsque on veut  faire un rachat de crédit pour baisser sa mensualité. Il suffit de se diriger à une banque concurrente ! Avec la banque concurrente, vous pouvez étudier un possible rachat, et si il vaut ou non le coup, malgré les pénalités que vous auriez à payer. Actuellement, vu le niveau très bas des intérêts, si vous remboursez encore pas mal d’intérêts, c’est le bon moment d’aller tenter le rachat de crédit. Je l’ai fait, alors que je croyais que c’était déjà un peu trop tard, et j’ai quand même gagné un an de mensualités ! Il faut dire que les intérêts ont beaucoup baissé depuis cette lointaine année 2009…

La banque concurrente vous fera donc une proposition de rachat de crédit  immobilier. Ce nouveau crédit aura un taux d’intérêt actuel, et c’est la différence entre l’ancien taux et le nouveau taux qu’il faut prendre en compte pour savoir si vous gagnez de l’argent. Il  vaut largement le coup d’être pondéré, en prenant en compte les frais de dossier, les pénalités et ainsi de suite. Les banques ne vous en parle pas trop en général,  vu qu’elles ont tout intérêt à ce que vous continuez à payer plein pot ce crédit.

Finalement, il faut le savoir, même si on a déjà un rachat de crédit en cours, il est toujours possible de le renégocier lui aussi, voire même de racheter son rachat de crédit par une autre banque.

Avis et conclusion

Par , publié le
eKonomia - Prêt et crédit
Avec le rachat de crédit, le mieux, c'est de faire jouer la concurrence !

Le rachat de crédit, c'est de faire en sorte qu'une banque concurrente à la votre rachète vos crédits pour vous les revendre à nouveau, mais à des conditions plus avantageuses : durées de remboursement allongées, ou taux inférieur. C’est vous qui choisissez lesquels de vos crédits vous voulez faire racheter, on peut n’en faire racheter qu’un seul si on veut.

C’est un moyen simple de lutter contre le surendettement des ménages, qui peuvent ainsi payer une mensualité unique moindre, mais plus étalée dans le temps : au final, comme tout crédit très long, on fini par payer plus. Mais c’est parfois le seul moyen que l’on peut avoir de ne pas se retrouver sur la paille : endetté pour 20 ans, mais pas sur la paille. En clair : au lieu de rembourser les 1000 euros que l’on doit en payant 100 euros pendant 12 mois, ce qui fait 1200 euros payés au final, on rembourse 50 euros pendant 30 mois, ce qui fait au final 1500 euros.

Si on a un accident de la vie, et que l’on se retrouve au RSA suite à une perte d’emploi par exemple, il faut effectuer un rachat de ses crédits pour pouvoir faire face à ses créances avant qu’il ne soit trop tard et que l’on soit fiché à la Banque de France : à ce moment là il devient beaucoup plus dur d’obtenir un rachat de crédit. Pour beaucoup de ménages, qui ont du mal à rembourser la totalité de leurs crédits chaque mois, le regroupement de crédits est parfois la seule solution possible.

Suivez-nous sur facebook


Commentaires

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer