Trouver une banque en ligne quand on est FICP

En matière de droits bancaires, l’inscription au FICP n’est pas la fin de tout. Il est toujours possible de profiter des avantages d’une banque en ligne, même si logiquement il existe certaines restrictions liées au fichage. Les néobanques accessibles au FICP sont liées à une carte bancaire, qui ne donne pas accès au crédit ni au découvert, mais permettent d’avoir un compte et une carte de paiement.

Par , à jour le

Trouver une banque en ligne quand on est FICP
Pas simple de trouver une banque si on est FICP
  1. Néobanque et FICP
  2. N26
  3. C-zam
  4. Anytime
  5. Compte Nickel
  6. Quelle banque en ligne choisir quand on est FICP ?

Les frais bancaires sont l’une des plaintes qui revient le plus souvent de la part des personnes surendettées. Au moindre incident de paiement, les banques traditionnelles surchargent leurs clients « fautifs » de frais en tous genres. C’est ici que les banque en ligne sont intéressantes, grâce à leurs frais de fonctionnement très réduits. Mais la plupart ne sont tout simplement pas accessibles aux clients modestes, elles exigent souvent un minimum de revenus mensuels à domicilier chez elles ! Fort heureusement, certains services bancaires en ligne restent accessibles.

Néobanque et FICP

Certaines néobanques constituent une solution intéressante pour les personnes qui sont enregistrées dans le fichier national des incidents de remboursements des crédits aux particuliers (FICP). La raison est assez simple : les néobanques ouvertes aux personnes FICP donnent la possibilité d’avoir accès à des cartes bancaires dites « à autorisation systématique ».

Le principe de ces cartes réside dans le fait que la situation du compte sera systématiquement interrogée lors de chaque opération avec la carte. En termes plus simples, ces cartes n’offrent pas de découverts autorisés ; si les fonds nécessaires ne sont pas présents sur le compte, il n’est pas possible d’utiliser sa carte.

Qui de mieux pour nous parler des meilleures néobanques qu’un comparateur de banques en ligne ? Avec l’essor de l’économie digitale, de nombreux acteurs de ce que l’on nomme la « fintech » sont apparus. Difficile d’y voir clair avec tant d’offres et de publicités ! Le site Detective-Banque.fr, indépendant des grands groupes bancaires, nous propose ainsi un avis objectif sur les offres en ligne.

Nous leur avons donc posé la question : « quelles solutions de banque en ligne pour les inscrits au FICP ? ». Quatre options ont été retenues, que nous allons passer en revue.

N26

D’origine allemande, N26 est accessible non seulement aux personnes qui sont inscrites au FICP, mais également à toutes les personnes fichées Banque de France, en interdiction bancaire. N26 propose ainsi deux offres distinctes pour ses clients, avec dans les deux cas des comptes qui n’autorisent pas de découvert autorisé.

La première offre s’articule autour d’une Mastercard, gratuite, mais qui est conditionnée par un minimum d’opérations par trimestre, sous peine de devenir payante.  Il n’y a pas de minimum à verser, ni de conditions de revenus.

L’autre offre Premium avec le compte N26 Black permet de s’astreindre de cette règle, mais il s’agit là d’un compte payant à 5,9€ par mois.  Notons que N26 est aussi très prisée par les voyageurs, en raison de l’absence de commissions sur les paiements à l’étranger.

C-zam

la néobanque C-zam lancée il y a quelques années par Carrefour est l’un des dispositifs les plus intéressants pour les personnes fichées FICP. En effet, la particularité de l’offre C-Zam réside dans le fait qu’elle propose un compte sans découvert autorisé, ce qui correspond donc parfaitement à la situation des personnes en situation d’interdit bancaire par exemple. Par ailleurs, la néobanque n’exige pas de conditions de revenus pour y ouvrir un compte, mais au prix de frais de tenues de compte de 12€ par an. Seul bémol, les retraits hors réseau Carrefour Banque et BNP Paribas seront facturés 1€ par retrait.

Anytime

Cette néobanque permet de pouvoir disposer d’un compte particulier avec un RIB nominatif et ainsi recevoir et émettre des virements ou encore de domicilier des prélèvements. Proposant une carte Visa internationale en débit immédiat, Anytime n’exige aucune condition de revenus ni de minimum de dépôt.

En tant que néobanque, l’application mobile associée à votre compte permet de réaliser un grand nombre d’opérations intéressantes comme la modification des plafonds en temps réel ou encore une solution de gestion de trésorerie. Seul bémol, son prix quelque peu élevé avec ses 9,5 euros mensuel, mais la qualité et les services proposés ont bien sûr un coût.

Compte Nickel

Détenue a 95% par BNP Paribas, le compte Nickel permet d’obtenir un compte, une carte et un RIB pour environ 20€ par an. A ce jour, le succès du compte Nickel est total avec près d’un million de clients. Sa facilité d’accès est indiscutablement l’un des facteurs qui explique ce succès : pour ouvrir un compte, il suffit de se rendre dans l’un des 3500 buralistes partenaires du compte Nickel, et de prendre 5 minutes pour ouvrir son compte.

Notons toutefois que le prix d’un retrait d’argent chez un buraliste est de 0,5 cts, et de 1 euros chez un DAB classique. Par ailleurs, le compte propose 60 alertes de situation par SMS par an. Il vous en coûtera 1€ les 10 SMS supplémentaires en cas de dépassement.

Si bémol il devait y avoir, il concerne surtout les plaintes des buralistes, qui passent trop de temps à aider les clients du compte Nickel, pour finalement assez peu de profits de leur côté.

Smartphone et ordinateur
L’agence d’une néobanque, c’est son ordinateur ou son smartphone. Toujours accessible, où que l’on se trouve.

Quelle banque en ligne choisir quand on est FICP ?

Toutes les banques en ligne ont des avantages à mettre en avant, tout dépend de ce que l’on recherche comme services. C-Zam et Compte Nickel, accessibles partout en France, sont d’une simplicité déconcertante, même pour ceux qui n’y connaissent pas grand-chose en « informatique ». Le principal point de blocage, c’est sans doute la difficulté que certaines personnes peuvent avoir au moment d’utiliser un ordinateur, et à plus forte raison un smartphone.

N26 aura tendance à être préférée par les grands voyageurs, avec une grande qualité de service. Avec leur faible coût, les comptes Nickel ou C-Zam seront plébiscités par les plus modestes malgré quelques couacs logistiques. Enfin, Anytime sera préférée par ceux qui veulent entreprendre.

Toutes « protègent » la personne fichée au FICP, en ne permettant pas le moindre découvert. Il s’agit principalement d’avoir un RIB nominatif sur lequel on peut virer un salaire ou établir des prélèvements automatiques, associé à une carte de débit à autorisation systématique.

Vous avez aimé ? Partagez l'article avec vos amis !

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne : 5,00 de 5)
Loading...

Trouver une banque en ligne quand on est FICP : l'avis d'eKonomia

eKonomia - Prêt et crédit
Pourquoi Détective Banque ? Quelle valeur ajoutée face aux concurrents pour un FICP ?

L’idée de créer Detective-banque.fr est partie d’un constat simple selon lequel il y avait encore beaucoup à œuvrer afin de démocratiser l’information bancaire au grand public.

Notre démarche vise donc avant tout à vulgariser au plus grand nombre l’univers bancaire. Les banques classiques ont coutume d’être assez opaques dans leurs lignes tarifaires, à dessein, afin de pouvoir masquer au consommateur de nombreux frais qui parfois - les associations de consommateurs l’ont largement démontré – peuvent être abusifs.

L’arrivée des banques en ligne et des néobanques a justement surfé sur cet aspect en proposant des offres simples, pas chères et lisibles. Cependant, avec la multiplication des offres disponibles sur le marché, il est tout sauf aisé d’avoir une vue d’ensemble des différences entre tous ces acteurs, afin de savoir quelle serait la meilleure banque en fonction de sa situation personnelle.

L’exemple de personnes enregistrées au FICP est éloquent en la matière.

Aussi, Detective-Banque.fr s’inscrit avant tout dans cette volonté de rendre pédagogique un secteur qui ne l’est pas pour beaucoup. C’est en ce sens que notre ligne éditoriale et notre ton tâchent de s’éloigner du rigorisme bancaire pour analyser et discuter plus simplement de l’offre bancaire au sens large aujourd’hui. Que ce soit au niveau de notre analyse des acteurs du monde bancaire (banques en ligne, néobanques…) ou encore la manière dont nous délivrons les actualités du monde bancaire, nous avons véritablement porté l’accent sur la facilité d’accès pour un néophyte.

Enfin, notre offre de comparatifs est très exhaustive, afin de permettre à nos lecteurs d’avoir une vision globale des différences entre chaque acteur de cet univers et ainsi lui faciliter sa prise de décision.

Suivez-nous sur facebook



Forum : participez à la discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas encore de commentaires...


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer