Assurances du crédit immobilier

Autrefois, on avait pas le choix : il fallait prendre l'assurance proposée par notre banque. Mais ceci a bien changé depuis quelques années, libre à nous de faire jouer la concurrence !

Par , à jour le

Assurance du crédit immobilier
Assurance du crédit immobilier : rien n'empêche d'aller voir la concurrence
  1. Comparer les assurances de prêt immobilier
  2. Une assurance de crédit immobilier, pourquoi faire ?
  3. Règle d’or : faire jouer la concurrence
  4. Prendre une assurance chez sa banque

Comparer les assurances de prêt immobilier

Une assurance de crédit immobilier, pourquoi faire ?

La fonction première d’une assurance, c’est de protéger le client contre un éventuel imprévu. Dans le cas de l’immobilier, l’assurance protège le client, mais également la banque qui prête de l’argent.

Plus le nombre de risques pris en compte par l’assurance est grand, plus l’assurance sera chère. Si par exemple le demandeur de crédit a la malchance d’avoir un accident, et ne peut désormais plus travailler, il aura du mal à rembourser son crédit.

Une bonne assurance permet d’éviter ce souci, mais il faudra en payer le prix. Sur d’aussi longues durées d’emprunt, on ne prend en général que l’assurance du crédit immobilier obligatoire et par défaut, qui protège en cas de mort de l’assuré. Très utile en cas de décès de l’un des conjoints, mais il faut reconnaître que ça arrive, heureusement, très rarement.

Règle d’or : faire jouer la concurrence

Si vous souhaitez acheter un appartement par exemple, vous allez faire le tour des banques pour faire un comparatif des taux, ou vous allez voir un courtier ou un comparateur en ligne… Cependant pour le citoyen qui n’y connait rien, on a vite fait de lui faire croire que l’on est moins cher.

Cependant en regardant les propositions de plus près, on s’aperçoit parfois que les cadeaux offert d’un coté sont parfois repris de l’autre : un crédit plus bas reflète une assurance plus chère. C’est ici qu’entre en jeu le TAEG, qui n’est autre que le calcul du coût global d’un crédit, assurance comprise, pour l’emprunteur.

Lorsque l’on emprunte pour acheter un bien immobilier, il y a donc les taux de crédit mais aussi tous ce que l’on vous facture a coté : les frais de dossier, l’hypothèque, et les assurances…

Prendre une assurance chez sa banque

Si l’on se penche sur les assurances en fonction de la banque, elle vous dira que si vous empruntez chez eux c’est avec tel ou tel contrat d’assurance qui a été négocié spécialement pour la banque.

En gros, la banque a fait un partenariat avec une compagnie et en profite pour vous imposer une assurance à taux négociés pour eux ! Mais les établissements ont pour obligation de remettre des fiches d’informations sur vos droits et devoirs en matière d’assurances crédits.

Vous pouvez également choisir l’assurance que vous préférez depuis 2010, et non pas celle que votre banque aura choisie pour vous. A condition de présenter les mêmes garanties. C’est un net avantage commercial, nous ne sommes plus obligés de prendre cette vente quasiment forcée, même si, ne l’oublions pas, une banque peut toujours refuser un prêt, sans même le motiver.

Vous avez aimé ? Partagez l'article avec vos amis !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 vote(s), moyenne : 5,00 de 5)
Loading...

Assurances du crédit immobilier : l'avis d'eKonomia

eKonomia - Prêt et crédit
Les assurances de crédit immobilier sont obligatoires, chères, mais sont là pour notre protection.

Les assurances sont là pour protéger d’un ou plusieurs risques. On prendra une assurance auto pour protéger des risques d’avoir un accident, une assurance santé pour se protéger des risques d’être malade et de devoir payer des frais qui ne seraient pas totalement remboursés par la sécu et ainsi de suite.
En crédit, les assurances permettent de se protéger des mauvais payeurs si on est le créancier, ou de se protéger d’un accident de la vie qui nous empêcherait de rembourser notre dette si on est l’endetté.

Suivez-nous sur facebook



Forum : participez à la discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas encore de commentaires...


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer